Cette semaine dans les salles

Une nouvelle semaine de sorties où les nouveautés tenteront de se faire une place parmi les continuations bien installées. Bon choix et bonnes séances.

  • Crawl (Paramount Pictures France) Nouveau long d’Alexandre Aja après Furia (8.4k), Haute Tension (110.5k), La Colline A Des Yeux (502k), Mirrors (501.8k), Piranha 3D (659.6k) et Horns (195.2k). Dans la catégorie horreur, c’est pour le moment Simetierre qui a le plus attiré en 2019 (850.9k).

Quand un violent ouragan s’abat sur sa ville natale de Floride, Hayley ignore les ordres d’évacuation pour partir à la recherche de son père porté disparu. Elle le retrouve grièvement blessé dans le sous-sol de la maison familiale et réalise qu’ils sont tous les deux menacés par une inondation progressant à une vitesse inquiétante. Alors que s’enclenche une course contre la montre pour fuir l’ouragan en marche, Haley et son père comprennent que l’inondation est loin d’être la plus terrifiante des menaces qui les attend…

 CRITIQUE 
  • La Source (Apollo Films) Premier long en solo de Rodolphe Lauga après la co-réalisation de Situation Amoureuse C’est Compliqué (340.1k) avec Manu Payet.

Samir vit dans une cité populaire, en banlieue d’une grande ville de province.
Entre l’ennui et les petits coups foireux pour tuer le temps avec les potes, son père le forme à la plomberie. Quand celui-ci décède brutalement, Samir n’a plus d’autre choix que de reprendre l’entreprise familiale pour subvenir aux besoins de sa mère et de ses deux sœurs. Le destin va pourtant en décider autrement…
À la médiathèque de son quartier, il a une révélation : devant une couverture de magazine représentant un surfeur, son horizon s’élargit. Son avenir est là, sous ses yeux.
Dès lors, il n’aura de cesse de tout mettre en œuvre pour réaliser son rêve, à commencer par la base : apprendre à nager. 

  • The Operative (Le Pacte) Deuxième long de Yuval Adler après Bethléem (25.8k). Le scénario est adapté du roman «the english teacher» de l’ancien agent de renseignement israélien Yiftach Reicher Atir.

À la fin des années 2000, alors que le monde craint que l’Iran ne se dote de l’arme atomique, Rachel, ex-agente du Mossad infiltrée à Téhéran, disparaît sans laisser de trace. Thomas, son référent de mission, doit la retrouver entre Orient et Occident, car Rachel doit revenir à tout prix sous le contrôle de l’organisation… ou être éliminée.

 CRITIQUE 
  • Give Me Liberty (Wild Bunch Distribution) Un long de Kirill Mikhanovsky.

Vic, malchanceux jeune Américain d’origine russe, conduit un minibus pour personnes handicapées à Milwaukee. Alors que des manifestations éclatent dans la ville, il est déjà très en retard et sur le point d’être licencié. A contrecœur, il accepte cependant de conduire son grand-père sénile et ses vieux amis Russes à des funérailles. En chemin, Vic s’arrête dans un quartier afro-américain pour récupérer Tracy, une femme atteinte de la maladie de Lou Gehrig. C’est alors que la journée de Vic devient joyeusement incontrôlable…

  • Wonderland Le Royaume Sans Pluie (Art House) Nouveau film d’animation de Keiichi Hara après Un Eté Avec Coq (40.4k), Colorful (12.3k) et Miss Hokusai (75.4k). C’est l’adaptation du roman «chikashitsu kara no fushigi na tabi» de Sachiko Kashiwaba.

Akané est une jeune fille rêveuse. La veille de son anniversaire, elle se rend chez sa tante antiquaire pour récupérer son cadeau. Dans l’étrange bric-à-brac de la boutique, elle pose sa main sur une pierre magique. S’ouvre soudain un passage secret d’où surgit Hippocrate, un alchimiste venu d’un autre monde. Il veut convaincre Akané qu’elle est la Déesse du vent vert dont parle la légende et qu’elle seule peut éviter la terrible sécheresse qui menace son royaume. Accompagnées par l’alchimiste et son disciple Pipo, Akané et sa tante s’engagent dans un voyage fantastique pour sauver Wonderland.

  • Factory (Kinovista / Bac Films) Nouveau long de Youri Bykov après The Major (2.5k) et L’Idiot (9k).

Réagissant à la vente frauduleuse de leur usine, plusieurs ouvriers décident d’enlever l’oligarque propriétaire des lieux. Ils sont menés par “Le Gris”, un ancien des forces armées. L’enlèvement tourne à la prise d’otage, et, rapidement, la garde personnelle du patron encercle les lieux.

  • 303 (Wayna Pitch) Nouveau long de Hans Weingartner après entre autres The Edukators (58.6k).

Jan est convaincu que par nature, l’être humain est égoïste. Il n’est donc pas surpris que son covoiturage pour l’Espagne le plante sans prévenir. Jule quant à elle croit que l’humain est en réalité empathique et coopératif, et n’hésite pas à le prendre en stop dans son vieux Van 303. Ensemble, ils prennent la route direction l’Atlantique…

  • Sun (Rouge Distribution) Un long de Jonathan Desoindre et Ella Kowalska.

Sunil Pratham, dit Sun, est un livreur de 30 ans d’origine indienne. Il mène une vie effrénée dans le Paris d’aujourd’hui, mais tout menace de s’arrêter le jour où ses employeurs Chinois mettent fin à leurs activités illégales. Pour continuer à travailler, Sun décide de monter une vraie société de coursiers. Son plan est vite compliqué par l’arrivée inopinée de son cousin, joueur de sitar venu à Paris pour faire carrière, et auquel Sun doit promettre un concert à l’Olympia. Pris dans ses mensonges, Sun aura dès lors bien du mal à s’inventer un avenir…

  • Manta Ray (Jour2fête) Un long de Phuttiphong Aroonpheng.

Près d’une côte où des réfugiés Rohingyas ont été retrouvés noyés, un jeune pêcheur thaïlandais trouve en pleine forêt un homme blessé et inconscient. Il lui porte secours et le soigne. L’étranger se révèle être muet. Il le nomme Thongchai et lui offre son amitié. Un jour, le pêcheur disparaît mystérieusement. Thongchai va peu à peu prendre sa place…

  • Daniel Darc Pieces Of My Life (UFO Distribution) Documentaire de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve. On doit à ce dernier Crachez Vos Souhaits (3.5k).

Chanteur de Taxi-girl, groupe culte des années 1980 à l’aura sombre et romantique, Daniel Darc allait rapidement susciter toutes sortes de légendes urbaines. Les années 1990 passent et sa trace se perd… Il faudra attendre 2004 et le miraculeux retour avec Crèvecoeur pour qu’il retrouve le succès, jamais démenti, jusqu’à sa disparition prématurée, ce 28 février 2013. À travers des images inédites et intimes filmées pendant 25 ans, Daniel Darc – Pieces Of My Life témoigne de sa façon de vivre, avec ses moments de fulgurances et d’excès, ses solitudes, ses errances et ses abîmes.

  • Back To The Moon (Les Films Salamandre) Documentaire de Charles-Antoine De Rouvre.

16 juillet 1969. A Cap Canaveral, une fusée gigantesque Saturn V attend sur son pas de tir. A bord, 3 hommes, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins en route pour une mission qui changera à jamais le cours de l’humanité : le premier pas de l’Homme sur la Lune. A Paris dans les studios de l’ORTF, la tension est aussi à son comble. La radio et la télévision françaises s’apprêtent à retransmettre en direct et en Mondovision cette mission hors du commun… Suivi à l’époque en direct par près de 600 millions de téléspectateurs, ce « petit pas pour l’Homme » reste, pour ceux qui l’ont vécu, un formidable moment d’Histoire, de partage et d’émotion, un monument de notre mémoire collective. Et pour les autres, jusqu’à présent, une frustration… 50 ans plus tard, avec Back to the Moon, vivez ou revivez comme si vous y étiez cette aventure intense. Comme les spectateurs de l’époque, embarquez avec émotion à bord de la mission Apollo XI en compagnie des astronautes. 3.2.1 Mise à feu… et Back to 1969 !

  • L’Etincelle Une Histoire Des Luttes LGBT+ (Outplay) Documentaire de Benoit Masocco.

Une histoire de la lutte LGBT des années soixante à nos jours, après que l’étincelle des émeutes de Stonewall a embrasé l’action militante qui, de New York, devait se répandre partout dans le monde. De San Francisco à Paris en passant par Amsterdam, entre les premières Gay Pride, l’élection d’Harvey Milk, la « dépénalisation » française, l’épidémie du Sida et les premiers mariages homosexuels, ces quelques décennies de lutte s’incarnent au travers de nombreux témoignages d’acteurs et actrices de cette révolution arc-en-ciel.

  • Ils Reviennent (Karmafilms Distribution) Un long d’Issa López primé dans de nombreux festivals.

Alors que sa mère a disparu, Estrella trouve refuge auprès d’un groupe de quatre garçons orphelins. Effrayée par une présence étrange, la jeune fille commence à douter de ce qui l’entoure…

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :