Critique – Connasse: princesse des coeurs

Avis:

Twitter : #Connasselefilm #Connasse @gaumontfilms

Acteurs : Camille Cottin

Réalisateur : Eloïse Lang, Noémie Saglio

Date de sortie :29 avril 2015 (1h29min)

En voilà un pari compliqué de faire tenir un personnage de mini série sur la longueur et de le proposer au cinéma. C’est pourtant le risque qu’aura pris le trio derrière « Connasse » et on peut le dire c’est un risque qui paye car bon sang que l’on s’amuse devant ce film.

Connasse critique3En effet jamais un film n’aura si bien tenu son titre et c’est sans surprises que l’on passe notre temps à se dire « Mais quelle connasse » en voyant les choses énormes que l’actrice Camille Cottin fait subir aux autres.

Film entièrement tourné en caméras cachées, certaines situations sont énormes et le débat proposé en fin de séance expliquant que parfois ils avaient du s’y reprendre à plusieurs fois avec des gens différents afin que tout se déroule parfaitement sans se faire repérer était intéressant et il ne fait aucun doute que le making of qui sera présent sur la prochaine édition bluray sera tout aussi intéressant que le film en lui même.

Après on est tout de même obligé de souligner que le film est un peu facile dans la mesure où la « Connasse » part en Angleterre et utilise des mots français certes très amusant mais qui fonctionnent effectivement parce que les personnes fasses à elle ne la comprennent pas. Ainsi insulter quelqu’un est amusant mais on aurait préféré une prise de risque un peu plus importante comme le fiat par exemple François Damiens dans ses sketchs. Selon les deux réalisatrices, le problème les ayant poussé à filer à l’anglaise était la reconnaissance directe de Camille les empêchant de tourner en France.

Connasse critique2Enfin le film repose très souvent sur cet essor comique de la non compréhension des anglais et au bout de 1H00, cela commence à tirer un rien en longueur si bien que les 20 dernières minutes s’éternisent un peu.

Quoi qu’il en soit, ce film mérite amplement ses 4 étoiles car hormis ces deux petits défauts (qui n’en sont pas tellement finalement), on garde le sourire aux lèvres non stop, on s’étonne de certaines situations culottées et on ne peut s’empêcher de dire qu’on a ici une version française et féminine de Sasha Baron Cohen (Borat) en aussi drôle mais moins trash et plus grand public.

Un film à voir en famille pour vraiment se marrer !

voici également le making of

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :