Cette semaine dans les salles

Une semaine de sorties majoritairement française. Bons choix et bonnes séances. 

  • Fourmi (Mars Films) Deuxième long de Julien Rappeneau après Rosalie Blum (368.6k). Le film est adapté du roman graphique « Dream Team » de Mario Torrecillas et Artur Caperla. Au casting, on retrouve François Damiens qui reste sur Mon Ket (266.6k) et Le Monde Est A Toi (340.8k).

Le jeune Théo, surnommé « Fourmi », aimerait redonner de l’espoir à son père, Laurent, un grand gaillard solitaire et désabusé par la vie. L’occasion se présente quand Théo est sur le point d’être recruté par un grand club de foot anglais.
Finalement non sélectionné car jugé trop petit, Fourmi n’a pas le cœur d’imposer une déception de plus à son père. Il se lance alors dans un mensonge qui va rapidement le dépasser…

  • Les Hirondelles De Kaboul (Mémento Films Distribution) Après Se Souvenir Des Belles Choses (613.7k), L’Homme De Sa Vie (377.2k), Je L’Aimais (729k) et No Et Moi (230.2k), Zabou Breitman co-réalise son premier long d’animation avec Eléa Gobbé-Mévellec dont le scénario est adapté du roman éponyme de Yasmina Khadra.

Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

  • Fête De Famille (Le Pacte) Nouveau long de Cédric Kahn après Trop De Bonheur (47.3k), L’Ennui (299.7k), Roberto Succo (161.2k), Feux Rouges (208.1k), L’Avion (150.9k), Les Regrets (225.6k), Une Vie Meilleure (499.8k), Vie Sauvage (189.1k) et La Prière (223.4k).

« Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’aimerais qu’on ne parle que de choses joyeuses. »
Andréa ne sait pas encore que l’arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis 3 ans et bien décidée à reprendre ce qui lui est dû, va bouleverser le programme et déclencher une tempête familiale.

  • Inséparables (SND) Deuxième long de Varante Soudjian après Walter (375k).

Mika, un petit escroc, a fait un rapide tour en prison, où il a fait la connaissance de « Poutine », un détenu cinglé et imprévisible. Sitôt sa peine purgée, il décide de repartir à zéro et de refaire sa vie. Alors qu’il s’apprête à épouser la fille d’un riche homme d’affaires, son passé le rattrape : Poutine débarque sans prévenir ! Mika va vite réaliser qu’on ne se débarrasse pas aisément d’un tel boulet…

 CRITIQUE 
AVANT-PREMIERE 
  • Le Mariage De Verida (KMBO) Premier long de Michela Occhipinti.

Verida est une jeune femme mauritanienne. Elle partage sa vie entre son travail d’esthéticienne dans un salon de beauté et les sorties avec ses amies. Un matin, sa mère lui annonce qu’elle lui a trouvé un mari. Commence alors la tradition du gavage, on lui demande de prendre du poids pour plaire à son futur mari. Alors que le mariage approche, Verida a de plus en plus de mal à supporter cette nourriture en abondance, le changement de son corps et l’idée de se marier avec un homme qu’elle n’a pas choisi.

  • Andy (Metropolitan FilmExport) Premier long de Julien Weill.

Thomas, un doux oisif, a toujours réussi à mener sa vie sans faire le moindre effort ; jusqu’au jour où il se retrouve à la rue contraint de vivre dans un foyer. C’est là qu’il rencontre Margaux, qui y travaille mais surtout s’y réfugie après une histoire d’amour douloureuse. Obligé de travailler, Thomas pense avoir trouvé le job idéal : escort boy. Or, même ça il ne peut le faire comme tout le monde. Il va alors entrainer Margaux dans un partenariat aux rebondissements aussi drôles qu’inattendus.

  • Liberté (Sophie Dulac Distribution) Nouvea long d’Albert Serra après Honor De Cavalleria (4.5k), Le Chant Des Oiseaux (7.1k), Histoire De Ma Mort (1.1k) et La Mort De Louis XIV (38.8k).

Madame de Dumeval, le Duc de Tesis et le Duc de Wand, libertins expulsés de la cour puritaine de Louis XVI, recherchent l’appui du légendaire Duc de Walchen, séducteur et libre penseur allemand, esseulé dans un pays où règnent hypocrisie et fausse vertu. Leur mission : exporter en Allemagne le libertinage, philosophie des Lumières fondée sur le rejet de la morale et de l’autorité, mais aussi, et surtout, retrouver un lieu sûr où poursuivre leurs jeux dévoyés. Les novices du couvent voisin se laisseront-elles entraîner dans cette nuit folle où la recherche du plaisir n’obéit plus à d’autres lois que celles que dictent les désirs inassouvis ?

  • Viendra Le Feu (Pyramide Distribution) Nouveau long d’Olivier Laxe après Mimosas (25.2k). Le film a obtenu le prix du jury dans la section un certain regard de Cannes 2019.

Amador Coro a été condamné pour avoir provoqué un incendie. Lorsqu’il sort de prison, personne ne l’attend. Il retourne dans son village niché dans les montagnes de la Galice où vivent sa mère, Benedicta, et leurs trois vaches. Leurs vies s’écoulent, au rythme apaisé de la nature. Jusqu’au jour où un feu vient à dévaster la région.

  • Cœur De Pierre (Les Découvertes Du Saint-André) Documentaire de Claire Billet et Olivier Jobard.

Ghorban, clandestin afghan de 12 ans, vient d’arriver seul en France, après un périple éreintant de 12000 km. Les réalisateurs ont filmé son parcours d’intégration pendant 8 ans, rythmé par ses entretiens avec son psychologue. De l’enfance à l’âge adulte, Ghorban cherchera à découvrir qui il est. Tiraillé entre la France et l’Afghanistan, il partira à la recherche de son passé.

  • Dantza (Gabarra Films) Un long de Telmo Esnal.

La tempête éclate, après une longue journée de travail dans les champs. Quand la pluie cesse, la vie refait surface, au cœur des terres autrefois stériles. Un fruit éclot et mûrit, résiste aux assauts de la maladie, et devient la pomme qui va donner naissance au cidre. Vient ensuite l’heure de fêter la récolte, trinquer, et célébrer l’amour.

  • Apollo 11 (Pathé Live) Documentaire de Todd Douglas Miller.

Réalisé à partir d’images 70MM inédites récemment découvertes et plus de 11 000 heures d’enregistrements audio, APOLLO 11 plonge au cœur de la plus célèbre mission de la NASA et des premiers pas de l’Homme sur la Lune. Ce film est un voyage en immersion aux côtés des astronautes et du centre de contrôle de la mission et permet de vivre au plus près les inoubliables journées de 1969 dont on célèbre cette année le 50ème anniversaire.

  • River Of Grass (Splendor Films) Datant de 1994, River Of Grass est le premier long de Kelly Reichardt avant Old Joy (12.6k), Wendy & Lucy (32.1k), La dernière Piste (55k), Night Moves (55.7k) et Certaines Femmes (39.2k).

Derrière les Everglades, la  » rivière d’herbe « , vit Cozy, seule, dans un mariage sans passion, ignorant ses enfants. Elle rêve de devenir danseuse, acrobate, gymnaste. Une nuit dans un bar, elle rencontre Lee, un jeune homme sans emploi qui vient de récupérer une arme à feu.

  • Chhichhore (Night ED Films) Film indien de Nitesh Tiwari.

Sept amis qui ont vécu ensemble les aventures les plus folles durant leurs années collège, dans les
années 90, se retrouvent aujourd’hui pour venir en aide à l’enfant de 2 d’entre eux. Un voyage entre la nostalgie et la comédie…

  • Enai Noki Paayum Thota (Night ED Films) Film indien de Goutham Vasudev Menon.

Lekha est une star de cinéma et Raghu en tombe éperdument amoureux. De mystérieux évènements mettent la vie de Lekha en danger. Raghu devra sauver Lekha et lui-même…

  • Magamuni (Night ED Films) Film Indien de Santhakumar.

Quand l’homme n’était qu’un animal, il ne recherchait que le minimum vital… Quand l’animal est arrivé au stade de l’homme, il a été envahi par la convoitise, la jalousie, la rivalité et la vengeance…

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :