Cette semaine dans les salles

base sorties 30 septembre 2015

 

Une semaine vraiment trop chargée, trop de films tue le film. Malgré tout, quelques premiers films à découvrir mais vu le nombre de copies de certains, pas sur qu’ils arrivent dans votre salle de cinéma.

 

  • L’ODEUR DE LA MANDARINE (Metropolitan FilmExport ~213 copies) Quatrième film de Gilles Legrand après MALABAR PRINCESS (1.47M), LA JEUNE FILLE ET LES LOUPS (402.5k) et TU SERAS MON FILS (725.6k).

Eté 1918. La guerre fait rage pour quelques mois encore, mais pour Charles et Angèle, elle est déjà finie. Lui, officier de cavalerie y a laissé une jambe. Elle, son infirmière à domicile, vient de perdre au front son grand amour, le père de sa petite fille. Unis par le besoin de se reconstruire, ils nouent une complicité joyeuse qui les ramène à la vie. Sur l’insistance de Charles, Angèle accepte un mariage de raison. Il leur faudra entrer en guerre, contre eux-mêmes et contre l’autre avant d’accepter l’évidence de la passion qui les lie malgré eux…

 

 

  • MARYLAND (Mars Distribution ~105 copies) Deuxième long d’Alice Winocour après AUGUSTINE (170.1k). A noter que la réalisatrice a été scénariste sur MUSTANG (448.7k) toujours en salles. A noter au casting Matthias Schoenaerts dont le meilleur score en France est DE ROUILLE ET D’OS (1.93M).

De retour du combat, Vincent, victime de troubles de stress post-traumatique, est chargé d’assurer la sécurité de Jessie, la femme d’un riche homme d’affaires libanais, dans sa propriété « Maryland ».
Tandis qu’il éprouve une étrange fascination pour la femme qu’il doit protéger, Vincent est sujet à des angoisses et des hallucinations. Malgré le calme apparent qui règne sur « Maryland », Vincent perçoit une menace extérieure…

 

 

  • ENRAGES (Wild Bunch Distribution~151 copies) Une adaptation de CANNI ARRABBIATI (LES CHIENS ENRAGES) de Mario Bava.

Un braquage tourne mal. Les 4 criminels trouvent refuge dans un centre commercial où éclatent coups de feu et mouvements de panique. Cernés, ils abattent un homme et prennent en otage une femme. Acculés, ils arrêtent une voiture et prennent la fuite. A bord, un père et son enfant malade, qu’il doit emmener d’urgence à l’hôpital. Hors de contrôle, leur fuite va se transformer en traque sans merci. Désormais, il n’y a plus aucun retour possible pour ces chiens enragés…

 

 

  • UN DEBUT PROMETTEUR (Gaumont Distribution ~208 copies) Deuxième film d’Emma Luchini après SWEET VALENTINE (8.2k) avec au casting son papa Fabrice et aussi Veerle Baetens qui jouait Elise dans ALABAMA MONROE (197.4k).

Martin, désabusé pour avoir trop aimé et trop vécu, retourne chez son père, un horticulteur romantique en fin de course. Il y retrouve Gabriel, son jeune frère de 16 ans, exalté et idéaliste, qu’il va tenter de dégoûter de l’amour, sans relâche. Mais c’est sans compter Mathilde, jeune femme flamboyante et joueuse, qui va bousculer tous leurs repères…

CRITIQUE

 

 

  • NI LE CIEL NI LA TERRE (Diaphana Distribution ~64 copies) Premier film de Clément Cogitore avec notamment Jeremie Renier au Casting. L’acteur reste sur les petits scores de WASTE LAND (0.93k) et LADYGREY (5.87k).

Afghanistan 2014. A l’approche du retrait des troupes, le capitaine Antarès Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la détermination d’Antarès et de ses hommes, le contrôle de ce secteur supposé calme va progressivement leur échapper. Une nuit, des soldats se mettent à disparaître mystérieusement dans la vallée.

 

 

  • JE SUIS A VOUS TOUT DE SUITE (Le Pacte) Premier film de Baya Kasmi qui était scénariste sur LE NOM DES GENS (822.8k) et HIPPOCRATE (950.2k).

Hanna a 30 ans, beaucoup de charme et ne sait pas dire non : elle est atteinte de la névrose de la gentillesse. Ce drôle de syndrome familial touche aussi son père, Omar, « épicier social » et sa mère, Simone, « psy à domicile ». Avec son frère Hakim, focalisé sur ses racines algériennes et sa religion, le courant ne passe plus vraiment. Mais un événement imprévu oblige Hanna et Hakim à se retrouver…

 

  • VERS L’AUTRE RIVE (Version Originale/Condor ~65 copies) Nouveau film de Kiyoshi Kurosawa après TOKYO SONATA (100k), SHOKUZAI 1 (90.5k), SHOKUZAI 2 (68.9k) et REAL (40.5k).

Au cœur du Japon, Yusuke convie sa compagne Mizuki à un périple à travers les villages et les rizières. A la rencontre de ceux qu’il a croisés sur sa route depuis ces trois dernières années, depuis ce moment où il s’est noyé en mer, depuis ce jour où il est mort. Pourquoi être revenu ?

 

 

  • LAMB (Haut et Court ~58 copies)

Ephraïm, un garçon de neuf ans, vit avec sa brebis Chuni dans les terres volcaniques d’Éthiopie. Lorsque sa mère meurt lors d’une famine, son père l‘envoie, accompagné de sa brebis, chez des parents éloignés dans une région plus verte du pays, loin de leur terre natale dévastée par la sécheresse. Dans ce nouvel environnement, Ephraïm a le mal du pays. Son oncle lui ordonne d’abattre sa brebis pour une fête à venir. Il élabore alors un stratagème pour sauver Chuni et retourner chez lui.

 

 

  • VIERGE SOUS SERMENT (Pretty Pictures ~35 copies) Avec Alba Rohrwacher vue dans LES MERVEILLES (142.7k) et HUNGRY HEARTS (30k)

Hana a grandi dans un petit village reculé d’Albanie où le sort des femmes n’est guère enviable. Pour ne pas vivre sous tutelle masculine, elle choisit de se plier à une tradition ancestrale : elle fait le serment de rester vierge à jamais et de vivre comme un homme. Vierge sous serment suit la trajectoire d’une femme vers sa liberté, par-delà les écrasantes montagnes albanaises et jusqu’en Italie.

 

 

  • QUAND JE NE DORS PAS (Aramis Films ~11 copies) Premier film de Tommy Weber avec au casting son papa Jacques.

Paris, un soir d’hiver. Antoine, 20 ans, s’est mis en tête de partir voir la mer par le premier train du matin. Avec seulement quelques euros en poche, il n’a pas de quoi payer son billet. Mais il a toute la nuit pour réunir la somme nécessaire ; une nuit entière qui s’offre à lui.

 

 

  • ANINA (Septième Factory)

Anina Yatay Salas est une petite fille qui n’aime pas son nom car c’est un palindrome – on peut le lire à l’envers comme à l’endroit – et fait d’elle la risée de ses camarades. Un jour, suite à une bagarre dans la cour d’école, Anina et son ennemie Gisèle sont convoquées par la directrice qui leur remet comme étrange punition, une enveloppe scellée qu’elles ne devront pas ouvrir avant sept jours. Anina avec son imagination débordante, fera tout pour deviner le contenu de l’enveloppe mystérieuse…

 

 

  • BEIRUT INTERSECTIONS (Hevadis Films ~5 copies)

Le film relate l’histoire de trois protagonistes qui vivent dans une même ville, à savoir Beyrouth, et qui appartiennent à des milieux sociaux différents. Bien que les trois protagonistes ne se rencontrent jamais, leurs sorts et leurs destins s’entrelacent, car un seul évènement mène à un changement radical dans la vie de chacun d’entre eux. Nour, le premier protagoniste, perd ses parents dans un accident de la route et sa vie s’en retrouve changée de fond en comble. Le deuxième protagoniste, India, possède tout ce dont une femme peut rêver, hormis un enfant. Le troisième est Marwan, un enfant de 12 ans qui vit auprès d’une mère alcoolique et de mauvaise réputation. Il fuit alors sa maison pour mettre fin aux mauvais traitements émotionnels et physiques auxquels il est soumis. Le film nous introduit dans l’univers de ces personnages dont la vie s’effondre suite à une série de réactions, de contreréactions et d’une chaîne d’évènements, de décisions et des conséquences qui en découlent.

 

  • AMOURS LARCINS ET AUTRES COMPLICATIONS (ASC Distribution)

Les ennuis commencent pour Mousa quand il vole ce qu’il ne fallait pas. Ce qu’il pensait être une voiture israélienne facile à revendre dans son camp de réfugiés palestinien, va devenir la cause de tous ses ennuis, quand il découvre dans le coffre un soldat israélien kidnappé. Son projet est de se payer un visa pour quitter Israël et s’éloigner ainsi de son histoire d’amour destructrice. Mais avec la police israélienne et les milices palestiniennes à ses trousses, cela va s’avérer plus compliqué que prévu.

 

 

  • EDMOND UN PORTRAIT DE BAUDOIN (Kaléo Films ~10 copies)

Edmond Baudoin est auteur de bandes dessinées. Il signe ses livres Baudoin. Moi, je l’appelle Edmond. La matière première de ses livres, c’est lui, sa vie. Il a été l’un des premiers à introduire l’autobiographie dans la bande dessinée. À Villars, son village du Var, devant un mur de pierres, Edmond peint, il marche, il danse, il aime.

 

 

  • MARCEL CONCHE LA NATURE D’UN PHILOSOPHE (Arsenal Productions)

Marcel Conche s’est éveillé à la philosophie à l’âge de 6 ans alors qu’il accompagnait ses parents au travail des champs. Il lui consacrera sa vie. À 91 ans, ce philosophe moderne — mais à l’écart des modes — nous convie à une méditation philosophique. Au fil du temps, il a élaboré une métaphysique de la Nature qu’il continue inlassablement de méditer. Depuis sa Corrèze natale, il nous ouvre avec délice à une pensée toujours en mouvement, et nous livre le récit d’une vie qu’il dit banale, pourtant aussi surprenante qu’imprévisible.

https://www.youtube.com/watch?v=YSIB8oGCTRk

 

 

  • SOUS SOLS (Damned Distribution ~8 copies) Nouveau film de Ulrich Seidl après DOG DAYS (21.2k) et le triptyque PARADIS : AMOUR (15k), FOI (2.5k) et ESPOIR (3.2k).

C’est un film qui parle des gens et des caves, et de ce que les gens font dans leurs caves. 
C’est un film sur les obsessions.
C’est un film sur une fanfare et les airs d’opéra, sur les meubles qui coûtent cher et les blagues désuètes, sur la sexualité et les salles de tir, sur la santé et le nazisme, sur les fouets et les poupées.

 

 

  • THE LOOK OF SILENCE (Why Not Productions) Documentaire de Joshua Oppenheimer connu pour THE ACT OF KILLING (3.6k).

Adi Rukun est ophtalmo itinérant. Au gré de ses visites, il enquête sur les circonstances de la mort de son frère aîné, accusé de « communisme » et assassiné pendant les grands massacres de 1965 et 1966 en Indonésie.
La caméra de Joshua Oppenheimer accompagne Adi dans sa confrontation avec les assassins. Patiemment, obstinément, malgré les menaces, ils s’emploient ensemble à vaincre le tabou du silence et de la peur.

 

 

  • LE VOYAGE DE TOM POUCE (Cinéma Public Films ~60 copies)

Au royaume de Tom Pouce, la compétition est serrée ! Qui remportera la main de la princesse ? Qui aura la plus belle des voitures ? Qui réussira à être le plus malin ? A vos marques… Prêts… Partez !

 

 

  • LE SALSIFIS DU BENGALE ET AUTRES POEMES DE ROBERT DESNOS (Gebeka Films ~27 copies)

13 poèmes de Robert Desnos mis en image et animés par 13 jeunes réalisateurs issus des écoles d’animation françaises.

 

Synopsis © Allociné & distributeurs

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :