Critique Dans la maison

Dans la maison

8.7

Scénario

9.3/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

7.5/10

Les pour

  • Bon thriller
  • Bon casting

Twitter: @MarsFilms @francois_ozon

Acteurs: Fabrice Luchini, Ernst Umhauer, Kristin Scott Thomas, Emmanuelle Seigner, Denis Ménochet, Bastien Ughetto, Jean-François Balmer, Yolande Moreau

Réalisateur: François Ozon

Durée: 1H45

Date de sortie 10 Octobre 2012

Quelle belle surprise que ce film… Un sujet d’apparence simple, celle d’un prof qui encourage un élève car il est plutôt doué, sauf que très vite, une relation étrange tintée de voyeurisme, de perversité et de pouvoir va s’installer créant une relation parfois limite entre cet homme et son élève. Est-ce de l’amour, une simple relation père fils ou encore un désir de réussite, refoulé et projeté sur cet enfant qui n’est pas le sien… Beaucoup de questions avec de très nombreuses réponses possibles pas spécialement développées laissant ainsi le spectateur se créer son histoire qu’il sera libre de modifier selon les rebondissements tels que le fait Claude (l’enfant) dès qu’un passage ne plaît pas au professeur.

La force de ce film est de créer un suspens incroyable en partant de petites choses et tout comme le personnage de Luchini, on ne cesse de vouloir en savoir encore et encore sur la relation entre Claude et de la famille qu’il a décidé de suivre de façon obsessionnelle mais également de savoir plus sur la relation prof élève.

Le film est également entrecoupé et adoucis par un humour qui empêche ainsi le film de tomber dans la noirceur la plus complète. A ce sujet le personnage de Kristin Scott Thomas est tout simplement un délice.

Si comme moi vous êtes de nature curieuse, vous allez adorer ce film vraiment réussi qui nous pousse à vouloir voir encore et encore pour toujours en savoir plus.

Seul petit bémol, le jeu d’acteur d’Ernst Umhauer pas assez constant. Si il est incroyable dans certaines scènes, il en est limite ridicule dans d’autres bien trop sur-jouées. Mais bon de manière générale il s’en sort bien et nous entraîne avec lui dans sa folie

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :