Cette semaine dans les salles

1917 devrait rebooster les entrées après une semaine léthargique. Bons choix et bonnes séances.

  • 1917 (Universal Pictures International France) Nouveau long de Sam Mendes après American Beauty (3M), Les Sentiers De La Perdition (765.5k), Jarhead La Fin De L’Innocence (240.2k), Les Noces Rebelles (1.14M), Away We Go (277.2k), Skyfall (6.99M) et 007 Spectre (4.98M). Le film a été primé aux Golden Globes 2020 : meilleur réalisateur et meilleur film dramatique.

Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

 CRITIQUE 
  • Je Ne Rêve Que De Vous (Rézo Films) Nouveau long de Laurent Heynemann après La Mort Aux Dents (308.5k), Il Faut Tuer Birgitt Haas (949.5k), Faux Et Usage De Faux (148.5k), La Vieille Dame Qui Marchait Dans La Mer (526k) et Un Aller Simple (149.7k). Le réalisateur s’inspire du livre de Dominique Missika « je vous promets de revenir 1940-1945 le dernier combat de Léon Blum ».

1940. Janot Reichenbach abandonne mari et enfant pour lier son destin à celui tragique de l’homme dont elle est éprise depuis l’adolescence alors qu’il est menacé par l’arrivée au pouvoir des artisans de la Collaboration. Elle traversera l’Europe et sacrifiera sa liberté pour épouser l’homme qu’elle aime au camp de Buchenwald où il sera enfermé, et, avec lui, elle survivra à cette épreuve. Cet homme, c’est Léon Blum.

  • Swallow (UFO Distribution) Premier long de Carlo Mirabella Davis qui a reçu le prix spécial du 45éme anniversaire au festival du cinéma américain de Deauville 2019.

Hunter semble mener une vie parfaite aux côtés de Richie, son mari qui vient de reprendre la direction de l’entreprise familiale. Mais dès lors qu’elle tombe enceinte, elle développe un trouble compulsif du comportement alimentaire, le Pica, caractérisé par l’ingestion d’objets divers. Son époux et sa belle-famille décident alors de contrôler ses moindres faits et gestes pour éviter le pire : qu’elle ne porte atteinte à la lignée des Conrad… Mais cette étrange et incontrôlable obsession ne cacherait-elle pas un secret plus terrible encore ?

 INTERVIEW 
 CRITIQUE 
  • Selfie (Apollo Films) Cinq films à sketchs avec 5 réalisateurs : Thomas Bidegain (Les Cowboys (226.4k)), Cyril Gelblat (Les Murs Porteurs (42.1k) et Tout Pour Etre Heureux (332.3k)), Vianney Lebasque (Les Petits Princes (79.8k) et Chacun Pour Tous (280.3k)), Tristant Aurouet (Zéro Un (12.7k), Narco (632.3k), Mineurs 27 (6.9k) et Les Gorilles (151.5k)), Marc Fitoussi (La Vie D’Artiste (86k), Copacabana (300.8k), Pauline Détective (114k), La Ritournelle (344k) et Maman A Tort (69k)).

Dans un monde où la technologie numérique a envahi nos vies, certains d’entre nous finissent par craquer.
Addict ou technophobe, en famille ou à l’école, au travail ou dans les relations amoureuses, Selfie raconte les destins comiques et sauvages d’Homo Numericus au bord de la crise de nerfs…

 CRITIQUE 
  • Une Belle Equipe (Gaumont Distribution) Nouveau long de Mohamed Hamidi après Né Quelque Part (424.5k), La Vache (1.31M) et Jusqu’Ici Tout Va Bien (574k).

Après une bagarre, toute l’équipe de foot de Clourrières est suspendue jusqu’à la fin de la saison. Afin de sauver ce petit club du Nord qui risque de disparaître, le coach décide de former une équipe composée exclusivement de femmes pour finir le championnat. Cette situation va complètement bouleverser le quotidien des familles et changer les codes bien établis de la petite communauté…

  • The Grudge (Sony Pictures Releasing France) Un long de Nicolas Pesce inspiré des films de Takashi Shimizu The Grudge Ne Pas Oublier Ne Jamais Pardonner (745.4k) et The Grudge 2 (295.6k).

Une nouvelle version tortueuse de ce classique du genre, de cette histoire horrifique, inspirée du film JU-ON : THE GRUDGE de Takashi Shimizu.

  • Violet Evergarden Eternité Et La Poupée De Souvenirs Automatiques (Eurozoom) Film d’animation de Haruka Fujita et Taichi Ishidate.

L’histoire se déroule dans un monde d’après-guerre où des jeunes femmes appelées Poupée de souvenirs automatiques aident des personnes à mettre sur papier leurs sentiments. Nous suivons le quotidien de Violet Evergarden, ex-soldate sans émotion, Ainsi, elle explore différentes émotions issues des gens qu’elle rencontre. Mais son passé trouble la rattrape.

  • Douze Mille (Shellac) Nouveau long de Nadège Trebal après Bleu Pétrole (0.3k) et Casse (2.1k).

Frank se fait chasser d’une casse automobile où il travaille clandestinement. Dans sa région, c’est la zone, pas de travail. Bien que très attaché à sa vie avec Maroussia, Frank doit partir trouver du travail ailleurs, loin de chez lui. Douze mille euros : c’est la somme dont ils conviennent tous les deux, la somme qu’il devra gagner avant de revenir. Mais Frank va-t-il revenir fidèle ? Au moins fidèle à lui-même ? Va-t-il seulement revenir…

  • 3 Aventures De Brooke (Les Acacias) Un long de Yuan Qing.

Xingxi, une jeune Chinoise, voyage seule au nord de la Malaisie. Elle y vit trois aventures distinctes, et comme parallèles, dont le point de départ est identique : par une journée de grande chaleur, perdue au bord d’un chemin, elle est victime d’une crevaison de vélo…

  • Marche Avec Les Loups (Gebeka Films) Nouveau documentaire de Jean Michel Bertrand après Vertige D’Une Rencontre (12.7k) et La Vallée Des Loups (192.6k).

Après avoir disparu pendant près de 80 ans et malgré les obstacles, les loups sont en train de retrouver leurs anciens territoires. Ce film raconte le grand mystère de la dispersion des loups : comment les jeunes loups quittent le territoire qui les a vus naître, et la façon dont ces aventuriers partent à la conquête de nouveaux territoires. Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple. Dans le sillage des loups nomades, le film nous raconte comment ceux-ci doivent traverser des territoires hostiles déjà occupés par leurs semblables et dans lesquels ils ne sont pas les bienvenus, ou d’autres, plus nombreux, colonisés par les humains. Heureusement, subsistent des territoires sauvages connus seuls de ces aventuriers…

  • Système K (Le Pacte) Nouveau documentaire de Romain Barret après Benda Bilili (164.7k).

« Système K. » comme Kinshasa. Au milieu de l’indescriptible chaos social et politique, une scène contemporaine bouillonnante crée à partir de rien, crie sa colère et rêve de reconnaissance. Malgré le harcèlement  des autorités et les difficultés personnelles des artistes, le mouvement envahit la rue et plus rien ne l’arrêtera ! 

  • L’Apollon De Gaza (Mission) Documentaire de Nicolas Wadimoff àqui l’on doit Aisheen (6.3k).

En 2013, une statue d’Apollon datant de l’Antiquité est trouvée au large de Gaza avant de disparaitre dans d’étranges conditions. Œuvre de faussaires ou bénédiction des dieux pour un peuple palestinien en mal d’espoir et de reconnaissance ? Bientôt, la rumeur s’emballe alors qu’en coulisse, différents acteurs locaux et internationaux s’agitent par souci de préservation ou pur mercantilisme. Tourné à Gaza et Jérusalem, L’Apollon de Gaza se déploie comme un film enquête lancé sur les traces de ceux et celles qui ont approché ou entendu parler de ce trésor national qui fait rêver et devient très vite l’objet de toutes les convoitises.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :