Cette semaine dans les salles

Une nouvelle semaine de sorties assez calme ce qui n’est pas plus mal mais avec un air de déjà vu. Bons choix et bonnes séances.

  • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (Universal Pictures International France) Neuvième opus et spin-off de la franchise après Fast And Furious (1.07M), 2 Fast 2 Furious (1.82M), Fast & Furious Tokyo Drift (828.3k), Fast & Furious 4 (1.81M), Fast & Furious 5 (2.51M), Fast & Furious 6 (2.99M),  Fast & Furious 7 (4.63M) qui reste le meilleur score et Fast & Furious 8 (3.83M). Cette fois-ci, c’est David Leitch qui réalise, on lui doit John Wick (401.4k), Atomic Blonde (435.5k) et Deadpool 2 (2.60M).

Depuis que Hobbs, fidèle agent de sécurité au service diplomatique des Etats-Unis, combatif mais droit, et Shaw, un homme sans foi ni loi, ancien membre de l’élite militaire britannique, se sont affrontés en 2015 dans Fast & Furious 7 ; les deux hommes font tout ce qu’ils peuvent pour se nuire l’un à l’autre.
Mais lorsque Brixton, un anarchiste génétiquement modifié, met la main sur une arme de destruction massive après avoir battu le meilleur agent du MI6 qui se trouve être la sœur de Shaw. Les deux ennemis de longue date vont devoir alors faire équipe pour faire tomber le seul adversaire capable de les anéantir. 

 CRITIQUE 
  • Playmobil Le Film (Pathé) Premier long de Lino DiSilvo. Après l’univers Lego : La Grande Aventure Lego (1.51M), Lego Batman Le Film (854.1k), Lego Ninjago Le Film (498k) et La Grande Aventure Lego 2 (501k), on va découvrir l’univers Playmobil.

Lorsque son petit frère Charlie disparaît dans l’univers magique et animé des Playmobil, Marla se lance dans une quête hors du commun pour le retrouver ! C’est le début d’une aventure pleine d’action et d’humour où Marla fera des rencontres inoubliables : un sympathique vendeur ambulant qui vit dans son food truck, un agent secret élégant et charismatique, un affectueux petit robot et une bonne fée fantasque seront autant de nouveaux amis qui l’aideront à échapper aux dangers qui la guettent.

  • Une Grande Fille (ARP Sélection) Deuxième long de Kantemir Balagov après Tesnota Une Vie (45.4k). Le film a obtenu le prix de la mise en scène et le pris fipresci dans la section un certain regard au festival de Cannes 2019.

1945. La Deuxième Guerre mondiale a ravagé Léningrad. Au sein de ces ruines, deux jeunes femmes, Iya et Masha, tentent de se reconstruire et de donner un sens à leur vie.

  • C’Est Quoi Cette Mamie (UGC Distribution) Cinquième long de Gabriel Julien Laferriere après Neuilly Sa Mère (2.52M), SMS (295.7k), C’est Quoi Cette Famille (748.1k) et Neuilly Sa Mère Sa Mère (1.14M). Le film est la suite de C’est Quoi Cette Famille.

Après deux ans de joyeuse colocation, la tribu des 7 demi-frères et sœurs doit quitter le grand appart’ avant la rentrée. Alors que chacun part en vacances pour l’été avec ses parents respectifs, Gulliver, le petit dernier, est envoyé tout seul chez sa grand-mère au bord de la mer. Mais l’excentrique Mamie Aurore n’est pas une baby-sitter comme les autres et préfère faire la fête plutôt que de garder son petit-fils… Le reste de la troupe décide de venir à sa rescousse. C’est le début d’une nouvelle révolution. Elle voulait se la couler douce… Ils vont lui mener la vie dure !

  • Never Grow Old (Rezo Films) Un western du cineaste irlandais Ivan Kavanagh.

Un charpentier et entrepreneur de pompes funèbres irlandais Patrick Tate vit avec sa jeune famille à la périphérie d’une petite ville sur la route de la Californie pendant la ruée vers l’or de 1849.
La vie y est dure mais paisible jusqu’à l’arrivée de Dutch Albert et sa bande de Hors-la-loi qui va tout faire basculer et l’obliger à protéger sa famille…

  • Nomades (Local Films) Deuxième long d’Olivier Coussemacq après L’Enfance Du Mal (16.7k).

A Tanger, Naïma élève seule ses trois fils. Les côtes espagnoles sont à portée de regard, les deux aînés succombent à la tentation de l’exil. Avant que le dernier, Hossein, ne suive le même chemin, Naïma entre en résistance. Quoiqu’il en coûte, celui-là ne partira pas. Elle sait ce qu’il lui reste à faire.

  • Thomas Pesquet L’Etoffe D’Un Héros (La Vingt-cinquième heure) Documentaire de Jurgen Hansen et Pierre Emmanuel Le Goff. On doit à ce dernier 16 Levers De Soleil (35.8k).

Le 16 novembre 2016, l’astronaute français Thomas Pesquet s’envolait pour une aventure de 6 mois dans la station spatiale internationale. Pour préparer cette mission et affronter l’environnement hostile de l’espace, il s’est entraîné durant 7 ans dans les lieux mythiques de la conquête spatiale. De Houston à Baïkonour, les réalisateurs Jürgen Hansen et Pierre-Emmanuel Le Goff ont suivi au plus près cette préparation physique et mentale qu’il devra à nouveau endurer avant sa prochaine mission dans l’espace, et peut être un jour son départ 

  • Nerkonda Paarvai (Night Ed Films) Film indien de H. Vinoth.

Trois jeunes femmes sont impliquées dans un crime. Un avocat, retiré des affaires, décide de venir à leur secours…

  • Superstar (Aanna Films) Film indien de Mohammed Ehteshamuddin

Noor rêve de devenir une star de cinema. Elle rencontre Sameer, fils d’une grande star. Il baigne dans le monde des paillettes depuis son enfance et rêve d’une vie simple. S’il le voulait, il peut faire de Noor une star. A l’inverse, Noor pourrait lui donner une vie simple. Mais c’est soit l’in, soit l’autre.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :