Cette semaine dans les salles

BASE SORTIES 4 NOVEMBRE 2015

 

Cette semaine, plein de films français qui vont s’affronter et quelques documentaires

 

  • LA DERNIERE LECON (Wild Bunch Distribution ~261 copies) Quatrième film de Pascale Pouzadoux  après TOUTES LES FILLES SONT FOLLES (323k), DE L’AUTRE COTE DU LIT (1.7M) et LA CROISIERE (673k). Ce film est une adaptation du livre de Noëlle Châtelet.

Madeleine, 92 ans, décide de fixer la date et les conditions de sa disparition. En l’annonçant à ses enfants et petits-enfants, elle veut les préparer aussi doucement que possible, à sa future absence. Mais pour eux, c’est le choc, et les conflits s’enflamment. Diane, sa fille, en respectant son choix, partagera dans l’humour et la complicité ces derniers moments.

 

  • EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAIT (Pathé Distribution ~362 copies) Quatrième film de Christian Carion après UNE HIRONDELLE A FAIT LE PRINTEMPS (2.3M), JOYEUX NOEL (2M) et L’AFFAIRE FAREWELL (768k). Le thème du film est l’exode en mai 1940.

Mai 1940. Pour fuir l’invasion allemande, les habitants d’un petit village du nord de la France partent sur les routes, comme des millions de Français. Ils emmènent avec eux dans cet exode un enfant allemand, dont le père opposant au régime nazi est emprisonné à Arras pour avoir menti sur sa nationalité. Libéré dans le chaos, celui-ci se lance à la recherche de son fils, accompagné par un soldat écossais cherchant à regagner l’Angleterre…

CRITIQUE

RENCONTRE

 

  • NOUS TROIS OU RIEN (Gaumont Distribution ~231 copies) Premier film de Kheiron qui adapte l’histoire de ses parents.

D’un petit village du sud de l’Iran aux cités parisiennes, Kheiron nous raconte le destin hors du commun de ses parents Hibat et Fereshteh, éternels optimistes, dans une comédie aux airs de conte universel qui évoque l’amour familial, le don de soi et surtout l’idéal d’un vivre-ensemble.
CRITIQUE

AVANT-PREMIERE

 

  • MADAME BOVARY (Jour2fête / Seven7 ~70 copies) Après Renoir, Minneli et Chabrol, Sophie Barthès nous propose une nouvelle adaptation du roman de Flaubert. L’adaptation de Chabrol avait réalisé un joli score (1.2M). AMES EN STOCK le précédent film de Sophie Barthès avait attiré 13.9k spectateurs.

Emma Rouault, fraîchement sortie du couvent, épouse Charles Bovary, un médecin de campagne qui se réjouit d’avoir trouvé la compagne parfaite. Emma occupe ses journées à aménager sa nouvelle demeure, dessine, joue du piano et reçoit avec élégance les visiteurs. Cette vie monochrome auprès d’un époux sans raffinement est bien loin des fastes et de la passion auxquels elle aspire. Ses rencontres avec M. Lheureux, habile commerçant, le Marquis d’Andervilliers, et Léon, jeune clerc de notaire, vont rompre la monotonie de son existence.

 

  • LE FILS DE SAUL (Ad Vitam ~151 copies) Le film a obtenu le Grand Prix au dernier festival de Cannes.

Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau.
Saul Ausländer est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination. Il travaille dans l’un des crématoriums quand il découvre le cadavre d’un garçon dans les traits duquel il reconnaît son fils. Alors que le Sonderkommando prépare une révolte, il décide d’accomplir l’impossible : sauver le corps de l’enfant des flammes et lui offrir une véritable sépulture.

 

  • DOPE (Hapiness Distribution ~63 copies) Le film a obtenu le prix du Public au dernier festival du cinéma américain de Deauville.

Malcolm, jeune geek fan de hip-hop des années 90 vit à Inglewood, un quartier chaud de Los Angeles. Avec ses deux amis Diggy et Jibs, ils jonglent entre musique, lycée et entretiens pour entrer à l’université. Une invitation à une soirée underground va entrainer Malcolm dans une aventure qui pourrait bien le faire passer du statut de « geek » à celui de mec cool, un « dope ».

 

  • AVRIL ET LE MONDE TRUQUE (Studiocanal ~152 copies) Le film d’animation a reçu le cristal du long métrage au dernier festival du film d’animation d’Annecy.

1941.Le monde est radicalement différent de celui décrit par l’Histoire habituelle. Napoléon V règne sur la France, où, comme partout sur le globe, depuis 70 ans, les savants disparaissent mystérieusement, privant l’humanité d’inventions capitales. Ignorant notamment radio, télévision, électricité, aviation, moteur à explosion, cet univers est enlisé dans une technologie dépassée, comme endormi dans un savoir du XIXème siècle, gouverné par le charbon et la vapeur.
C’est dans ce monde étrange qu’une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques disparus, en compagnie de Darwin, son chat parlant, et de Julius, jeune gredin des rues. Ce trio devra affronter les dangers et les mystères de ce Monde Truqué. Qui enlève les savants depuis des décennies ? Dans quel sinistre but ?

 

  • A VIF (SND ~296 copies) Troisième film de John Wells après THE COMPANY MEN (163.9k) et UN ETE A OSAGE COUNTY (540.4k). Le film dépassera-t-il le score de COMME UN CHEF (352.3k) ?

Plus qu’un grand chef, Adam Jones est une rock star de la cuisine, couronnée par deux étoiles au guide Michelin. Grisé par le succès, arrogant et capricieux, l’enfant terrible de la scène gastronomique parisienne sombre dans l’alcool et la drogue.
Quelques années plus tard, il a retrouvé la voie de la sobriété. Entouré de jeunes commis et chefs de parties, il relance un restaurant londonien, déterminé à obtenir le graal de la gastronomie : une troisième étoile.
Hanté par les fantômes du passé, le chemin de la rédemption s’annonce plus âpre que prévu : il ne lui reste plus qu’une seule chance pour devenir une légende…

 

  • LA CLARTE (Cinéode Distribution ~8 copies)

Créée en 1988, la troupe de théâtre l’Envol, composée d’adultes en situation de handicap mental, a mis en scène de nombreux spectacles et parcouru les routes pour se produire. A travers ce documentaire vous suivrez la troupe sur trois ans de la création aux représentations de leur pièce intitulée La Clarté et autres bilogues d’après des textes de Jean-Michel RIBES.

 

  • NORTE LA FIN DE L’HISTOIRE (Shellac ~7 copies)

Joaquin, un homme à la vie simple, est injustement emprisonné pour meurtre alors que le véritable assassin se déplace en toute liberté. Il commence à trouver la vie en prison plus supportable lorsque que lui arrive quelque chose d’étrange et de mystérieux.

 

  • SIGO SIENDO (Aloest Distribution)

Embarquez dans un étonnant périple au coeur des paysages musicaux du Pérou : des chants quechua hérités des Incas aux rythmes endiablés afro-cubains… Au travers des rêves et de la vie de ses musiciens, SIGO SIENDO esquisse un trépidant portrait sonore du pays. ¡Que la danza comience !

 

  • THE MEND (Visiosfeir ~5 copies)

Mat, vagabond trentenaire survolté, retrouve son petit frère, Alan. Alors que ce dernier mène une vie de couple paisible, son aîné profite d’un voyage romantique pour s’installer dans son appartement pendant son absence, accompagné par sa conquête du moment. Au retour d’Alan, le chaos règne et sa stabilité vole en éclats.

 

  • MERCI LES JEUNES (La Mare Distribution ~5 copies)

A Quartier TV, Mathieu fait du cinéma avec les jeunes de la cité des Mines. Parmi eux, Leïla espère un peu plus avec Mathieu… Nadia et Farid réalisent des enquêtes sans tabous et pourfendent les clichés sur la banlieue… Romuald, enfin, crée une émission de télévision citoyenne avec Souleymane, qui rêve de devenir une star… Il y a ceux qui kiffent leur quartier, ceux qui veulent changer de vie, et ceux qui veulent changer le monde. La vie associative n’est pas de tout repos et cette joyeuse bande ne va pas tarder à se déchirer.

 

  • STEVE MC QUEEN THE MAN & LE MANS (Marco Polo Distribution ~15 copies)

Un documentaire qui retrace l’histoire d’amour entre le célèbre acteur Steve McQueen et la non moins célèbre course automobile des 24 heures du Mans est en cours de production. On y retrouvera des images des 24 heures du Mans 2014 ainsi que des images inédites de Steve McQueen fournies par son fils Chad McQueen.

 

  • INSECTICIDE MON AMOUR (Dahu Production)

Guillaume Bodin a 26 ans, il est réalisateur et ouvrier viticole en Saône-et-Loire lorsqu’il est victime des traitements obligatoires aux insecticides contre la cicadelle de la flavescence dorée. Comme il est impossible de se faire entendre, il décide alors de quitter son travail et d’enquêter sur la question !

Il part à la rencontre de nombreux acteurs du milieu viticole et scientifique comme Emmanuel Giboulot et Thibault Liger Belair, ces vignerons ayant refusé de traiter aux insecticides. Ou Jean-Marc Bonmatin, chercheur au CNRS et lanceur d’alerte sur les effets catastrophiques de l’utilisation de ce type de pesticides sur l’environnement. Le couple Claude et Lydia Bourguignon apporte de nombreuses informations sur l’impact de ces produits chimiques sur la faune des sols.

Néanmoins, tout n’est cependant pas si sombre dans cette affaire, puisqu’un collectif de vignerons tente de faire évoluer le dossier vers un plus grand respect de l’environnement.

 

  • LA FETE EST FINIE (Colectif 360° et même plus ~4 copies)

Marseille est en passe de devenir une ville comme les autres. Sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, elle se lisse, s’embourgeoise, s’uniformise. Cette transformation se fait au prix d’une exclusion des classes populaires, repoussées toujours plus au Nord. Son élection en 2013 au titre de « Capitale européenne de la culture » a permis une accélération spectaculaire de cette mutation. Là où brutalité et pelleteuses avaient pu cristalliser inquiétude, résistance et analyses, les festivités nous ont plongés dans un état de stupeur. Elles n’ont laissé d’autre choix que de participer ou de se taire.

 

  • THE VISIT (Pickup ~3 copies)

Un événement encore inédit : première rencontre de l’homme avec une forme de vie intelligente venue de l’espace. Avec le « Bureau des affaires spatiales de l’ONU » et des experts d’agences spatiales, le film explore le scénario d’un premier contact. Un voyage au-delà de la perspective terrienne, dévoilant les peurs, les espoirs et les rites d’une espèce contrainte à faire face à la fois à la vie extraterrestre et à sa propre image.

 

A noter la sortie de ANGE ET GABRIELLE le mardi 10 novembre.

  • ANGE ET GABRIELLE (UGC Distribution) Deuxième film d’Anne Giafferi après QUI A ENVIE D’ETRE AIME ? (125k).

Gabrielle élève seule sa fille Claire. À 17 ans celle-ci est enceinte de Simon qui refuse de se voir imposer ce bébé. Gabrielle prend les choses en main et décide de demander de l’aide au père de Simon. Elle débarque donc dans le bureau d’Ange, mais celui-ci, célibataire endurci et grand séducteur, n’a jamais assumé sa paternité et n’a aucune intention de le faire. C’est une première rencontre explosive mais Gabrielle ne manque ni de charme, ni de détermination.

Synopsis © Allociné & distributeurs

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :