Critique de A Good Man

A Good Man

10

Scénario

10.0/10

Réalisation

10.0/10

Casting

10.0/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Parfaite approche de son sujet
  • Noémie Merlant est bluffante, Soko parfaite
  • Réalisation impeccable

Twitter : #AGoodMan @Pyramide_Films @ArrasFilmFestiv #ArrasFilmFestival2021

Réalisation : Marie-Castille Mention-Schaar

Casting : Noémie Merlant, Soko, Vincent Dedienne, Jonas Ben Ahmed

Durée : 1h48

Date de sortie : 10 novembre 2021 – vu à Arras Film Festival 2021

Wouahhh ! Gros coup de cœur à l’Arras Film Festival, A Good Man est magnifique.

Ayant déjà été très touchés par les précédents films de Marie-Castille Mention-Schaar, il était évident que nous ne voulions pas louper son nouveau projet A Good Man et nous sommes énormément ravis du résultat.

Pour celui-ci, la réalisatrice est partie explorer le sujet des trans et également des couples queers à propos de la question de construction de famille et le désir d’avoir ses propres enfants quand les conditions sont différentes des idées sociales de base. 

On va donc suivre le parcours de Benjamin et Aude en couple depuis 6 ans qui décide d’interrompre pour un temps la transition de Benjamin, homme trans, afin que celui-ci puisse tomber enceint alors qu’Aude n’arrive pas à enfanter. 

Le plus magnifique dans A Good Man est l’approche en douceur de son sujet. La compréhension de ses personnages est habile et il n’y aura jamais de malaise. On sent très vite un gros travail à l’écriture et ensuite à la mise en scène afin d’obtenir un respect complet du thème. De très beaux messages de tolérances sont explorés tout en mettant en avant les difficultés de chacun à accepter, à s’accepter et avancer tout simplement. Au delà du travail autour de Benjamin et Aude, l’exploration au sein de la famille, des amis et autres proches est bien amené. On adore le rythme du scénario et le fait aussi de proposer quelques coupures dans le positif pour mettre en avant chacun des protagonistes et ne pas se focaliser seulement sur le personnage principal.

Noémie Merlant est bluffante en Benjamin. On y croit totalement et on admire son travail d’interprétation basé sur des rencontres avec de véritables trans mais aussi avec une spécialiste sur la tonalité de sa voix pour la rendre plus grave même si la post production a été nécessaire pour finaliser le ton recherché. 

Face à elle, Soko est parfaite. L’alchimie avec Noémie est tel qu’on croit d’emblée à ce couple d’amoureux. 

Des petits coup de cœur également sur certains passages musicaux et pour certains plans sublimes comme celui fixe de la toute dernière séquence ou même celle dans l’ascenseur pleine d’émotions. 

A Good Man sort le 10 novembre prochain et il faut absolument aller le voir. Pour son merveilleux message, sa belle histoire et tout le reste on lui souhaite un beau succès.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :