Critique de 9 doigts

9 doigts

4.8

Scénario

4.5/10

Réalisation

5.0/10

Acteurs

5.0/10

Les pour

  • Une belle photographie en noir et blanc

Les contre

  • Un ennui profond
  • Un scénario incompréhensible

Twitter : #9doigts @etrangefestival @CapricciFrance @Les_Bookmakers

Réalisateur : F. J. Ossang

Acteurs : Paul Hamy, Damien Bonnard, Pascal Greggory, Gaspard Ulliel

Durée : 1h39

Date de sortie : 3 janvier 2018 (Proposé à l’étrange Festival 2017)

Difficile d’écrire sur un film dont on a plusieurs fois décroché mais tentons alors d’en expliquer les raisons.

Magloire, fuyant la police, tombe sur un homme mourant. Il hérite alors d’un paquet d’argent qui finit par lui causer des soucis. Voilà le pitch rapide de départ de 9 doigts. Très vite les scènes se succèdent dans une belle photographie en noir et blanc où chaque transition a le droit à un fond au noir de quoi te faire basculer la paupière.

A force, on perd le fil du scénario et on ne comprend plus le but de l’histoire. Ainsi, on finit par avoir hâte de voir le mot fin apparaître pour mettre un terme à la torture. Mais peut-être que nous sommes trop dur et que pour une partie des spectateurs le film est très compréhensible. Faut-il probablement une certaine culture pour mieux absorber la grande quantité de dialogues.

Trop spécial et/ou trop étrange pour nous, 9 doigts ne nous a pas convaincu. Si vous êtes tout de fois intéressés, ce sera à vos risques et périls.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :