Cette semaine dans les salles

cette-semaine-dans-les-salles-83

 

Cette semaine Comme Des Bêtes et Insaisissables 2 vont s’affronter laissant peu de places aux autres nouveautés.

 

  • Insaisissables 2 (SND ~604 copies) Suite de Insaisissables (3.01M) sorti en 2013. A la réalisation, Louis Leterrier est remplacé par Jon M Chu à qui l’on doit Sexy Dance 3 (930.8k), G.I. Joe Conspiration (824.7k), Sexy Dance 2 (476.5k), Justin Bieber Never Say Never (50.1k), Jem Et Les Hologrammes (1.2k). Ce deuxième opus fera-t-il mieux que le premier ?

Un an après avoir surpassé le FBI et acquis l’admiration du grand public grâce à leurs tours exceptionnels, les 4 Cavaliers reviennent ! Pour leur retour sur le devant de la scène, ils vont dénoncer les méthodes peu orthodoxes d’un magnat de la technologie à la tête d’une vaste organisation criminelle. Ils ignorent que cet homme d’affaire, Walter Marbrya une longueur d’avance sur eux, et les conduit dans un piège : il veut que les magiciens braquent l’un des systèmes informatiques les plus sécurisés du monde. Pour sortir de ce chantage et déjouer les plans de ce syndicat du crime, ils vont devoir élaborer le braquage le plus spectaculaire jamais conçu.

SPOILERS
CRITIQUE

 

  • Comme Des Bêtes (Universal Pictures International France ~713 copies) Nouvelle production d’Illumination Entertainment après Moi Moche Et Méchant (3M), Hop (591.6k), Le Lorax (645.2k), Moi Moche Et Méchant 2 (4.6M), Les Minions (6.6M). A la réalisation, un duo : Yarrow Cheney dont c’est le premier film et Chris Renaud déjà présent sur Moi Moche Et Méchant (3M), Le Lorax (645.2k), Moi Moche Et Méchant 2 (4.6M). Très attendu, Comme Des Bêtes dépassera-t-il Zootopie (4.7M) ?

La vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école.

AVANT-PREMIERE
CRITIQUE

 

  • Genius (Mars Films ~115 copies) Premier film de Michael Grandage adapté de la biographie Max Perkins: Editor of Genius de A.Scott Berg. En compétition à Berlin, le film est reparti bredouille.

Écrivain à la personnalité hors du commun, Thomas Wolfe est révélé par le grand éditeur Maxwell Perkins, qui a découvert F. Scott Fitzgerald et Ernest Hemingway. Wolfe ne tarde pas à connaître la célébrité, séduisant les critiques grâce à son talent littéraire fulgurant. Malgré leurs différences, l’auteur et son éditeur nouent une amitié profonde, complexe et tendre, qui marquera leur vie à jamais.

 

  • The Wave (Panorama Films Groupe AB) Premier film du réalisateur norvégien Roar Uthaug. Le film a rencontré un franc succès en Norvège (832.7k).

Après plusieurs années à surveiller la montagne qui surplombe le fjord où il habite, Kristian, scientifique, s’apprête à quitter la région avec sa famille. Quand un pan de montagne se détache et provoque un Tsunami, il doit retrouver les membres de sa famille et échapper à la vague dévastatrice. Le compte à rebours est lancé..

CRITIQUE

  • Déesses Indiennes En Colère (ARP Sélection ~47 copies) Nouvelle film du réalisateur Indien Pan Nalin après Samsara (310.3k), Ayurveda (8.2k), La Vallée Des Fleurs (5.5k), Kumbh Mela Sur Les Rives Du Fleuve Sacré (34.8k).

Elles sont actives, indépendantes et libres. Des femmes indiennes d’aujourd’hui. Réunies à Goa pour huit jours, elles se racontent leurs histoires d’amour, leurs doutes, leurs désirs. Jusqu’à ce qu’une nuit pas comme les autres remette tout en question…

 

  • La Couleur De La Victoire (La Belle Company ~192 copies) Nouveau film de Stephen Hopkins après Freddy 5 (257.5k), Predator 2 (599.89k), Blown Away (116.2k), L’Ombre Et La Proie (391.3k), Perdus Dans L’Espace (757.8k), Suspicion (310.4k), Moi Peter Sellers (23.7k), Les Châtiments (194.4k). C’est la première fois que Jesse Owens fait l’objet d’un film.

Dans les années 30, Jesse Owens, jeune afro-américain issu du milieu populaire, se prépare à concourir aux Jeux d’été de 1936 à Berlin. Cependant, alors qu’Owens lutte dans sa vie personnelle contre le racisme ambiant, les Etats-Unis ne sont pas encore certains de participer à ces Jeux, organisés en Allemagne nazie. Le débat est vif entre le président du Comité Olympique Jeremiah Mahoney et le grand industriel Avery Brundage. Pourtant, la détermination de Jesse à se lancer dans la compétition est intacte…

 

  • Carmina (Bodega Films ~36 copies) Film du réalisateur espagnol Paco León.

Carmina, sévillane, femme extravagante, décide lors de la mort subite de son mari chéri de ne pas déclarer son décès afin d »encaisser ses derniers salaires. Elle convainc sa fille Maria de sa bonne intention. Un succession de péripéties et situations loufoques s’entremêlent alors…

CRITIQUE

 

  • Guibord S’En Va-T-En Guerre (Happiness Distribution ~65 copies) Nouveau film du réalisateur québecois Philippe Falardeau après La Moitié Gauche Du Frigo (7.3k), Congorama (57.3k), Monsieur Lazhar (207.1). Au casting on retrouve Patrick Huard remarqué pour son rôle de David Wozniak dans Starbuck (468.8k).

Steve Guibord est un membre indépendant du Parlement Québec-Nord. Un coup du sort politique l’amène à effectuer seul un vote décisif : le Canada doit-il entrer en guerre avec le Moyen-Orient ? Sans expérience et sans équipe, mis à part son stagiaire Souverain, un étudiant haïtien en sciences politiques, ils embarquent alors tous deux pour une tournée politique qui les mettra sur le chemin de pacifistes, de miniers, de routiers et de groupes aborigènes…

 

  • A Tous Les Vents Du Ciel (DistriB Films ~20 copies) Producteur confirmé notamment avec La Marche De L’Empereur (1.9M), Le Renard Et L’Enfant (2.5M), Une Chanson Pour Ma Mère (133.5k), Il Etait Une Forêt (383.8k), Christophe Lioud réalise ici son premier film.

Claire a 17 ans. Avec sa famille, elle passe ses vacances en Afrique du Sud lorsque sa famille disparaît dans un accident. Par un coup du sort, elle échappe au drame. En plein désarroi, persuadée d’être responsable de la mort des siens et assommée par la culpabilité, elle s’enfuit et décide que le hasard par lequel elle a survécu guidera désormais sa vie. Au fil de ses aventures et de ses rencontres heureuses ou tragiques, elle brûle les étapes de la vie et réalise qu’elle porte en elle la force de créer son destin.

 

  • Black Stone (Outplay ~10 copies) Film du réalisateur coréen Roh Gyeong Tae à qui l’on doit Le Dernier Repas (2.8k).

Pendant que ses parents adoptifs se tuent à la tâche dans une usine agro-alimentaire de Séoul, Shon Sun est contraint d’effectuer son service militaire. Mais, victime de mauvais traitements, il est obligé de fuir l’armée. De retour à Séoul, il s’aperçoit que ses parents ont disparu. Bien décidé à les retrouver, il entame alors tout un périple à travers la jungle polluée, d’où est originaire son père…

 

  • Rio 2096 Une Histoire D’Amour Et De Furie (Les Films Sans Frontières ~10 copies) Film d’animation du réalisateur brésilien Luiz Bolognesi qui a reçu de nombreux prix dont le Grand Prix du Festival du Film d’Animation d’Annecy en 2013.

En vie depuis plus de 600 ans, un homme immortel nous fait partager des événements qui se sont déroulés au cours de quatre périodes de l’histoire du Brésil, des guerres tribales pré-coloniales en passant par la Balaiada et le mouvement de résistance à la dictature militaire dans les années 1960 jusqu’à une époque futuriste en 2096. Renaissant à chaque époque, notre héros lutte sans cesse aux côtés des plus faibles tout en recherchant son amour perdu.

 

  • Dishoom (Night Ef Films) Film indien de Rohit Dhawan.

Le meilleur joueur de cricket indien disparaît au Moyen-Orient juste avant un grand match international. Deux flics de chocs se lancent dans une chasse à l’homme de 36 heures.


Synopsis © Distributeurs & Allociné

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :