Cette semaine dans les salles

cette-semaine-dans-les-salles-81

 

 

Cette semaine, Scrat et ses amis devraient attirer les bambins (et leurs parents). C’est les vacances, ça tombe bien, c’est plus ou moins le thème de Juillet Août qui rappelera surement des souvenirs à certains. Chanter faux amène la pluie, on vérifiera avec Florence Foster jenkins. Non Bastille Day ne relate pas la prise de la bastille et Débarquement Immédiat n’est pas un docu sur les compagnies aériennes. Sinon, escale en Islande avec Sparrows, en Italie avec Léa, en Belgique avec La Vie Est Belge et en Espagne avec L’Olivier. Alors bon voyage cinématographique.

 

  • L’Age De Glace 5 : Les Lois De L’Univers (Twentieth Century Fox France) Cinquième opus d’une franchise multi millionnaire : L’Age De Glace (3M), L’Age De Glace 2 (6.6M), L’Age De Glace 3 : Les Lois De L’Univers (7.8M) et L’Age De Glace 4 : LA Dérive Des Continents (6.6M).

L’éternelle quête de Scrat pour attraper son insaisissable gland le catapulte dans l’espace, où il déclenche accidentellement une série d’événements cosmiques qui vont transformer et menacer le monde de l’Âge de Glace. Pour survivre, Sid, Manny, Diego et le reste de la bande vont devoir quitter leur foyer et se lancer dans une nouvelle aventure pleine d’humour au cours de laquelle ils vont traverser d’incroyables paysages exotiques et rencontrer des personnages tous plus étonnants les uns que les autres.

CRITIQUE

 

  • Juillet Août (Diaphana Distribution ~130 copies) Troisième réalisation de Diastème après Le Bruit Des Gens Autour (23.9k) et Un Français (60K).

C’est l’été. Les familles migrent et se recomposent.
Laura, 14 ans, et Joséphine, 18 ans, partent en juillet avec leur mère dans le Sud, puis en août chez leur père en Bretagne.
La cohabitation entre ados et adultes ne manque ni de tendresse, souvent non-dite, ni d’exaspération, parfois bruyante…
Car les filles ont leurs secrets, qui n’ont pas grand-chose à envier aux problèmes de leurs parents et de leurs beaux-parents.
C’est l’été de tous les dangers ? Pas tout à fait. Quoique.

 

  • Bastille Day (Studiocanal) Troisième réalisation de James Watkins après Eden Lake (100.5k) et La Dame En Noir (484.2k).

Michael Mason, un pickpocket américain, devient l’homme le plus recherché par la CIA à Paris lorsqu’il vole ce qu’il croyait être un simple sac. Sean Briar, l’agent chargé de l’enquête, se rend rapidement compte que Michael n’est qu’un pion dans le vaste complot qui se prépare, et il le recrute pour remonter jusqu’à la source. Commence alors une course contre la montre, où les deux hommes vont devoir faire équipe pour déjouer les plans d’une puissante organisation dont ils sont désormais les cibles…

 

  • Florence Foster Jenkins (Pathé Distribution ~176 copies) Nouvelle réalisation de Stephen Frears. Si parmi les plus gros scores du réalisateurs on peut citer Héros Malgré Lui (1.7M), Les Liaisons Dangereuses (1.6M), The Queen (932.8k), Philomena (731.2k), Tamara Drewe (600k), celui ci reste sur le score de The Program (95.8k). Le film raconte l’histoire de la cantatrice Florence Foster jenkins dont Xavier Giannoli s’est inspiré pour Marguerite (1M).

L’histoire vraie de Florence Foster Jenkins, héritière new-yorkaise et célèbre mondaine, qui n’a jamais renoncé à son rêve de devenir une grande cantatrice d’opéra. Si elle était convaincue d’avoir une très belle voix, tout son entourage la trouvait aussi atroce que risible. Son “mari” et imprésario, St Clair Bayfield, comédien anglais aristocratique, tenait coûte que coûte à ce que sa Florence bien-aimée n’apprenne pas la vérité. Mais lorsque Florence décide de se produire en public à Carnegie Hall en 1944, St Clair comprend qu’il s’apprête à relever le plus grand défi de sa vie…

CRITIQUE

 

  • L’Olivier (Haut Et Court) Nouveau film de la réalisatrice espagnole Icíar Bollaín après entre autres Flores De Ostro Mundo (34.2k), Ne Dis Rien (89.3k), Mataharis (19.7k) et Même La Pluie (333.3k).

Alma, jeune femme engagée, reprend l’exploitation agricole de son grand père. Ce dernier a été contraint de vendre son olivier millénaire à une multinationale et ne s’en est jamais remis. Alma décide de renverser l’ordre établi et remonte la piste de cet arbre unique, dernier ancrage dans ses terres familiales. Ce voyage rocambolesque l’amène au coeur d’un combat de David contre Goliath.

 

  • Sparrows (ASC Distribution ~30 copies) Film islandais de Runar Runarsson primé dans de nombreux festivals (Chicago, Mamers, Les Arcs, San Sebastuan, Varsovie…)

Ari, 16 ans, vit avec sa mère à Reykjavik lorsqu’il doit soudain retourner vivre chez son père Gunnar, dans la région isolée des fjords, au nord-ouest de l’Islande. Sa relation avec son père n’est pas des plus faciles et ses amis d’enfance semblent avoir bien changé. C’est dans cette situation difficile à laquelle il ne peut échapper qu’Ari devra s’imposer pour trouver sa voie.

 

  • La Vie Est Belge (Paradis Films ~19 copies) Dans la filmographie du réalisateur belge Vincent Bal, ce film est le premier a bénéficier d’une sortie française.

La fanfare flamande Sainte-Cécile et la fanfare wallonne En Avant sont toutes deux sélectionnées pour représenter la Belgique à la grande finale européenne.
Mais quand le soliste de Sainte-Cécile s’éteint brusquement sur le podium, Elke, la fille du chef d’orchestre flamand, a une idée pour sauver la finale: engager Hugues, le fabuleux trompettiste de leur concurrent wallon.

 

  • Débarquement Immédiat (UGC Distribution ~500 copies) Sixième film de Philippe de Chauveron qui reste sur le succès de Qu’Est-Ce Qu’On A Fait Au Bon Dieu ? (12.3M). Initialement programmé au 19 octobre 2016 (jour de sortie de Brice 3), le film a été avancé au 6 juillet 2016.

C’est l’histoire d’un flic de la police des frontières qui ramène un gars dans son pays, sauf que ce n’est pas le bon gars et ce n’est pas le bon pays…

 

  • Léa (Paname Distribution ~42 copies) Nouvelle réalisation du milanais Marco Tullio Giordana après Pasolini Mort D’Un Poète (10.8k), Les Cent Pas (20.3k), Nos Meilleures Années (240.2k), Une Fois Que Tu Es né (6k), Une Histoire Italienne (40.9k) et Piazza Fontana (26.9k).

Lea a grandi dans une famille criminelle en Calabre. Le père de sa fille Denise est aussi membre de la mafia. Lea aspire cependant à une vie différente pour sa fille, sans violence, ni peur ni mensonge. Elle décide de coopérer avec la justice, pour bénéficier du régime de protection des témoins et ainsi tenter de s’enfuir… Inspiré de l’histoire vraie de Lea Garofalo, le combat d’une femme pour échapper à la mafia.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :