Cette semaine dans les salles

Une nouvelle semaine de sorties assez calme ce qui n’est pas plus mal. Bons choix et bonnes séances. 

  • Comme Des Bêtes 2  (Universal Pictures International France) Dixième production des studios Illumination après Moi Moche Et Méchant (3M), Hop (572.3k), Le Lorax (611.6k), Moi Moche Et Méchant 2 (4.6M), Les Minions (6.6M), Comme Des Bêtes (3.74M), Tous En Scène (3.5M), Moi Moche Et Méchant 3 (5.6M) et Le Grinch (2.3M),  ce film est également le cinquième de Chris Renaud après Moi Moche Et Méchant (3M), Le Lorax (611.6k), Moi Moche Et Méchant 2 (4.6M) et Comme Des Bêtes (3.74M). 

Le Fox-Terrier Max doit faire face à un grand bouleversement : sa propriétaire Katie s’est mariée et a eu un adorable bébé, Liam. Max est tellement obsédé par la garde du petit, qu’il en développe des troubles obsessionnels du comportement. Lors d’une excursion en famille dans une ferme, Max et le gros Duke vont faire la connaissance de vaches souffrant d’intolérances aux canidés, de renards hostiles et d’une dinde monstrueuse, ce qui ne va pas arranger les tocs de Max. Heureusement il va être conseillé par le vieux Rico. Ce chien de ferme aguerri le pousse à dépasser ses névroses, afin de trouver l’Alpha qui sommeille en lui et laisser le petit Liam respirer.
Pendant ce temps, alors que son maître est absent, Giget, la petite Loulou de Poméranie, essaie de sauver le jouet préféré de Max d’un appartement infesté de chats avec l’aide de l’imposante Chloe, devenue complètement accro à l’herbe à chat.
Pompon, l’adorable petit lapin complètement cintré, pense qu’il a des super pouvoirs depuis que sa propriétaire Molly lui a acheté un pyjama de super héro. Mais quand Daisy, une Shih Tzu téméraire, vient l’embarquer pour une mission périlleuse, il lui faudra rassembler tout son courage pour devenir le héro qu’il n’était pour l’instant que dans ses fantasmes.
Max, Pompon, Gidget et le reste de nos petits amis trouveront-ils le courage d’affronter leurs plus grandes peurs ?

 CRITIQUE 
  • Midsommar (Metropolitan FilmExport) Deuxième long d’Ari Aster après Hérédité (179k).

Dani et Christian sont sur le point de se séparer quand la famille de Dani est touchée par une tragédie. Attristé par le deuil de la jeune femme, Christian ne peut se résoudre à la laisser seule et l’emmène avec lui et ses amis à un festival estival qui n’a lieu qu’une fois tous les 90 ans et se déroule dans un village suédois isolé. 
Mais ce qui commence comme des vacances insouciantes dans un pays où le soleil ne se couche pas va vite prendre une tournure beaucoup plus sinistre et inquiétante.

 CRITIQUE 
 VIDEO DU REALISATEUR 
  • Rêves De Jeunesse (Shellac) Nouveau long d’Alain Raoust après La Vie Sauve (1.1k), La Cage (10.1k) et L’Eté Indien (5k).

Salomé décroche un job d’été dans la déchetterie d’un village. Sous un soleil de western, dans ce lieu hors du monde, son adolescence rebelle la rattrape. De rencontres inattendues en chagrins partagés, surgit la promesse d’une vie nouvelle.

  • Mon Frère (Bac Films) Troisième long de Julien Abraham après La Cité Rose (164.3k) et Made In China (260.2k en cours).

Parce qu’il voulait protéger son petit frère d’un père trop violent, Teddy, un jeune sans histoire, se voit accusé du meurtre de son père et est envoyé dans un Centre Educatif Fermé, dans l’attente de son procès pour parricide. Il plonge alors dans un univers brutal dont il ne connaît pas les règles. Il fait la connaissance d’Enzo, le caïd du centre. Après une période d’affrontement dur, leur amitié va leur permettre de déjouer le destin qui leur était promis.

 CRITIQUE 
  • Promare (Eurozoom) Film d’animation japonais de Hiroyuki Imaishi.

Une énorme tempête de feu a dévasté la moitié des villes du monde, affaiblissant les hommes et donnant naissance à des mutants capables de manier le feu, les Burnish. 30 ans plus tard, un groupe de mutants terroristes, appelés les Mad Burnish, menacent de détruire de nouveau la Terre. Le seul rempart de l’humanité ? La Burning Rescue, une équipe de pompiers d’un nouveau genre. Galo Thymos et son équipe vont tout faire pour arrêter les Mad Burnish. 

  • Les Faussaires De Manhattan (Condor Distribution) Deuxième long de Marielle Heller après The Diary Of A Teenage Girl non sorti en salles en France.

Ancienne auteure à succès aujourd’hui sans le sou, Lee Israel se découvre par hasard un don exceptionnel : celui d’imiter à la perfection le style de grands romanciers. Avec l’aide de son ami Jack, elle monte une arnaque imparable: rédiger de fausses correspondances entre auteurs célèbres, que Jack revend à prix d’or aux collectionneurs new-yorkais. Grisés par le succès, les deux faussaires ne voient pas que le FBI commence à s’intéresser à eux…

  • Diego Maradona (Mars Films) Troisième documentaire d’Asif Kapadia après Senna (4.1k) et Amy (240.4k). On doit également au réalisateur The Warrior (11.1k), The Return (18.9k) et Far North (1.7k).

Le 5 juillet 1984, Diego Maradona débarque à Naples pour un montant qui établit un nouveau record du monde. Pendant sept ans, il enflamme les stades. Le footballeur le plus mythique de la planète a parfaitement trouvé ses marques dans la ville la plus passionnante – mais aussi la plus dangereuse – d’Europe. Sur le terrain, Diego Maradona était un génie. En dehors du terrain, il était considéré comme un dieu. Cet Argentin charismatique aimait se battre contre l’adversité et il a mené le SCC Napoli en tête du tableau pour la première fois de son histoire. C’était un rêve éveillé ! Mais le prix à payer était élevé. Diego pouvait faire tout ce qu’il voulait tant qu’il accomplissait des miracles sur le terrain. Pourtant, des heures plus sombres ont fini par succéder à ces années fastes… Diego Maradona a été réalisé à partir de plus de 500 heures d’images inédites issues des archives personnelles du footballeur.

  • Ricordi (Le Pacte) Deuxième long de Valerio Mieli après 10 Hivers A Venise (25.8k).

Ils se sont rencontrés à une fête et se sont aimés tout de suite. C’est une belle et grande histoire d’amour, racontée à travers les souvenirs du jeune couple – des souvenirs altérés par le temps, leurs états d’âme, leurs différents points de vue. Des souvenirs qui finiront par influer sur leur relation.

  • Halte (ARP Sélection) Nouveau long de Lav diaz après Norte La Fin De L’Histoire (1.3k), Death In The Land Of Encantos (0.08k), La Femme Qui Est Partie (6.6k) et La Saison Du Diable (0.6k).

Nous sommes en 2034. Cela fait trois ans que l’Asie du Sud-Est est dans le noir, littéralement. Le soleil ne se lève plus, suite à des éruptions volcaniques massives dans la mer de Célèbes. Des fous dirigent les pays, les communautés, les enclaves et les villes. Des épidémies cataclysmiques ont ravagé le continent. Ils sont des millions à être morts, des millions à être partis.

  • Chal Mera Putt (Aanna Films) Film de Janjot Singh.

Chal Mera Putt est une comédie autour d’un groupe d’immigrant illégaux vivant à Birmingham. Le film expose les difficultés qu’ils traversent, mais aussi la solidarité qui les réunit en quête du fameux sésame : la carte de séjour !

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :