Cette semaine dans les salles

Une semaine de sorties avec des films attendus et qui marque le dernier week-end des vacances d’été. Bons choix et bonnes séances.

  • Tenet (Warner Bros. France) Nouveau long de Christopher Nolan après Memento (225.8k), Insomnia (950.7k), Batman Begins (1.50M), Le Prestige (193.1k), The Dark Knight Le Chevalier Noir (3.03M), Inception (4.94M), The Dark Knight Rises (4.41M), Interstellar (2.66M) et Dunkerque (2.55M). Multi séances et multi salles, le film est très attendu et devrait prendre la tête des entrées 2020 détenue pour l’instant par 1917 (2.20M) mais il faudra à priori être patients pour avoir le chiffrage des entrées.

Muni d’un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l’univers crépusculaire de l’espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s’agit pas d’un voyage dans le temps, mais d’un renversement temporel…

CRITIQUE 
  • Les Nouveaux Mutants (The Walt Disney Company France) Nouveau long de Josh Boone après Nos Etoiles Contraires (1.04M). Le scénario est adapté de l’équipe de super héros issus de Marvel Comics créés par Chris Claremont et Bob McLeod. Il s’agit du dernier film de la franchise X-Men après X-Men (1.86M), X-Men 2 (2.82M), X-Men L’Affrontement Final (2.82m), X-Men Origine Wolverine (1.95M), X-Men Le Commencement (2.10M), Wolverine Le Combat De L’Immortel (1.98M), X-Men Days Of Future Past (3.29M), X-Men Apocalypse (2.16M), Logan (2.33M) et X-Men Dark Phoenix (1.40M).

Rahne Sinclair, Illyana Rasputin, Sam Guthrie et Roberto da Costa sont quatre jeunes mutants retenus dans un hôpital isolé pour suivi psychiatrique. Le Dr Cecilia Reyes, qui estime ces adolescents dangereux pour eux-mêmes comme pour la société, les surveille attentivement et s’efforce de leur apprendre à maîtriser leurs pouvoirs. Lorsqu’une nouvelle venue, Danielle Moonstar, rejoint à son tour l’établissement, d’étranges événements font leur apparition. Les jeunes mutants sont frappés d’hallucinations et de flashbacks, et leurs nouvelles capacités – ainsi que leur amitié – sont violemment mises à l’épreuve dans une lutte effrénée pour leur survie.

  • Effacer L’Historique (Ad Vitam) Nouveau long du duo Benoit Delepine et Gustave Kervern après Aaltra (45.5k), Avida (18k), Louise Michel (441.5k), Mammuth (833.4k), Le Grand Soir (451.5k), Near Death Experience (39.6k), Saint Amour (552.2k) et I Feel Good (527.3k).

Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller.Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d’avance, quoique…

CRITIQUE 
  • Spycies (Eurozoom) Nouveau film d’anilation de Guillaume Ivernel après Chasseurs De Dragons (563.4k).

Un duo fantaisiste d’agents secrets, composé de l’exigeant mais rebelle Vladimir et d’Hector le geek vaurien, tient le sort du monde entre ses pattes : suite au vol de la radiésite, matériau classé top secret sur une plateforme offshore, le tandem devra sauver la planète d’une menace climatique au cours de son enquête, menée tambour battant ! 

CRITIQUE 
  • Dans Un Jardin Qu’On Dirait Eternel (Art House) Un long du réalisateur japonais Tatsushi Omori d’après l’essai de Noriko Morishita.

Dans une maison traditionnelle à Yokohama, Noriko et sa cousine Michiko s’initient à la cérémonie du thé. D’abord concentrée sur sa carrière dans l’édition, Noriko se laisse finalement séduire par les gestes ancestraux de Madame Takeda, son exigeante professeure. Au fil du temps, elle découvre la saveur de l’instant présent, prend conscience du rythme des saisons et change peu à peu son regard sur l’existence. Michiko, elle, décide de suivre un tout autre chemin.

  • Grand Frère (ASC Distribution) Premier long du réalisateur chinois Liang Ming.

Gu Xi est sur le point de perdre son emploi à cause de problèmes de papiers d’identité. Tout en utilisant ses relations pour obtenir des papiers en règle,elle fait également face à un autre défi : s’entendre avec la nouvelle petite amie de son frère, Qingchang. Alors que l’hiver s’installe et que les températures plongent, la relation entre Gu Xi, son frère Gu Liang et sa petite amie devient de plus en plus floue… 

  • Pompei (Jour2fête) Un long d’Anna Falgueres et John Shank. On doit à ce dernier L’Hiver Dernier (7.3k).

Dans une région désertée, Victor et son petit frère Jimmy sont livrés à eux-mêmes. Dans la chaleur de l’été, ils tuent le temps comme ils peuvent avec d’autres jeunes de leur âge. 
Ils forment une bande soudée qui s’est inventée ses propres codes. Mais quand Billie, une jeune fille révoltée, entre dans la vie de Victor, l’équilibre du groupe va peu à peu se rompre et la vie de Jimmy radicalement changer.

  • Une Barque Sur L’Océan (Wayna Pitch) Nouveau long d’Arnaud De Parscau après Ablations (6.5k).

Eka est un jeune Balinais de 25 ans vivant dans un petit village perdu au nord de Bali. Par amour pour Margaux, belle étudiante en piano expatriée sur l’île avec sa famille française dans une luxueuse villa, Eka décide d’apprendre à composer de la musique. Le jeune homme va se laisser envouter par ce monde artistique qu’il cherche à conquérir, lui faisant espérer une nouvelle vie loin de la pauvreté et de la dureté de son milieu. Mais sa chute sera à la mesure de son ascension vers le succès : vertigineuse et tragique.

CRITIQUE 
  • Citoyens Du Monde (Le Pacte) Nouveau long de Gianni Di Gregorio après Le Déjeuner Du 15 Août  (201.5k), Gianni Et Les Femmes (100.1k) et Bons A Rien (18.5k).

Il n’est jamais trop tard pour changer de vie. Deux retraités, le Professeur, qui a enseigné le latin toute sa vie, et Giorgetto, Romain pur jus qui touche une pension de misère, se disent qu’ailleurs, dans un autre pays, l’herbe sera plus verte et leur pouvoir d’achat plus conséquent. Ils sont rejoints dans leur projet de départ par Attilio, antiquaire bohême et grande gueule. Déménager, mais où ? C’est la première question, et peut-être déjà celle de trop. Tant bien que mal, le trio s’organise. Il faut faire ses adieux, retirer ses économies, etc. Mais le plus dur dans l’exil, c’est quand même de partir.

  • Madame (Outplay) Documentaire de Stéphane Riethauser.

Saga familiale basée sur des images d’archives privées qui s’étalent sur trois générations. MADAME crée un dialogue entre Caroline, une grand-mère au caractère flamboyant, et son petit-fils cinéaste Stéphane, lors duquel les tabous de la sexualité et du genre sont remis en question dans un monde patriarcal à priori hostile à la différence.

  • Irreversible (Carlotta Films) Une nouvelle version, remontée dans l’ordre chronologique, du long de Gaspar Noé sorti en 2002 (598.8k)

Irréversible… dans l’ordre chronologique

  • Petit Pays (Pathé) Nouveau long d’Eric Barbier après Le Brasier (364.9k), Toreros (2.7k), Le Serpent (817k), Le Dernier Diamant (135.8k) et La Promesse De L’Aube (1.11M). Le film est l’adaptation du roman éponyme de Gael Faye.

Dans les années 1990, un petit garçon vit au Burundi avec son père, un entrepreneur français, sa mère rwandaise et sa petite soeur. Il passe son temps à faire les quatre cents coups avec ses copains de classe jusqu’à ce que la guerre civile éclate mettant une fin à l’innocence de son enfance.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :