Cette semaine dans les salles

base sorties 05-08-2015

Cette semaine, six nouveaux films à l’affiche. Enfin nouveaux est un bien grand mot puisqu’avec Les fant4stiques, Ted2 et La dame dans l’auto, il y a comme un air de déjà vu. Il ne reste qu’à aller voir Aferim, Oriana Fallaci et Sur la ligne.

 

 

  • LES FANT4STIQUES (Twentieth Century Fox France ~648 copies) Une nouvelle adaptation après Les 4 fantastiques (2.23M) et Les 4 fantastiques et le surfer d’argent (1.67M).

Adaptation moderne et résolument nouvelle de la plus ancienne équipe de super-héros Marvel, le film se concentre sur quatre jeunes outsiders qui se retrouvent projetés dans un univers sombre et méconnu, et qui modifie leurs formes physiques mais aussi leurs vies de façon radicale. Ils devront apprendre à maîtriser leurs nouvelles capacités redoutables et travailler ensemble pour sauver la Terre d’un ennemi insoupçonné.

Critique

 

  • TED 2 (Universal Pictures International France ~405 copies) Par Seth Mac Farlane déjà réalisateur de Ted (1.38M) et d’Albert à l’ouest (267K).

Nouveaux mariés, Ted et Tami-Lynn essayent d’avoir un bébé et demandent à John d’être le donneur en vue d’une insémination artificielle. Cependant, s’il veut avoir la garde de l’enfant, Ted va devoir prouver devant un tribunal qu’il est véritablement humain.

Critique

https://www.youtube.com/watch?v=9qSW0Bbl–Y

 

  • AFERIM ! (Eurozoom ~30 copies) Un western roumain par Radu Jude réalisateur de La fille la plus heureuse (6.2K) et Papa vient dimanche (2.9K). Le film a obtenu l’ours d’argent du meilleur réalisateur à la dernière berlinale.

1835.Un policier et son fils parcourent la campagne roumaine à la recherche d’un esclave gitan accusé d’avoir séduit la femme du seigneur local. Tel un shérif d’opérette chevauchant dans les Balkans sauvages, le fonctionnaire zélé ne perd pas une occasion d’apprendre à son rejeton le sens de la vie. A grands coups d’insultes grivoises, proverbes ridicules, morale bigote, humiliations gratuites, menaces et autres noms d’oiseaux, Costandin affiche son mépris des femmes, enfants, vieillards, paysans, juifs, turcs, russes et surtout, surtout, des gitans. Se jouant des clichés du western d’antan, AFERIM! se moque avec cynisme et mordant de l’intolérance des hommes, d’hier comme d’aujourdhui !

 

  • LA DAME DANS L’AUTO (Wild Bunch Distribution ~106 copies) Une adaptation du roman de Sébastien Japrisot par Joann Sfar à qui l’on doit Gainsbourg vie héroique (1.2M) et Le chat du rabbin (524k). A noter que c’est la deuxième adaptation après celle d’Anatole Litvak en 1970.

Elle est la plus rousse, la plus myope, la plus sentimentale, la plus menteuse, la plus vraie, la plus déroutante, la plus obstinée, la plus inquiétante des héroïnes. La dame dans l’auto n’a jamais vu la mer, elle fuit la police et se répète sans cesse qu’elle n’est pas folle… Pourtant…

 

  • ORIANA FALLACI (Happiness Distribution ~24 copies) Un biopic sur une journaliste italienne décédée en 2006.

Oriana Fallaci raconte la vie à cent à l’heure de cette journaliste italienne hors norme, de la Dolce vita au 11 Septembre en passant par le Vietnam, la Grèce des colonels ou l’Iran de Khomeiny. Oriana Fallaci est impertinente, drôle et parfois brutale. Elle a révolutionné le journalisme, a sillonné la planète et surtout rencontré et bousculé tous ceux qui font l’Histoire.

 

  • SUR LA LIGNE (Zylo ~23 copies) Un film sur le dopage en Tchécoslovaquie à l’époque du rideau de fer.

Dans les années 80, la jeune et talentueuse Anna est sélectionnée pour la formation spéciale et « secrète » des jeux Olympiques dans la catégorie Sprint. Prête à tout pour gagner cette compétition, elle n’échappera pas à l’engrenage du dopage.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :