Cette semaine dans les salles

  • Cruella (The Walt Disney Company France) Nouveau long de Craig Gillespie après Une Fiancée Pas Comme Les Autres (12.6k), Fright Night (191 770), The Finest Hours (63.2k) et Moi, Tonya (148.1k). Retour du personnage de Cruella après Les 101 Dalmatiens (4.02M) et 102 Dalmatiens (2.97M).

Londres, années 70, en plein mouvement punk rock. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens qui apprécient ses compétences d’arnaqueuse et mène avec eux une existence criminelle dans les rues de Londres. Un jour, ses créations se font remarquer par la baronne von Hellman, une grande figure de la mode, terriblement chic et horriblement snob. Mais leur relation va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à l’impitoyable Cruella, une brillante jeune femme assoiffée de mode et de vengeance …

CRITIQUE

  • Freaky (Universal Pictures International France) Nouveau film d’horreur de Christopher Landon après Paranormal Activity The Marked Ones (562.3k), Happy Bithdead (552.4k) et Happy Birthdead 2 You (270.3k).

Millie Kessler, une adolescente de 17 ans, occupée à faire bonne figure dans son très élitiste lycée, Blissfield High, devient la nouvelle cible du Boucher, un tueur en série tristement notoire. Son année de Terminale va alors devenir le cadet de ses soucis. 
Lorsque, sous l’effet du poignard antique du Boucher ils se réveillent dans le corps de l’autre, Millie n’a alors que 24 heures pour retrouver son corps afin de ne pas rester coincée pour le restant de ses jours dans la peau d’un tueur en série d’une cinquantaine d’années. Tâche délicate étant donné qu’elle ressemble désormais à une armoire à glace psychopathe, recherché par la police et cible d’une chasse à l’homme locale… alors que le Boucher, lui, dans la peau de la jeune fille, est bien décidé à célébrer un retour en fanfare dans un bain de sang.

CRITIQUE

  • Un Espion Ordinaire (SND) Nouveau long de Dominic Cooke après Sur La Plage De Chesil (22.6k).

1960. Modeste représentant de commerce anglais, Greville Wynne se retrouve plongé au cœur de la guerre froide. À la demande du MI-6 et de la CIA, il noue une alliance aussi secrète que périlleuse avec le colonel soviétique Oleg Penkovsky. Objectif : fournir les renseignements nécessaires aux Occidentaux pour éviter un affrontement nucléaire et désamorcer la crise des missiles de Cuba. Il entame alors une série d’allers-retours entre Londres et Moscou en prenant de plus en plus de risques…

  • Gagarine (Haut Et Court) Premier long de Fanny Liatard et Jeremy Trouilh.

Youri, 16 ans, a grandi à Gagarine, immense cité de briques rouges d’Ivry-sur-Seine, où il rêve de devenir cosmonaute. Quand il apprend qu’elle est menacée de démolition, Youri décide de rentrer en résistance. Avec la complicité de Diana, Houssam et des habitants, il se donne pour mission de sauver la cité, devenue son  » vaisseau spatial « .

  • Wendy (Condor Distribution) Nouveau long de Benh Zeitlin après Les Bêtes Du Sud Sauvage (288k).

Elevée par sa mère célibataire, Wendy s’étiole dans un quotidien dénué de magie. Un soir, la fillette part à l’aventure en sautant dans un train en marche avec ses deux petits frères, les jumeaux James et Douglas. Au terme du voyage, ils débarquent sur une île mystérieuse, où les enfants ne semblent pas vieillir et où règne un garçon rebelle, nommé Peter Pan.

CRITIQUE

  • Opération Portugal (Sony Pictures Releasing France) Premier long de Frank Cimière.

Hakim, 35 ans, sympathique flic de quartier d’origine marocaine, doit infiltrer la communauté portugaise pour les besoins d’une enquête. Mais peut-on devenir Portugais en trois jours ? Surtout quand on sait qu’en intervention Hakim est une catastrophe ambulante. Sa maladresse et sa malchance transforment ses nombreuses initiatives en cataclysmes. Le costume est clairement trop grand pour lui ! Rapidement pris au piège entre ses sentiments et sa mission, Hakim, qui vit seul avec sa mère, va découvrir une communauté, mais aussi une famille.

  • Tokyo Shaking (Wild Bunch Distribution) Nouveau long d’Olivier Peyon après Les Petites Vacances (15.6k), Comment J’Ai Détesté Les Maths (76.9k), Une Vie Ailleurs (33.7k) et Latifa Le Coeur Au Combat (7.2k).

Tokyo, le 11 mars 2011 : un tsunami ravage la côte du Japon, menaçant de détruire la centrale de Fukushima. Alexandra, qui travaille depuis peu pour une banque française à Tokyo, se retrouve au cœur de cette crise. Tiraillée entre les ordres de sa direction et la volonté de protéger sa famille et ses collaborateurs, Alexandra tente de composer avec la situation et se retrouve, presque malgré elle, à défendre une certaine idée de l’honneur.

  • Ibrahim (Le Pacte) Premier long de Samir Guesmi reparti du festival du film francophone d’Angoulême 2020 avec le valois de diamant, le valois du scénario et le valois de la mise en scène.

La vie du jeune Ibrahim se partage entre son père, Ahmed, écailler à la brasserie du Royal Opéra, sérieux et réservé, et son ami du lycée technique, Achille, plus âgé que lui et spécialiste des mauvais coups. C’est précisément à cause de l’un d’eux que le rêve d’Ahmed de retrouver une dignité se brise lorsqu’il doit régler la note d’un vol commis par son fils et qui a mal tourné. Les rapports se tendent mais Ibrahim décide alors de prendre tous les risques pour réparer sa faute…

  • Minari (ARP Sélection) Un long de Lee Isaac Chung qui a obtenu de nombreux prix : grand prix du jury et prix du public au festival du film de Sundance 2020, meilleur film en langue étrangère aux Golden Globes 2021, meilleure actrice dans un second rôle aux Oscars 2021

Une famille américaine d’origine sud-coréenne s’installe dans l’Arkansas où le père de famille veut devenir fermier. Son petit garçon devra s’habituer à cette nouvelle vie et à la présence d’une grand-mère coréenne qu’il ne connaissait pas.

  • D’Où L’On Vient (Warner Bros. France) Nouveau long de Jon M.Chu après Sexy Dance 2 (473.8k), Sexy Dance 3 The Battle (980.8k), Justin Bieber Never Say Never (45.9k), G.I. Joe Conspiration (824.7k), Jem Et Les Hologrammes (1.2k), Insaisissables 2 (2.10m) et Crazy Rich Asians (94.9k).

Au cœur de New York, le quartier de Washington Heights est celui de tous les possibles. Usnavi, propriétaire d’un petit café dans le quartier, rêve de renouer avec ses origines, en République Dominicaine. Mais tout se complique quand il croise le regard de Vanessa, une jeune femme qui rêve de devenir styliste. Leur rencontre, sur fond de danse et de musique, va chambouler leur vie de manière inattendue.

  • Shorta (Alba Films) Film danois de Frederic Louis Hviid et Anders Olholm.

Talib, 19 ans, adolescent noir, meurt des suites de blessures mortelles en garde à vue. Son décès provoque une révolte dans la banlieue de Copenhague au moment où deux policiers que tout oppose, Jens et Mike, s’y trouvent justement en patrouille. Pris en chasse, ils vont devoir se frayer un chemin pour échapper aux émeutes. S’engage alors un affrontement implacable.

  • Une Histoire A Soi (Les Films Du Losange) Nouveau documentaire d’Amandine Gay après Ouvrir La Voix (11.8k).

Iels s’appellent, Anne-Charlotte, Joohee, Céline, Niyongira, Mathieu. Iels ont entre 25 et 52 ans, sont originaires du Brésil, du Sri Lanka, du Rwanda, de Corée du Sud ou d’Australie. Ces cinq personnes partagent une identité : celle de personnes adoptées. Séparé.e.s dès l’enfance de leurs familles et pays d’origine, ils ont grandi dans des familles françaises. Leurs récits de vie et leurs images d’archives nous entraînent dans une histoire intime et politique de l’adoption internationale.

  • Caminho Longe (Gastibeltza Filmak) Documentaire de Josu Martinez et Txaber Larreategi.

Un ancien militant de l’ETA, emprunte le chemin du retour au pays basque après trois décennies d’exil sur l’île africaine de Sao Tomé-et-Principe où il fut déporté par la France et l’Espagne. Entre doute et espoir, sa femme l’accompagne avec ténacité depuis 1986.

  • Indes Galantes (Pyramide Distribution) Nouveau documentaire de Philippe Béziat après Pelléas Et Mélisande Le Chant Des Aveugles (9k), Noces (3.8k) et Traviata Et Nous (55.7k).

C’est une première pour 30 danseurs de hip-hop, krump, break, voguing… Une première pour le metteur en scène Clément Cogitore et pour la chorégraphe Bintou Dembélé. Et une première pour l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes. Des répétitions aux représentations publiques, c’est une aventure humaine et une rencontre aux enjeux politiques que nous suivons : une nouvelle génération d’artistes peut-elle aujourd’hui prendre la Bastille ?

Synopsis © Distributeurs & Allociné 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :