Cette semaine dans les salles

Après deux semaines de disette, les salles devraient se remplir avec Toy Story 4 et la fête du cinéma. Bons choix et bonnes séances.

  • Toy Story 4 (The Walt Disney Company France) Quatrième opus de la franchise après Toy Story (2.75M), Toy Story 2 (4.53M) et Toy Story 3 (4.36M) et nouveau long de John Lasseter après Toy Story (2.75M), 1001 Pattes (3.16M), Toy Story 2 (4.53M), Cars Quatre Roues (2.08M) et Cars 2 (2.98M). C’est également une production Pixar dont les meilleurs scores sont Le Monde De Némo (9.43M), Ratatouille (7.86M) et qui reste sur Les Indestructibles 2 (5.85M).

Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet…

 JOURNEE PRESSE 
 CRITIQUE 
  • Teen Spirit (Metropolitan FilmExport) Premier long de Max Minghella avec Elle Fanning au casting.

Violet, une adolescente passionnée par le chant, rêve de quitter sa petite ville et de devenir pop star.
Affublée d’un mentor improbable, elle participe aux auditions de Teen Spirit, un télé crochet musical national, une expérience qui mettra à l’épreuve son intégrité, son talent et son ambition…

 CRITIQUE 
  • Brightburn L’Enfant Du Mal (Sony Pictures Releasing France) Film d’horreur de David Yarovesky. Dans cette catégorie, c’est pour le moment Simetierre qui a le plus attiré en 2019 (850.9k).

Tori Breyer a perdu tout espoir de devenir mère un jour, quand arrive dans sa vie un mystérieux bébé. Le petit Brandon est tout ce dont elle et son mari, Kyle, ont toujours rêvé : c’est un petit garçon éveillé, doué et curieux de tout. Mais à l’approche de la puberté, quelque chose d’aussi puissant que sinistre se manifeste chez lui. Tori nourrit bientôt d’atroces doutes sur son fils. Désormais, Brandon n’agit plus que pour satisfaire ses terribles besoins, et même ses proches sont en grave danger alors que l’enfant miraculeux se transforme en un redoutable prédateur qui se déchaîne sur leur petite ville sans histoire…

  • La Femme De Mon Frère (Memento Films Distribution) Premier long de Monia Chokri qui a obtenu le coup de cœur du jury au festival de Cannes 2019 dans la section un certain regard.

Montréal. Sophia, jeune et brillante diplômée sans emploi, vit chez son frère Karim. Leur relation fusionnelle est mise à l’épreuve lorsque Karim, séducteur invétéré, tombe éperdument amoureux d’Eloïse, la gynécologue de Sophia…

  • Made in China (Mars Films) Deuxième long de Julien Abraham après La Cité Rose (164.3k).

François, jeune trentenaire d’origine asiatique, n’a pas remis les pieds dans sa famille depuis 10 ans après une violente dispute avec son père Meng. Depuis, il essaie toujours d’éviter les questions sur ses origines, jusqu’à mentir en faisant croire qu’il a été adopté.

Mais lorsqu’il apprend qu’il va être père, il réalise qu’il va devoir renouer avec son passé et ses origines. Poussé par sa compagne Sophie, il se décide à reprendre contact avec les siens et retourne dans son XIIIème arrondissement natal pour leur annoncer la bonne nouvelle, accompagné de son meilleur ami Bruno. François est accueilli à bras ouverts par sa famille, à l’exception de son père et de son jeune frère.

Le retour dans sa communauté ne va pas être si simple…

  • Yves (Le Pacte) Troisième long de Benoit Forgeard après Réussir Sa Vie (3k) et Gaz De France (12.8k).

Jérem s’installe dans la maison de sa mémé pour y composer son premier disque. Il y fait la rencontre de So, mystérieuse enquêtrice pour le compte de la start-up Digital Cool. Elle le persuade de prendre à l’essai Yves, un réfrigérateur intelligent, censé lui simplifier la vie…

 CRITIQUE 
  • Bixa Travesty (Arizona Distribution) Documentaire de Claudia Priscilla et Kiko Goifman.

Portrait électrisant de Linn da Quebrada, artiste à la présence scénique extraordinaire qui réfléchit sur le genre et ose affronter avec un rare panache le machisme brésilien. Le corps féminin trans comme moyen d’expression politique.

  • Conséquences (Epicentre Films) Premier long de Darko Stante.

A 17 ans, Andrej est placé dans un centre de détention pour jeunes. Il y intègre un groupe de garçons délinquants avec lesquels il se perd dans la drogue et la violence. Mais bientôt les désirs d’Andrej le rattrapent. Démasqué, il va devoir faire un choix pour rester fidèle à lui-même.

 CRITIQUE 
  • Golden Glove (Pathé) Nouveau long de Fatih Atkin dont les meilleurs scores sont De L’Aute Côté (441.1k), Soul Kitchen (278.3k) et qui reste sur In The Fade (251.9k).

Hambourg, années 70. Au premier abord, Fritz Honka, n’est qu’un pitoyable loser. Cet homme à la gueule cassée traîne la nuit dans un bar miteux de son quartier, le « Gant d’or » (« GoldenGlove »), à la recherche de femmes seules. Les habitués ne soupçonnent pas que Honka, en apparence inoffensif, est un véritable monstre.

  • Ville Neuve (Urban Distribution) Film d’animation de Félix Dufour Laperrière.

Un été en bord de mer sur les côtes arides de la Gaspésie. Joseph s’installe dans la maison d’un ami. Il convainc Emma, son ex-femme, à venir l’y rejoindre. Tandis que la campagne référendaire de 1995 sur l’indépendance du Québec bat son plein, des maisons brûlent, des discours s’affrontent, un couple se retrouve et s’aime. Se défera-t-il à nouveau ?

  • Beau Joueur (Wildbunch) Documentaire de Delphine Gleize à qui l’on doit Carnages (16.8k), L’Homme Qui Révait D’Un Enfant (2.5k), Cavaliers Seuls (6.9k) et La Permission De Minuit (152.3k).

J’ai imaginé Beau joueur comme le roman d’un dépit amoureux et la chanson d’une reconquête.
Une équipe de rugby qui a conquis la liste convoitée du TOP 14 est une équipe qui a touché du doigt, dans un enthousiasme débordant, un Graal fragile, adoubée par un public dont la ferveur est réputée inégalable.
Ainsi, l’Aviron Bayonnais Rugby entre en TOP 14 sur les chapeaux de roue, emmené par un coach singulier, Vincent Etcheto. Ils sont au bas du classement dès le mois d’octobre 2016. C’est à ce moment-là que je les rencontre. Le maintien en TOP 14 devient le maître mot. Une obsession. Les hommes qui ont vécu «l’ascension », comme ils la nomment, portent en eux le souvenir d’une étreinte. Laquelle précisément ? Je décide de les filmer seule pendant sept mois. Persuadée qu’ils préparent un casse.

  • The Mountain Une Odyssée Américaine (Stray Dogs Distribution) Un long de Rick Alverson.

États-Unis, années 50. Le Dr. Wallace Fiennes emploie Andy, un jeune homme introverti, comme photographe pour documenter sa méthode de lobotomie, de plus en plus controversée. Au fur et à mesure de leur expédition d’asile en asile, Andy, témoin de l’effritement de la carrière et de la vie du docteur, va peu à peu s’identifier aux patients. À leur arrivée dans une petite ville de montagne, berceau du mouvement New Age, Andy et Wallace font la rencontre d’un guérisseur français peu conventionnel et de sa fille.

  • Je La Rencontrerai (Les Découvertes Du Saint-André) Premier long de Raphael Kirgo.

Initié à la drague par l’audacieux JB., le timide Vincent, tel un bon élève se perfectionne jusqu’au point qui lui révèle l’inutilité de cette fuite en avant…

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :