Critique de Adieu les cons

Adieu les cons

9.6

Scénario

10.0/10

Casting

9.9/10

Réalisation

9.6/10

Bande originale

9.0/10

Les pour

  • Une petite perle du cinéma

Twitter : #AdieuLesCons

Titre VO :

Réalisateur : Albert Dupontel

Acteurs : Albert Dupontel, Virgine Efira, Nicolas Marié

Durée :

Date de sortie : 21 octobre 2020

Ils se font rare les poètes du cinéma français et ce d’autant plus que Jean-Pierre Jeunet se fait discret depuis bien trop longtemps maintenant.

Fort heureusement, Albert Dupontel est là et s’il avait déjà émerveillé le public avec le magnifique Au revoir là-haut, le voilà de retour avec un film hors du temps et à même d’emporter le public très loin…

Cela débute avec un très bon scénario original dans lequel un suicide loupé va mettre en relation deux personnes qui ne devaient pas se rencontrer et vont pourtant s’associer pour une aventure incroyable que je me garderai bien de vous dévoiler.

Ces deux inconnus sont Albert Dupontel qui propose une bien belle performance et Virgine Efira qui à nouveau est simplement parfaite.

Les deux acteurs se complètent vraiment bien, forme un bon duo de cinéma avec juste ce qu’il faut de folie et d’émotion. On s’attache rapidement à eux, on s’amuse avec eux, on est triste avec et pour eux pour enfin comprendre qu’on a vraiment aimé ces deux personnages attendrissants chacun à leur manière.

Face à eux, quelques seconds rôles de qualité et notamment Nicolas Marié incroyablement drôle dans chacune de ses scènes.

Autre très bon point du film, la qualité des dialogues. Aucune vanne ne tombe à l’eau et surtout Albert Dupontel est parvenu à rendre certaines choses burlesques et décalée en adéquation totale avec le reste si bien que l’ouvre reste en permanence cohérente.

Le film bénéficie aussi d’une excellente réalisation sans le moindre temps morts et d’une naissance folle quand il s’agit de mélanger la technologie et le vieux cinéma (des décors aussi jolis et poétiques que dans le cinéma de Jeunet avec la froideur de certains immeubles et des ordinateurs).

Reste la bande originale, magnifique également.

Que dire de plus… DONNEZ DONC UN CÉSAR À VIRGINIE EFIRA bon sang !!

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :