Cette semaine dans les salles

Cette semaine, nous entamons le dernier trimestre de 2020. Bons choix et bonnes séances. 

  • Mon Cousin (Pathé) Nouveau long de Jan Kounen après Dobermann (792.4k), Blueberry L’Expérience Interdite (765.9k), D’Autres Mondes (14k), Darshan L’Etreinte (33.8k), 99F (1.23M) et Coco Chanel & Igor Stravinsky (132.1k).

Pierre est le PDG accompli d’un grand groupe familial. Sur le point de signer l’affaire du siècle, il doit régler une dernière formalité : la signature de son cousin Adrien qui détient 50% de sa société. Ce doux rêveur idéaliste qui enchaine gaffes et maladresses est tellement heureux de retrouver Pierre, qu’il veut passer du temps avec lui et retarder la signature. Pierre n’a donc pas le choix que d’embarquer son cousin avec lui dans un voyage d’affaire plus que mouvementé où sa patience sera mise à rude épreuve.

  • A Cœur Battant (Condor Distribution) Deuxième long de Keren Ben Rafael après Vierges (10.9k).

Julie et Yuval s’aiment et vivent à Paris. Du jour au lendemain, ce couple fusionnel doit faire face à une séparation forcée. Lui à Tel Aviv, dans sa ville natale, elle à Paris avec leur bébé, ils continuent à vivre ensemble mais par écrans interposés. Cette vie par procuration va vite connaître ses limites. La distance mettra leur amour à rude épreuve…

  • Les Héros Ne Meurent Jamais (Le Pacte) Premier long de Aude-Léa Rapin.

Dans une rue de Paris, un inconnu croit reconnaitre en Joachim un soldat mort en Bosnie le 21 août 1983. Or, le 21 août 1983 est le jour même de la naissance de Joachim ! Troublé par la possibilité d’être la réincarnation de cet homme, il décide de partir pour Sarajevo avec ses amies Alice et Virginie. Dans ce pays hanté par les fantômes de la guerre, ils se lancent corps et âme sur les traces de la vie antérieure de Joachim.

  • Kajillionaire (Apollo Films) Nouveau long de Miranda July après Toi Moi Et Les Autres (145.3k) et The Future (8.3k).

Theresa et Robert ont passé 26 ans à former leur fille unique, Old Dolio, à escroquer, arnaquer et voler à chaque occasion. Au cours d’un cambriolage conçu à la hâte, ils proposent à une jolie inconnue ingénue, Mélanie, de les rejoindre, bouleversant complètement la routine d’Old Dolio.

CRITIQUE 
  • Josep (Sophie Dulac Distribution) Film d’animation d’Aurel.

Février 1939. Submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature franquiste, le gouvernement français les parque dans des camps. Deux hommes séparés par les barbelés vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est dessinateur. De Barcelone à New York, l’histoire vraie de Josep Bartolí, combattant antifranquiste et artiste d’exception.

  • La Femme Qui S’Est Enfuie (Les Bookmakers / Capricci Films) Nouveau long de Hong Sang Soo dont les meilleurs scores sont In Another Country (74.5k), La Femme Est L’Avenir De L’Homme (69.8k), Le Jour D’Après (33.5k), Turning Gate (30.9k) et qui reste sur Grass (13.4k) et Hotel By The River (18.5k). Le film est reparti de la berlinale 2020 avec l’ours d’argent du meilleur réalisateur.

Pendant que son mari est en voyage d’affaires, Gamhee rend visite à trois de ses anciennes amies. A trois reprises, un homme surgit de manière inattendue et interrompt le fil tranquille de leurs conversations…

  • L’Ordre Moral (Alfama Films) Nouveau long de Mario Barroso après Le Miracle Selon Salomé (2.8k).

En 1918, Maria Adelaide Coelho da Cunha, héritière et propriétaire du journal Diário de Notícias, abandonne le luxe social et culturel familial dans lequel elle vit, pour s’enfuir avec un insignifiant chauffeur de 22 ans plus jeune qu’elle. Les conséquences de cette décision vont être douloureuses et moralement dévastatrices.

  • Autonomes (Urban Distribution) Nouveau documentaire de François Begaudeau après N’Importe Qui (0.1k).

Ici et là, hors des radars de la représentation majoritaire, des gens, parfois seuls, parfois associés, cultivent des modes de vie, de production, de pensée, de croyance, de soin, en rupture au moins relative avec les manières certifiées conformes. Autonomes se tient dans la compagnie de quelques-uns de ceux-là, en Mayenne et alentours.

  • Un Pays Qui Se Tient Sâge (Jour2fête) Documentaire de David Dufresne.

Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l’objet d’une répression de plus en plus violente. « Un pays qui se tient sage » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’Etat.

  • Billie (L’Atelier Distribution) Documentaire de James Erskine.

Billie Holiday est l’une des plus grandes voix de tous les temps. Elle fut la première icône de la protestation contre le racisme ce qui lui a valu de puissants ennemis. A la fin des années 1960, la journaliste Linda Lipnack Kuehl commence une biographie officielle de l’artiste. Elle recueille 200 heures de témoignages incroyables : Charles Mingus  Tony Bennett, Sylvia Syms, Count Basie, ses amants, ses avocats, ses proxénètes et même les agents du FBI qui l’ont arrêtée….Mais le livre de Linda n’a jamais été terminé et les bandes sont restées inédites … jusqu’à présent.
BILLIE est l’histoire de la chanteuse qui a changé le visage de la musique américaine et de la journaliste qui est morte en essayant de raconter l’histoire de Lady telle qu’elle était. 

  • Ai-Je Le Droit D’Avoir Des Droits (Les Découvertes Du Saint-André) Documentaire de Catherine Rechard.

Le droit c’est des deux côtés du mur ! Si certains avocats considèrent comme une forme de  » service après-vente  » le fait d’accompagner leurs clients en prison et tout au long de leur détention, ils restent peu nombreux et les détenus sont quelquefois contraints d’entreprendre seuls des procédures juridiques et contentieuses pour faire valoir leurs droits.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :