Cette semaine dans les salles

cette-semaine-dans-les-salles-68

 

Une semaine chargée en sorties mais la qualité sera-t-elle au rendez-vous ? Privilégiez les « petits » films car ce sont eux qui se font éjecter les premiers, il serait dommage de passer à côté. Bonnes séances.

 

 

  • Desierto (Version Originale / Condor ~98 copies) Premier long de Jonas Cuaron (fils de Alfonso) à sortir en France avec au casting Gael Garcia Bernal actuellement à l’affiche d’Eva Ne Dort Pas.

Désert de Sonora, Sud de la Californie. Au cœur des étendues hostiles, emmené par un père de famille déterminé, un groupe de mexicains progresse vers la liberté. La chaleur, les serpents et l’immensité les épuisent et les accablent… Soudain des balles se mettent à siffler. On cherche à les abattre, un à un.

CRITIQUE
AVANT-PREMIERE

 

  • Les Ardennes (Diaphana Distribution ~54 copies) Film belge de Robin Front avec au casting Veerle Baetens vu dans Alabama Monroe (205.1k), Un Début Prometteur (82.5k) et récemment dans Des Nouvelles De La Planète Mars (57.5k). Le film a obtenu le Magritte du meilleur film flamand.

Un cambriolage tourne mal. Dave arrive à s’enfuir mais laisse son frère Kenneth derrière lui. Quatre ans plus tard, à sa sortie de prison, Kenneth, au tempérament violent, souhaite reprendre sa vie là où il l’avait laissée et est plus que jamais déterminé à reconquérir sa petite amie Sylvie.Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’entre-temps, Dave et Sylvie sont tombés amoureux et mènent désormais une vie rangée ensemble.Avouer la vérité à Kenneth pourrait tourner au règlement de compte…

 

  • Le Livre De La Jungle (The Walt Disney Company France ~661 copies) Une nouvelle adaptation du livre de Rudyard Kipling cette fois ci par John Favreau. L’histoire de Mowgli a été adaptée plusieurs fois que ce soit en film ou en dessin animé. Le meilleur score actuel est pour l’adaptation de Wolfgang Reitherman (17.5M), celle de Stephen Sommers a fait moins bien (426.8k). Quand à John Favreau, il rest sur le score de Chef (18.2k).

Les aventures de Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un pyton à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louie, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu.

CRITIQUE

 

  • Ratchet Et Clank (La Belle Company ~415 copies) Adaptation du jeu vidéo éponyme avec aux manettes Jericca Cleland et Kevin Munroe. Ce dernier  a réalisé Teenage Mutant Ninja Turtles (137.2k).

Ratchet et Clank unissent leur force, intelligence et courage pour lutter contre le maléfique Drek qui veut détruire la galaxie. Avec l’aide des Rangers Galactiques ils vont se lancer dans une aventure spectaculaire ! Ce duo de choc est basé sur la franchise des jeux vidéo Ratchet & Clank de Sony, qui a été écoulée à plus de 13 millions d’exemplaires à travers le monde.

AVANT-PREMIERE
CRITIQUE

 

  • Marie Et Les Naufragés (UFO Distribution ~55 copies) Nouveau film de Sébastien Betbeder dont le meilleur score en France est pour 2 Automnes 3 Hivers (56.1k).

« Marie est dangereuse » , a prévenu Antoine. Ce qui n’a pas empêché Siméon de tout lâcher, ou plus exactement pas grand-chose, pour la suivre en secret. Oscar, son co-locataire somnambule et musicien, et Antoine, le romancier en mal d’inspiration, lui ont vite emboîté le pas. Les voilà au bout de la Terre, c’est-à-dire sur une île. Il est possible que ces quatre-là soient liés par quelque chose qui les dépasse. Peut-être simplement le goût de l’aventure. Ou l’envie de mettre du romanesque dans leur vie…

 

  • Paulina (Ad Vitam Distribution ~31 copies) Nouveau film de SAntiago Mitre après El Estudiante ou Récit d’Une Jeunesse Révoltée (21.2k). Le film est reparti de Cannes 2015 avec le grand prix nespresso de la semaine de la critique.

Paulina, 28 ans, décide de renoncer à une brillante carrière d’avocate pour se consacrer à l’enseignement dans une région défavorisée d’Argentine. Confrontée à un environnement hostile, elle s’accroche pourtant à sa mission pédagogique, seule garante à ses yeux d’un réel engagement politique; quitte à y sacrifier son petit ami et la confiance de son père, un juge puissant de la région. Peu de temps après son arrivée, elle est violemment agressée par une bande de jeunes et découvre que certains d’entre eux sont ses élèves. En dépit de l’ampleur du traumatisme et de l’incompréhension de son entourage, Paulina va tâcher de rester fidèle à son idéal social.

 

  • Tout Pour Etre Heureux (Mars Films ~220 copies) Nouveau film de Cyril Gelbat après Les Murs Porteurs (43.4). Ce film est l’adaptation libre du livre de l’écrivain journaliste Xavier De Moulins « un coup à prendre ». Au casting entre autres Manu Payet qui reste sur le score d’Un Début Prometteur (82.5k). Par contre l’affiche ne donne pas envie.

Antoine, bientôt quarantenaire, dilettante, égoïste et insatisfait ne s’est jamais réellement senti investi d’une mission pour s’occuper de ses filles, âgées de 5 et 9 ans.Infantilisé par sa femme Alice, Antoine n’arrive pas à trouver sa place dans son foyer et décide subitement de la quitter pour une histoire sans lendemain.Lorsqu’Alice lui confie leurs filles quelques jours par surprise, Antoine va se retrouver sur un continent inconnu. Et alors qu’il était incapable d’assumer son rôle de père à l’intérieur du noyau familial, il va finir par devenir une véritable « mère juive ».Après avoir quitté sa femme par nostalgie de sa liberté d’antan, le nouvel Antoine va se retrouver confronté à une nouvelle nostalgie, celle de sa vie de famille…

 

  • Grimsby Agent Trop Spécial (Sony Pictures Releasing France ~229 copies) Nouveau film de Louis Leterrier dont le meilleur score en France est Insaisissables (3M) et le moins bon Le Transporteur (522k). Au casting, on retrouve le troublion Sacha Baron Cohen vu dans Ali G (93.1k), Borat (787k), Brüno (237.6k) et The Dictator (884.7k).

Nobby Butcher n’a pas de boulot, mais cela ne l’empêche pas d’être heureux. Il a tout ce dont il peut rêver dans la vie : le foot, une petite amie géniale… et neuf gamins. Pour que son bonheur soit complet, il ne lui manque que son petit frère, Sebastian, dont il a été séparé quand ils étaient enfants. Après trente ans de recherches, Nobby retrouve finalement la trace de Sebastian à Londres. Il ignore que celui-ci est devenu le meilleur agent du MI6… Leurs retrouvailles tournent à la catastrophe, et voilà les deux frères en cavale. C’est alors qu’ils découvrent un complot visant à détruire le monde… Pour sauver l’humanité – et son frère – Nobby va devoir se lancer dans sa plus grande aventure. Pourra-t-il passer de l’état de bouffon niais à celui d’agent secret ultrasophistiqué sans faire trop de dégâts ?

CRITIQUE

 

  • Fritz Bauer Un Héros Allemand (ARP Sélection ~84 copies) Drame allemand de Lars Kraume sur le procureur Fritz Bauer à l’initiative de procès de nazis. Un film qui rappelle Elser Un Héros Ordinaire (42.1k).

En 1957, le juge Fritz Bauer apprend qu’Adolf Eichmann se cache à Buenos Aires. Les tribunaux allemands préfèrent tourner la page plutôt que le soutenir. Fritz Bauer décide alors de faire appel au Mossad, les services secrets israéliens.

 

  • Jem Et Les Hologrammes (Universal Pictures International France ~37 copies) Adaptation de la série télévisée diffusée dans les années 80 par Jon M.Chu à qui l’on doit Sexy Dance 2 (476.5k) , Sexy Dance 3 (930.8k)  , Justin Bieber Never Say Never (50.1k)  et G.I. Joe Conspiration (824.7k). A noter que le film a fait un bide outre Atlantique.

Alors qu’une jeune femme, perdue dans une toute petite ville, devient du jour au lendemain un phénomène mondial grâce à une vidéo virale, elle et ses trois sœurs commencent une aventure unique qui leur permet de découvrir que certains talents sont trop spéciaux pour être cachés.

 

  • Hardcore Henry (Metropolitan FilmExport ~101 copies) Film d’Ilya Naishuller tourné en GoPro, inspiré du jeu vidéo Half Life et dans la lignée d’Hyper Tension (199.6k).

Attachez votre ceinture. Hardcore Henry est certainement l’expérience la plus intense et la plus originale à vivre au cinéma depuis bien longtemps ! Vous ne vous souvenez de rien. Votre femme vient de vous ramener à la vie. Elle vous apprend votre nom : Henry. Cinq minutes plus tard, vous êtes la cible d’une armée de mercenaires menée par un puissant chef militaire en quête de domination du monde. Vous parvenez à vous échapper mais votre femme se fait kidnapper. Vous voilà perdu dans un Moscou hostile. Ici tout le monde semble vouloir votre mort. Vous ne pouvez compter sur personne. Sauf peut-être sur le mystérieux Jimmy. Pouvez-vous lui faire confiance ? Arriverez-vous à survivre à ce chaos, sauver votre femme et à faire la lumière sur votre véritable identité ? Bonne chance Henry, vous allez en avoir besoin.

CRITIQUE

 

  • L’Académie Des Muses (Zeugma Films ~8 copies) Nouveau film de Jose Luis Guerin après En Construccion (1.3k) et Dans La Ville De Sylvia (6.6k).

L’amphithéâtre d’une université de Lettres. Un professeur de philologie distille des cours de poésie à une assistance étudiante composée principalement de visages féminins. À ce projet pédagogique qui convoque les muses de l’Antiquité pour dresser une éthique poétique et amoureuse, les étudiantes se prêtent petit à petit, avec vertige et passion, au jeu d’une académie des muses bel et bien incarnée. Projet utopique? Invraisemblable ? Controversé ? Se succèdent des jeux de miroirs et de pouvoirs, de séduction et de désirs, où chacun joue son rôle, où le faux s’acoquine avec le vrai, où badinage amoureux et satire se conjuguent avec délice, sous les auspices de Dante, Lancelot et Guenièvre, Orphée et Eurydice.

 

  • Par Amour (Bellissima Films ~10 copies) Film du réalisateur italien Giuseppe M.Gaudino avec au casting Valerio Golino qui a obtenu la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine à la Mostra de Venise 2015.

L’histoire d’Anna se déroule à Naples. Entre passé et présent, entre noir et blanc et couleurs. Anna est une femme fragile. Prisionnière des devoirs familiaux et du rapport fusionnel avec ses trois enfants, désormais grands, elle a laissé sa vitalité s’éteindre lentement. Mais dans son petit monde étriqué, elle rêve d’ailleurs, elle rêve d’amour… L’offre d’un travail stable en dehors de la maison et la possibilité de se sentir à nouveau aimée, lui donneront des ailes pour enfin voler d’elle même…

 

  • Free To Run (Jour2fête ~7 copies) Documentaire de Pierre Morath sur l’évolution de la course à pied. En France, il y a 8.5 millions de pratiquants (enquête FFA/Sportlab).

Des rues de New York aux sentiers des Alpes suisses, hommes et femmes, champions ou anonymes… Ils sont chaque année des dizaines de millions à courir. Il y a 40 ans, la course à pied était encore considérée comme un acte marginal, une pratique quasi déviante cantonnée aux athlètes masculins et à l’enceinte des stades. «Free to Run» retrace la fabuleuse épopée de ce sport solitaire devenu passion universelle. Le nouveau film de Pierre Morath est un hymne à la gloire de la course libre et de ceux qui la font exister.

 

  • Fui Banquero (DHR ~10 copies) Film de Patrick et Emilie Grandperret. Le réalisateur reste sur le score de Meurtrières (29.2k).

Olivier débarque à La Havane pour affaires… Mais la banque qui l’emploie change de mains et le voilà tenu de repartir à Paris. Bizarrement, il ne veut pas. Il veut rester à Cuba, même en clandestin. Mais ce n’est pas pour les filles, non, (ni pour les garçons), c’est pour une histoire qui le touche de près, une histoire de famille qui remonte à presque 200 ans mais qui pourrait tout changer pour lui …

 

  • Le Bois Dont Les Rêves Sont Faits (Sophie Dulac Distribution ~36 copies) Documentaire de Claire Simon qui reste sur le score de Gare  Du Nord (75.8k). C’est le cinquième documentaire de la réalisatrice après Coûte Que Coûte (29.2k), Récréations (19.6k), 800 km de Différence Romance (2.7k) et Mimi (11.6k).

Il y a des jours où on n’en peut plus de la ville, où nos yeux ne supportent plus de ne voir que des immeubles et nos oreilles de n’entendre que des moteurs… Alors on se souvient de la Nature, et on pense au Bois. On passe du trottoir au sentier et nous y voilà ! La rumeur de la ville s’éloigne, on est dans une prairie très loin. C’est la campagne, la forêt, l’enfance qui revient. On y croit, on y est. C’est une illusion vraie, un monde sauvage à portée de main, un lieu pour tous, riches et pauvres, Français et étrangers, homos et hétéros, vieux et jeunes, vieux-jeu ou branchés. Le paradis retrouvé. Qui sait ?

 

  • Gardiens De La Terre (Jupiter Films ~4 copies) Documentaire sur un voyage familial au pays des indigènes.

Un couple avec trois enfants s’embarque jusqu’au bout du monde à la recherche d’une nouvelle perspective sur le monde. Pendant cinq ans, ils vont parcourir six continents à la rencontre de sages indigènes qui n’avaient encore jamais été filmés ni interviewés.

 

  • Wallabout (Esperanza Productions ~1 copie)

Alex essaie de se réinventer à Brooklyn après avoir passée dix ans en France en tant que muse méconnue d’un célèbre réalisateur de cinéma. Après que quelques mois de retour à New York, Alex se fait expulsée de sa colocation et licenciée de son travail. Entamant une descente aux enfers, elle se tourne vers sa famille et ses amis mais se fait rejetée. Malgré tout, Alex est résolue à aider son père qui est souffrant et elle persiste néanmoins à poursuivre une carrière dans les arts. Pour joindre les deux bouts elle décroche du travail douteux à mi-temps et finie par se mêler avec divers personnages un peu louche. Finalement, elle rencontre Frank, un producteur énigmatique de cinéma, et ils tombent amoureux. Mais le passé de Frank s’avère même plus en dents de scie que celui d’Alex et fini par rattraper le couple. Wallabout est un récit intime qui raconte les péripéties d’une femme surqualifiée mais sous-employée qui se trouve comme étrangère dans un monde qui lui était familier auparavant. En se heurtant contre une société parfois corrompue et hypocrite elle arrive toutefois à survivre par sa présence d’esprit. Wallabout est une méditation urbaine sur la persévérance artistique et l’éternelle quête de famille.

 

  • Fan (Aanna Films ~4 copies)

Alex essaie de se réinventer à Brooklyn après avoir passée dix ans en France en tant que muse méconnue d’un célèbre réalisateur de cinéma. Après que quelques mois de retour à New York, Alex se fait expulsée de sa colocation et licenciée de son travail. Entamant une descente aux enfers, elle se tourne vers sa famille et ses amis mais se fait rejetée. Malgré tout, Alex est résolue à aider son père qui est souffrant et elle persiste néanmoins à poursuivre une carrière dans les arts. Pour joindre les deux bouts elle décroche du travail douteux à mi-temps et finie par se mêler avec divers personnages un peu louche. Finalement, elle rencontre Frank, un producteur énigmatique de cinéma, et ils tombent amoureux. Mais le passé de Frank s’avère même plus en dents de scie que celui d’Alex et fini par rattraper le couple. Wallabout est un récit intime qui raconte les péripéties d’une femme surqualifiée mais sous-employée qui se trouve comme étrangère dans un monde qui lui était familier auparavant. En se heurtant contre une société parfois corrompue et hypocrite elle arrive toutefois à survivre par sa présence d’esprit. Wallabout est une méditation urbaine sur la persévérance artistique et l’éternelle quête de famille.

 

  • Theri (Night Ed Films)

Le retour de ‘Ilayathalapathy’ Vijay , maître incontesté du box-office indien en France ! Le bandit, l’assassin, le violeur, le terroriste, qui qu’il soit c’est avant tout l’enfant de quelqu’un. Alors avant de corriger le monde, élevons d’abord nos enfants comme il faut… Le monde se corrigera de lui-même…

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :