Cette semaine dans les salles

  • Adieu Paris (Le Pacte) Nouveau long d’Edouard Baer après La Bostella (45k), Akoibon (70.5k) et Ouvert La Nuit (100.8k).

Un vieux bistro parisien au charme éternel. Huit messieurs à table, huit grandes figures. Ils étaient les « rois de Paris »… Des trésors nationaux, des chefs-d’œuvre en péril. Un rituel bien rodé… Un sens de l’humour et de l’autodérision intacts. De la tendresse et de la cruauté. Huit vieux amis qui se détestent et qui s’aiment. Et soudain un intrus…

CRITIQUE

  • Une Jeune Fille Qui Va Bien (Ad Vitam Distribution) Premier long de Sandrine Kiberlain.

Irène, jeune fille juive, vit l’élan de ses 19 ans à Paris, l’été 1942. Sa famille la regarde découvrir le monde, ses amitiés, son nouvel amour, sa passion du théâtre… Irène veut devenir actrice et ses journées s’enchaînent dans l’insouciance de sa jeunesse.

CRITIQUE

DEBAT

  • L’Ennemi (Alba Films) Nouveau long de Stephan Streker après Le Monde Nous Appartient (3.4k) et Noces (108.4k).

Un célèbre homme politique est accusé d’avoir tué son épouse retrouvée morte, une nuit, dans leur chambre d’hôtel. Est-il coupable ou innocent ? Personne ne le sait. Et peut-être lui non plus.

  • Les Promesses (Wild Bunch Distribution) Nouveau long de Thomas Kruithof après La Mécanique De L’Ombre (210k).

Maire d’une ville du 93, Clémence livre avec Yazid, son directeur de cabinet, une bataille acharnée pour sauver le quartier des Bernardins, une cité minée par l’insalubrité et les « marchands de sommeil ». Ce sera son dernier combat, avant de passer la main à la prochaine élection. Mais quand Clémence est approchée pour devenir ministre, son ambition remet en cause tous ses plans. Clémence peut-elle abandonner sa ville, ses proches, et renoncer à ses promesses ? …

CRITIQUE

  • Presque (Apollo Films) Un long de Alexandre Jollien et Bernard Campan. On doit à ce dernier La Face Cachée (114,7k) ainsi que Les Trois Frères (6.67M), Le Pari (3.82M), Les Rois Mages (2.30M) et Les 3 Frères Le Retour (2.28M) coréalisés avec Les Inconnus.

Deux hommes prennent la route, de Lausanne vers le sud de la France, dans un corbillard. Ils se connaissent peu, ont peu de choses en commun, du moins le croient-ils…

CRITIQUE

  • Nos Ames D’Enfants (Metropolitan FilmExport) Nouveau long de Mike Mills après Age Difficile Obscur (2.8k), Beginners (199.5k) et 20TH Century Women (66.8k).

Journaliste radio, Johnny interroge des jeunes à travers le pays sur leur vision du futur. Une crise familiale vient soudain bouleverser sa vie : sa sœur, dont il n’est pas très proche, lui demande de s’occuper de son fils, Jesse. Johnny accepte de le faire mais n’a aucune expérience de l’éducation d’un enfant.
Entre les deux débute pourtant une relation faite de quotidien, d’angoisses, d’espoirs et de partage qui changera leur vision du monde.

  • Un Monde (Tandem ) Premier long de Laura Wandel.

Nora entre en primaire lorsqu’elle est confrontée au harcèlement dont son grand frère Abel est victime. Tiraillée entre son père qui l’incite à réagir, son besoin de s’intégrer et son frère qui lui demande de garder le silence, Nora se trouve prise dans un terrible conflit de loyauté. Une plongée immersive, à hauteur d’enfant, dans le monde de l’école.

  • Souterrain (Les Alchimistes) Deuxième long de Sophie Dupuis après Chien De Garde (0.9k).

Maxime, la vingtaine, travaille dans la mine d’or d’une petite ville du Québec. Ici, tout le monde se connaît et tout le monde connaît la mine. A l’origine d’un drame qui a failli coûter la vie à Julien, son ami d’enfance, il est en proie aux doutes et à la culpabilité. Lorsqu’une violente explosion retentit sous terre, Maxime voit l’occasion de se racheter : il descend dans l’antre de la mine avec la ferme intention de ramener chacun de ses collègues et amis vivants…

  • Municipale (Rezo Films) Un long de Thomas Paulot.

La petite ville de Revin, dans les Ardennes, se prépare à élire son maire quand un individu inconnu de tous se porte candidat. Cet intrus n’est autre qu’un comédien, qui va entraîner toute la ville dans une fiction politique.

  • Jusqu’à La Mer (Les Films Des Deux Rives) Documentaire de Marco Gastine.

Dans un grand hôpital public d’Athènes, de graves accidentés sont accueillis au sein d’un service spécialisé par une équipe soignante exceptionnelle. Épaulés par leurs familles et leurs voisins de chambrée, ils mènent un combat quotidien pour retrouver une vie fonctionnelle, une existence autonome. Durant plusieurs mois ils luttent pour réapprendre des gestes élémentaires à la vie en société, tout ce qui fait un homme…

  • Irradiés (Les Acacias) Documentaire de Rithy Panh à qui l’on doit entre autres Un Barrage Contre Le Pacifique (180.4k), Les Gens De La Rizière (98.5k), S-21 La Machine De Guerre Khmère Rouge (52.1k), Un Soir Après La Guerre (10k) et qui reste sur Duch Le Maître Des Forges De L’Enfer (8.4k), et L’Image Manquante (3.9k).

La vie d’un survivant est quelque chose d’indicible. Mais il faut vivre et aborder cette irradiation dont on ne trouvera peut-être jamais la cause ni les propriétés, et dont on ne pourra peut-être pas se protéger. Mais pour le bien de l’humanité, il est nécessaire de faire l’expérience de toutes les formes de mal et de les comprendre – des tranchées aux atolls, des camps au silence. Le mal irradie. Il blesse – jusqu’aux générations suivantes. Mais au-delà, il y a l’innocence.

  • Jardins Enchantés (Little KMBO) Programme de six courts-métrages :

Couchée de Déborah Cheyenne Cruchon 0h03 (2015), Le Roi Et La Poire de Nastia Voronina 0h04 (2015), Cace-Cache de Judit Orosz 0h09 (2020), Tulipe d’Andrea Love et Phoebe Wahl 0h09 (2021), L’Oiseau Et Les Abeilles de Lena Von Dohren 0h04 (2020) et Di Iz Tak ? de Galen Fott 0h11 (2018)

Dans une clairière, au milieu des hautes herbes ou dans le verger du roi se cachent des mondes merveilleux : jardins envoûtants et forêts foisonnantes révèlent souvent de magnifiques secrets… À l’abri des regards, les insectes, les oiseaux et même les enfants vivent des aventures extraordinaires !

  • Sunless Shadows (Les Films Du Whippet) Nouveau documentaire de Mehrdad Oskouei après Les Derniers Jours De L’Hiver (0.5k) et Des Rêves Sans Etoiles (0.6k).

Dans un centre de détention, des adolescentes se livrent devant la caméra de Mehrdad Oskouei. Il parvient à tisser un lien étroit avec les détenues dont il observe les conversations franches, les échanges ludiques. Elles révèlent leurs pensées intimes, leurs sentiments et leurs doutes. Il devient petit à petit clair qu’au-delà de la prison, cet environnement fermé et entièrement féminin représente un refuge qui les protège d’une société dominée par les hommes.

  • Graines D’Espoir (Bas Canal Productions) Documentaire de Pierre Beccu à qui l’on doit Un Voyage Entre Amis (5.3k), La Dernière Saison (54.5k) et Regards Sur Nos Assiettes (0.6k).

A travers la France, l’Espagne, Madagascar et le Burkina Faso, 332 enfants et adolescents s’emparent de la caméra pour nous livrer leurs attentes et construire un nouvel avenir. Entre enjeux climatiques et justice sociale, ils nous interpellent sur les urgences d’aujourd’hui. Accompagnés par le réalisateur Pierre Beccu, mais également par Roukiata Ouedraogo, Pierre Rabhi, et la musique de Matthieu Chedid, ils racontent et mettent en pratique ce qu’ils veulent changer pour notre futur.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :