Cette semaine dans les salles

  • Venom Let There Be Carnage (Sony Pictures Releasing France) Un long d’Andy serkis qui est le deuxième film de la franchise Sony’s Spider-Man Universe après Venom (2.28M). C’est la troisième production Marvel Enterprises à sortir cette année après Black Widow (1.66M) et Shang-Chi Et La Légende Des Dix Anneaux (1.30M).

Tom Hardy est de retour sur grand écran sous les traits de Venom, l’un des personnages les plus complexes de l’univers Marvel.

CRITIQUE

  • Le Trésor Du Petit Nicolas (Warner Bros. France) Troisième long de Julien Rappeneau après Rosalie Blum (368.8k) et Fourmi (111.7k) et troisième adaptation des personnages de René Goscinny et Sempé après Le Petit Nicolas (5.71M) et Les Vacances Du Petit Nicolas (2.45M). Le film a déjà perdu plus de la moitié des ses entrées avec le deuxième opus. Ce troisième opus, avec en plus un changement de casting, va-t-il freiner l’érosion ?

Dans le monde paisible du Petit Nicolas, il y a Papa, Maman, l’école, mais surtout, sa bande de copains. Ils s’appellent Les Invincibles, mais ils sont avant tout inséparables. Du moins le pensent-ils. Car quand Papa reçoit une promotion et annonce que la famille doit déménager dans le sud de la France, le petit monde de Nicolas s’effondre.
Comment imaginer la vie sans ses meilleurs amis ? Sans les croissants d’Alceste, les lunettes d’Agnan, les bêtises de Clotaire, loin de leur cher terrain vague ? Aidé par ses copains, Nicolas se met en quête d’un mystérieux trésor qui pourrait lui permettre d’empêcher ce terrible déménagement.

  • Ron Débloque (The Walt Disney Company France) Film d’animation de Jean-Philippe Vine  et Sarah Smith.

L’histoire de Barney, un collégien tout ce qu’il y a de plus normal, et de Ron, une prouesse technologique connectée capable de marcher et de parler, et conçue pour être son meilleur ami. Les dysfonctionnements de Ron à l’ère des réseaux sociaux entrainent le duo dans d’incroyables péripéties au cours desquelles garçon et robot vont découvrir la notion d’amitié sincère au milieu d’un joyeux désordre…

CRITIQUE

  • Halloween Kills (Universal Pictures International France) Le film est la suite d’Halloween (843.7k) sorti en 2018 avec toujours David Gordon Green aux commandes. C’est le douzième film de la série  Halloween dont les meilleurs scores sont Halloween (2018) (843.7k), Halloween 20 Ans Après (477.2k), Halloween La Nuit Des Masques (293k), Halloween 2  (1982) (202.1k), Halloween 3 Le Sang Du Sorcier (120.9k) et Halloween Resurrection (108.2k).

Laurie Strode, sa fille Karen et sa petite fille Allyson viennent d’abandonner le monstre au célèbre masque, enfermé dans le sous-sol de la maison dévorée par les flammes. Grièvement blessée, Laurie est transportée en urgence à l’Hôpital, avec la certitude qu’elle vient enfin de se débarrasser de celui qui la harcèle depuis toujours. Mais Micheal Myers parvient à s’extirper du piège où Laurie l’avait enfermé et son bain de sang rituel recommence. Surmontant sa douleur pour se préparer à l’affronter encore une fois, elle va inspirer la ville entière qui décide de l’imiter et de se soulever pour exterminer ce fléau indestructible. Les trois générations de femmes vont s’associer à une poignée de survivants du premier massacre, et prennent les choses en main en formant une milice organisée autour de la chasse et la destruction du monstre une fois pour toutes. Le mal meurt cette nuit.

CRITIQUE

  • Tout Nous Sourit (UGC Distribution) Nouveau long de Mélissa Drigeard après Jamais Le Premier Soir (813.7). Le film est reparti du festival international du film de comédie de L’Alpes D’Huez avec trois prix : prix du jury, prix d’interprétation féminine et prix d’interprétation masculine.

Tout sourit à Audrey et Jérôme. Ils ont trois merveilleux enfants et leurs métiers les passionnent. Le temps d’un week-end, ils partent chacun de leur côté… Avec leurs amants respectifs. Sauf qu’ils ont la même idée : aller dans leur maison de campagne. Quand ils se retrouvent nez à nez, c’est l’explosion. Arrivent alors les parents d’Audrey, puis leurs enfants et enfin sa sœur. Le quatuor n’a pas d’autre choix que jouer la comédie pour sauver les apparences. Mais très vite le vernis et les nerfs craquent…

  • Les Héroiques (Pyramide Distribution) Un long de Maxime Roy.

Michel, ancien junkie, est un éternel gamin qui ne rêve que de motos et traine avec son grand fils Léo et ses copains. À cinquante ans, il doit gérer le bébé qu’il vient d’avoir avec son ex, et se bat pour ne pas répéter les mêmes erreurs et être un mec bien.

  • Le Milieu De L’Horizon (Outplay) Un long de Delphine Lehericey adapté du roman éponyme de Roland Buty.

La sécheresse de 1976. Sous le soleil implacable de cet été, Gus quitte l’enfance. La nature se désagrège, les sentiments s’exacerbent, le noyau familial éclate : tout craque et se fissure jusqu’à ce que l’impensable arrive. Les orages tant espérés balaieront une campagne épuisée et emporteront un monde avec eux.

  • Pleasure (The jokers / Les Bookmakers) Un long de Ninja Thyberg.

Une jeune suédoise de 20 ans arrive à Los Angeles dans le but de faire carrière dans l’industrie du porno. Sa détermination et son ambition la propulsent au sommet d’un monde où le plaisir cède vite la place au risque et à la toxicité.

CRITIQUE

  • Illusions Perdues (Gaumont Distribution) Nouveau long de Xavier Giannoli après Les Corps Impatients (166.9k), Une Aventure (73.8k), Quand J’Etais Chanteur (943.7k), A L’Origine (340.2k), Superstar (208k), Marguerite (1.06M) et L’Apparition (465.6k). C’est la deuxième adaption d’œuvre de Balzac à sortir cette année après Eugénie Grandet.

Lucien est un jeune poète inconnu dans la France du XIXème siècle. Il a de grandes espérances et veut se forger un destin. Il quitte l’imprimerie familiale de sa province natale pour tenter sa chance à Paris, au bras de sa protectrice. Bientôt livré à lui-même dans la ville fabuleuse, le jeune homme va découvrir les coulisses d’un monde voué à la loi du profit et des faux-semblants. Une comédie humaine où tout s’achète et se vend, la littérature comme la presse, la politique comme les sentiments, les réputations comme les âmes. Il va aimer, il va souffrir, et survivre à ses illusions.

  • Spectre Sanity Madness & The Family (UFO Distribution) Un long de Para One precede du court métrage Dustin de Naïla Guiguet.

Jean, cadet d’une famille nombreuse, grandit au sein d’une communauté sous influence de Chris, un guide spirituel. Après avoir reçu une cassette de sa sœur qui vit recluse, il redécouvre des voix et des sons de son passé. Les souvenirs se mettent à émerger et Jean décide de partir sur les traces de Chris, dans un voyage qui le mènera au Japon, en Indonésie et en Bulgarie. Pendant cette quête, il découvrira le secret de son père, des années après sa mort.

  • First Cow (Condor Distribution) Nouveau long de Kelly Reichardt après Old Joy (12.6k), Wendy & Lucy (32.1k), La Dernière Piste (55k), Night Moves (55.7k), Certaines Femmes (39.2k) et River Of Grass (3.9k)

Au début du XIXe siècle, sur les terres encore sauvages de l’Oregon, Cookie Figowitz, un humble cuisinier, se lie d’amitié avec King-Lu, un immigrant d’origine chinoise. Rêvant tous deux d’une vie meilleure, ils montent un modeste commerce de beignets qui ne tarde pas à faire fureur auprès des pionniers de l’Ouest, en proie au mal du pays. Le succès de leur recette tient à un ingrédient secret : le lait qu’ils tirent clandestinement chaque nuit de la première vache introduite en Amérique, propriété exclusive d’un notable des environs.

  • Le Peuple Loup (Haut Et Court) Film d’animation de Ross Stewart et Tomm Moore. On doit à ce dernier Brendan Et Le Secret De Kells (162.9k) et Le Chant De La Mer (512.6k).

En Irlande, au temps des superstitions et de la magie, Robyn, une jeune fille de 11 ans, aide son père à chasser la dernière meute de loups. Mais un jour, lors d’une battue en forêt, Robyn rencontre Mebh, petite fille le jour, louve la nuit. Désormais pour Robyn, ayant rejoint elle aussi le peuple des loups, la menace ne vient plus des loups, mais bien des hommes !

  • La Jeune Fille Et L’Araignée (Wayna Pitch) Un lond de Silvan Zurcher et Ramon Zurher. On doit à ce dernier L’Etrange Petit Chat (3.6k).

Pendant des années, Lisa a vécu en colocation avec Mara et Markus. Mais le moment de prendre un appartement pour vivre seule est enfin venu. Un curieux manège de désirs prend son envol. Un film catastrophe tragi-comique, une ode poétique au changement et à l’éphémère.

  • Oups J’Ai Encore Raté L’Arche (Paradis Films) Nouveau film d’animation de Sean Mccormack et Toby Genkel après Oups J’Ai Raté L’Arche (550.4k). On doit également à Toby Genkel Le Voyage De Ricky (620k) et Yakari (335.1k).

Après le Déluge, alors que l’Arche de Noé­ dérive sans terre à l’horizon, Finny et Leah sont propulsés par-dessus bord avec toutes les provisions… Oups ! C’est le début d’une course contre la montre au cours de laquelle nos jeunes amis devront lutter pour retrouver leur famille, ramener la paix sur une Arche au bord du gouffre, et sauver une espèce entière de l’extinction.

  • Zébulon Et Les Médecins Volants (Les Films Du Préau)  Film d’animation de Sean Mullen. Les œuvres de Julia Donaldson ont déjà été adaptées avec Le Gruffalo (76.3k), Le Petit Gruffalo (153k), La Sorcière Dans Les Airs (90.1k), Monsieur Bout De Bois (200.3k), Zébulon Le Dragon (167.7k) et La Baleine Et L’Escargote (152.9k).

Voici les médecins volants : Princesse Perle, Messire Tagada et Zébulon le dragon. Une princesse médecin ? Le roi ne l’entend pas de cette oreille, mais Perle est bien décidée à mener la vie qu’elle a choisie. Retrouvez Zébulon le dragon et ses deux amis dans une nouvelle aventure !
Programme :
– La princesse et le bandit (4′)
– Vive les mousquetaires ! (6′)
– La princesse aux grandes jambes (8′)
– Zébulon et les médecins volants (26′)

  • Grandir C’Est Chouette (Cinéma Public Films) Film d’animation d’Irene Iborra, Eduard Puertas, Celia Tocco, celia Tisserant et Arnaud Demuynck. C’est le retour de la Chouette du cinéma après Les Ritournelles De La Chouette (65.5k) et La Chouette En Toque (29.7k).

Avez-vous peur du noir ? Avez-vous déjà lancé une « bouteille à la mer » ? Êtes-vous déjà descendu dans un puits à la recherche de votre destin ? Dans son nouveau programme, La Chouette du cinéma revient vous présenter trois histoires d’enfants qui ouvrent grand leurs ailes !

  • Tonton Manu (Coopérative Direction Humaine Des Ressources) Documentaire de Thierry Dechilly et Patrick Puzenat.

Commencé à l’aube de ses quatre-vingts ans, ce portrait du musicien Manu Dibango, infatigable défenseur du mélange des cultures, nous entraîne sur trois continents, rythmé par une diversité d’échanges et les convictions de personnalités, parsemé de plages de grâce musicale où le Grand Manu fait jaillir de son saxo des instants d’émotion pure.

  • A La Vie (Tandem) Documentaire d’Aude Pépin.

Chantal Birman, sage-femme libérale et féministe, a consacré sa vie à défendre le droit des femmes. À presque 70 ans, elle continue de se rendre auprès de celles qui viennent d’accoucher pour leur prodiguer soins et conseils. Entre instants douloureux et joies intenses, ses visites offrent une photographie rare de ce moment délicat qu’est le retour à la maison.

  • Ici Je Vais Pas Mourir (Les Alchimistes) Documentaire de Cécile Dumas et Edie Laconi. On doit à ce dernier Champ De Batailles (0.2k).

Une salle de consommation de drogue à moindre risque a ouvert à Paris. Beaucoup ne font qu’y passer, certains s’y arrêtent. Parmi eux il y a Marco, Cilo, Julie, Hervé… qui la fréquentent quotidiennement. Halte hors de la violence de la vie dans la rue, ils viennent ici pour s’injecter loin des regards mais aussi se reposer, soigner leur corps, retrouver un peu de dignité et d’humanité.

  • Les Fantômes Du Belvédère (Les Découvertes Du Saint-André)

Des studios de cinéma en train de sombrer. Reste à bord, avec ses derniers complices, un producteur au bout du rouleau qui s’accroche à un soi-disant scénario avec d’autant moins de prise que ce scénario n’est pas encore écrit…

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :