Critique de Adoration

Adoration

7.9

Scénario

7.0/10

Casting

9.5/10

Réalisation

8.0/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • Un casting excellent
  • Une jolie poesie

Les contre

  • Pas vraiment ce qui est vendu comme film

Twitter : #Adoration #EtrangeFestival @etrangefestival @thejokersfilms

Titre VO :

Réalisateur : Fabrice Du Welz

Acteurs : Thomas Gioria, Fantine Harduin

Durée :

Date de sortie : 22 janvier 2020 (Vu à l’étrange festival)

A quel degré d’aveuglement peut-on être par amour ?

Adoration porte très bien son titre puisque ce que vit le personnage de Paul interprété par Thomas Gioria va bien au-delà de la petite amourette ado.

Alors que le film nous montre une fugue amoureuse entre un jeune homme qui découvre l’amour et une fille visiblement pas au mieux dans sa tête, on se retrouve à (re)vivre ce que chaque garçon a ressenti lors de ses premiers émois, à savoir une adoration sans failles vers l’autre, une envie de tout excuser, de suivre au bout du monde celle qui nous a fait chavirer le coeur et ce sans me^me se rendre compte que la personne en face n’est peut-être pas synonymes de choses positives.

Ces sentiments confus sont évidemment superbement interprétés par Thomas Gioria qui en plus d’être bon acteur est loin d’avoir la tête du jeune premier. En effet le jeune homme a un physique d’ado normal et non ce côté « Sorti d’une pub » ce qui permet une plus grande crédibilité au jeu et une meilleure identification à ce dernier. On se reconnait en lui qui pourrait être aussi bien soi-même que notre meilleur ami d’école et pas le mec que l’on va voir à la télé défiler pour une publicité Colgate.

Ce choix de casting est payant puisque le film clairement repose sur lui et Fantine Harduin qui ne démérite pas, a défaut d’un scénario parfois un peu plan plan.

Loin d’être étrange (on retiendra d’Adoration l’aspect film « pas étrange » à l’étrange festival), le film bien que plaisant à regarder souffre en fait de sa campagne marketing efficace, mais quelque peu trompeuse. Si Jokers film le vend comme une sorte de suspens ou du moins laisse entrevoir ce sentiment, il n’en est finalement rien et ce dernier a plus un aspect indé qui fera les bonnes heures d’Arte plus que celles de TF1.

Evidemment ces n’est pas négatif, bien au contraire, si ce n’est que même si le menu est excellent, on se dit en permanence que ce n’est pas la recette qui nous avait donné l’eau à la bouche.

Adoration est un bon film supporté par deux très bons acteurs, mais il ne faudra pas aller le voir en espérant des frissons ou un grand suspens…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :