Cette semaine dans les salles

Pour cette nouvelle semaine de sorties, qui va l’emporter : Keanu Ou Will ? Sans oublier les autres films. Bons choix et bonnes séances.

  • Aladdin (The Walt Disney Company France) Nouveau long de Guy Ritchie dont les meilleurs scores sont Sherlock Holmes Jeu D’Ombres (2.38M) et Sherlock Holmes (2.14M) et qui reste sur Agents Très Spéciaux Code U.N.C.L.E. (373k) et Le Roi Arthur La Légende D’Excalibur (785k).

Quand un charmant garçon des rues du nom d’Aladdin cherche à conquérir le cœur de la belle, énigmatique et fougueuse princesse Jasmine, il fait appel au tout puissant Génie, le seul qui puisse lui permettre de réaliser trois vœux, dont celui de devenir le prince Ali pour mieux accéder au palais…

 RENCONTRE 
  • John Wick Parabellum (Metropolitan FilmExport) Chad Stahelski est toujours aux commandes pour ce troisième opus de la série après John Wick (401.4k) et John Wick 2 (335.2k).

John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. « Excommunié », tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde.

 CRITIQUE 
  • Le Jeune Ahmed (Diaphana Distribution) Nouveau long de Luc et Jean-Pierre Dardenne après La Promesse (243.4k), Rosetta (705.1k), Le Fils (263.6k), L’Enfant (385k), Le Silence De Lorna (403.7k), Le Gamin Au Vélo (754.8k), Deux Jours Une Nuit (522.1k) et La Fille Inconnue (188.9k). Le film est en sélection et compétition officielle du festival de Cannes 2019.

En Belgique, aujourd’hui, le destin du Jeune Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie.

  • Une Part D’Ombre (Destiny Films) Un long de Samuel Tilman qui a obtenu le prix spécial police au festival international du film policier de beaune 2018.

David est un père de famille comblé : une femme qu’il aime, deux enfants adorables, une bande de potes soudée. Au retour de leurs dernières vacances, David est interrogé par la police dans le cadre d’un meurtre. Rapidement, l’enquête établit qu’il n’est pas irréprochable. Même si son meilleur ami et son avocat le soutiennent, le doute se propage dans son entourage…

  • Stubby (Eurozoom) Film d’animation de Richard Lanni.

Le destin incroyable de Stubby, chien errant recueilli par John R. Conroy sur le campus de Yale où le soldat s’entraînait avec les troupes US avant de rejoindre les alliés lors de la Grande Guerre. John embarque clandestinement son protégé sur l’USS Minnesota, et les voilà voguant vers la France pour participer au combat. Par sa loyauté et sa bravoure, Stubby conquit tous ceux qui le côtoient, civils comme soldat. A son retour aux Etats-Unis, il reçoit plusieurs médailles et le titre de Sergent ! Véritable héros sur 4 pattes, Stubby a montré au monde entier que ce qui compte, ce n’est pas d’être bien né, c’est le courage et l’amitié.

 CRITIQUE 
  • La Voix Du Pardon (Saje Distribution) Un long des frères Erwin : Andrew et Jon.

Au Texas, Bart Millard, 10 ans, abandonné par sa mère, doit subir au quotidien la violence d’un père alcoolique. Des années plus tard au lycée, sa passion pour la musique lui donne l’occasion de s’évader loin de son père, avec son groupe. Mais pour s’accomplir en tant qu’artiste, il va devoir affronter son passé. Trouvera-t-il assez de foi pour pardonner à son père ?  Découvrez l’histoire vraie du chanteur Bart Millard, auteur du double disque de platine : I Can Only Imagine.

  • Les Plus Belles Années D’Une Vie (Metropolitan FilmExport) Nouveau long de Claude Lelouch qui est une suite à Un Homme Et Une Femme (4.27M). Le film est présenté hors compétition au festival de Cannes 2018.

Ils se sont connus voilà bien longtemps. Un homme et une femme, dont l’histoire d’amour fulgurante, inattendue, saisie dans une parenthèse devenue mythique, aura révolutionné notre façon de voir l’amour.
Aujourd’hui, l’ancien pilote de course se perd un peu sur les chemins de sa mémoire. Pour l’aider, son fils va retrouver celle que son père n’a pas su garder mais qu’il évoque sans cesse. Anne va revoir Jean-Louis et reprendre leur histoire où ils l’avaient laissée…

  • Château Pékin (La Fabrique) Documentaire de Boris Pétric.

La Chine a récemment commencé à boire du vin et sera bientôt le premier marché des viticulteurs français qui rêvent de l’énorme potentiel de ce jeune marché. En suivant trois personnages principaux évoluant entre la France et la Chine : une femme d’affaires chinoise passionnée de vins de Bourgogne, un viticulteur français implanté en Chine et un jeune sommelier chinois. Impliqués dans des expériences sociales concrètes vis-à- vis du vin ils partagent des rêves et parfois des malentendus. Leur passion commune pour le vin ouvre des discussions sur le défi de transmettre une relation à la Nature et au Temps malgré des différences culturelles. Le film ouvre une discussion globale sur la façon dont ces nouvelles formes de liens sociaux avec la Chine transformeront l’Europe dans un avenir proche.

  • Il Etait Une Fois Hamlet Et Ophélie A Shangai (Les Découvertes Du Saint-André) Documentaire de Elleonore Loehr.

C’est l’histoire d’un pari un peu fou du metteur en scène Daniel Mesguich : monter sa pièce fétiche, Hamlet, en chinois avec de jeunes comédiens de Mongolie à l’Académie de théâtre de Shanghai, en un mois. 
La France et la Chine se rencontrent à travers l’expérience du plateau théâtral : choc des cultures, étonnement, retenue, découverte de l’autre, curiosité, nouvelle manière de déclamer le texte, de bouger sur scène, d’utiliser le corps… autant d’émotions traversées par les jeunes acteurs grâce à ce voyage passionnant auprès du grand metteur en scène français. 
Le film retrace cette aventure extraordinaire de partage et de création jusqu’à la veille de la première représentation.

  • Sibyl (Le Pacte) Nouveau long de Justine Triet après La Bataille De Solférino (36.5k) et Victoria (657.4k). Le film est en sélection et compétition officielle du festival de Cannes 2019.

Sibyl est une romancière reconvertie en psychanalyste. Rattrapée par le désir d’écrire, elle décide de quitter la plupart de ses patients. Alors qu’elle cherche l’inspiration, Margot, une jeune actrice en détresse, la supplie de la recevoir. En plein tournage, elle est enceinte de l’acteur principal… qui est en couple avec la réalisatrice du film. Tandis qu’elle lui expose son dilemme passionnel, Sibyl, fascinée, l’enregistre secrètement. La parole de sa patiente nourrit son roman et la replonge dans le tourbillon de son passé. Quand Margot implore Sibyl de la rejoindre à Stromboli pour la fin du tournage, tout s’accélère à une allure vertigineuse…

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :