Critique : American Skin

American Skin

9

Réalisation

9.0/10

Casting

9.0/10

Scénario

9.0/10

Les pour

  • Un casting bouleversant
  • Un scénario excellent et épatant

Twitter : #AmericanSkin @NateParker @DeauvilleUS

Réalisateur : Nate Parker

Casting : Nate Parker, Omari Hardwick, Beau Knapp, Theo Rossi, Milauna Jackson

Durée : 1h29

Sortie ??

Synopsis :
Lincoln est un ancien combattant de la Marine. Aujourd’hui, il travaille comme concierge au sein d’une école et tente d’améliorer ses relations avec son fils. Un jour, lors d’un contrôle de police de routine, le jeune garçon est tué. Cependant, l’officier coupable d’avoir tiré sur lui est déclaré innocent. Lincoln choisit alors de faire justice soi-même.

Parfois sans qu’on ne s’y attende, vous tombez sur des films dont vous ne connaissez rien, ou très peu de choses et puis qui vous retournent. American Skin est ce genre de films. Rare, puissant, dur, bouleversant et doté d’une morale très très intéressante sur le système américain, le film de Nate Parker est une très belle claque à ne surtout pas manquer.

Pourquoi ? Et bien comme Nicolas Sarkozy le disait : « je vais vous le dire ». D’abord, parce-que les acteurs sont géniaux avec une mention spéciale à Nate Parker décidément aussi bon et bouleversant devant que derrière la caméra, mais aussi parce que les musiques sont superbes, que la mise en scène est très belle et enfin parce que le scénario fait partie de ces rares petits bijoux humanistes, profonds et si bien écrits comme on en voit si peu.

Nate Parker réussit avec brio à parler d’une histoire complexe, mais en faisant entendre les voix des deux parties (les policiers et les civils) et ne monte pas un dossier à charge contre l’un, ou l’autre. Au contraire, il passe par la discussion pour que chacun tente de comprendre ce qu’il doit changer pour que certaines erreurs ne se reproduisent plus.

Alors que sur le papier, on a déjà vu et revu ce genre d’histoires tellement de fois et de tellement de manières différentes, le réalisateur nous emmène bien loin (très loin même) des clichés habituels qui prennent souvent un parti pris bien déterminé pour nous offrir un moment de cinéma unique, original et plein d’espoir.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :