Cette semaine dans les salles

Une nouvelle semaine chargée mais la qualité sera-t-elle au rendez-vous ? Bons choix et bonnes séances.

  • After Chapitre 1 (SND ~516 copies) Un long de Jenny Gage adapté du roman éponyme d’Anna Todd totalisant déjà plus de soixante douze mille tickets en avp.

Depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université.Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle…

  • La Malédiction De La Dame Blanche (Warner Bros. France ~ 253 copies) Un long de Michael Chaves qui s’inscrit dans l’univers cinématographique Conjuring après Conjuring Les Dossiers Warren (1.16M), Annabelle (1.54M), Conjuring 2 Le Cas Enfield (1.47M), Annabelle 2 La Création Du Mal (1.23M) et La Nonne (1.39M).

La Dame Blanche. Spectre terrifiant, pris en étau entre le paradis et l’enfer, piégé par un terrible destin dont elle est elle-même l’artisan. La seule évocation de son nom sème la terreur dans le monde depuis des siècles. Quand elle était en vie, elle a noyé ses enfants dans un accès de folle jalousie, puis, dévastée par le chagrin, elle s’est jetée dans le fleuve déchaîné.
Désormais, ses larmes sont devenues éternelles. Elles sont même mortelles et tous ceux qui entendent ses appels sinistres la nuit sont maudits. Tapie dans l’ombre, la Dame Blanche s’attaque aux enfants, cherchant désespérément à remplacer les siens. Au fil des siècles, elle est devenue de plus en plus prédatrice… et ses méthodes de plus en plus terrifiantes.
Los Angeles, années 1970. La Dame Blanche hante la nuit… et les enfants.
Ignorant les avertissements d’une mère soupçonnée de violence sur mineurs, une assistante sociale et ses enfants sont projetés dans un monde surnaturel des plus effrayants. Pour espérer survivre à la fureur mortelle de la Dame Blanche, leur seul recours est un prêtre désabusé et ses pratiques mystiques destinées à repousser les forces du mal… à la frontière où la peur et la foi se rencontrent…
Méfiez-vous de ses pleurs glaçants… Elle est prête à tout pour vous entraîner vers les ténèbres. Car sa douleur ne connaît pas de répit – son âme tourmentée n’a pas droit au repos. Et il n’existe aucun moyen d’échapper à la malédiction de la Dame Blanche.

  • La Princesse Des Glaces Le Monde Des Miroirs Magiques (Alba Films ~200 copies) Nouveau long d’Aleksey Tsitsilin après La Princesse Des Glaces (255k). Cette fois ci, il y a co-réalisation avec Robert Lence.

Gerda mène une vie heureuse avec son frère Kai et leurs parents magiciens au sein d’un royaume prospère où règne le roi Harald, scientifique et inventeur de génie. Préférant les nouvelles technologies aux sortilèges, le Roi Harald, décide d’exiler tous les magiciens dans le Monde des Miroirs, un endroit dont on ne peut s’échapper. Gerda est la seule à pouvoir sauver sa famille, mais pour cela, elle doit unir ses forces avec son ancienne ennemie, la Reine des Neiges.

  • El Reino (Le Pacte) Nouveau long de Rodrigo Sorogoyen après Que Dios Nos Perdone (199.9k). Le film a obtenu 7 Goya (meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleur second rôle masculin, meilleur scénario original, meilleure musique originale, meilleur son et meilleur montage.

Manuel López-Vidal est un homme politique influent dans sa région. Alors qu’il doit entrer à la direction nationale de son parti, il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption qui menace un de ses amis les plus proches. Pris au piège, il plonge dans un engrenage infernal…

  • Liz Et L’Oiseau Bleu (Eurozoom ~50 copies) Nouveau film d’animation de Naoko Yamada après Silent Voice (83.6k).

Une émouvante et délicate histoire d’amitié entre deux lycéennes, Nozomi et Mizore, toutes deux musiciennes, aussi proches que différentes…
Nozomi est une jeune femme extravertie et très populaire auprès de ses camarades de classe, doublée d’une talentueuse flûtiste. Mizore, plus discrète et timide, joue du hautbois. Mizore se sent très proche et dépendante de Nozomi, qu’elle affectionne et admire. Elle craint que la fin de leur dernière année de lycée soit aussi la fin de leur histoire, entre rivalité musicale et admiration. Les 2 amies se préparent à jouer en duo pour la compétition musicale du lycée Kita Uji. Quand leur orchestre commence à travailler sur les musiques de Liz und ein Blauer Vogel (Liz et l’Oiseau Bleu), Nozomi et Mizore croient voir dans cette oeuvre bucolique le reflet de leur histoire d’adolescentes.
La réalité rejoindra-t-elle le conte ?

  • Raoul Taburin (Pathé ~343 copies) Nouveau long de Pierre Godeau après Juliette (14.9k) et Eperdument (193.5k). Le réalisateur adapte la bande dessinée de Sempé.

Raoul Taburin, c’est l’histoire d’un petit garçon devenu grand sans savoir faire du vélo. L’histoire d’un immense malentendu vécu comme une malédiction. Un imposteur malgré lui.

  • Seule A Mon Mariage (Destiny Films ~31 copies) Premier long de Marta Bergman.

Pamela, jeune Rom insolente, spontanée et drôle, s’embarque vers l’inconnu, rompant avec les traditions qui l’étouffent. Elle arrive en Belgique avec trois mots de français et l’espoir d’un mariage pour changer son destin et celui de sa fille.

  • Working Woman (KMBO ~35 copies) Nouveau long de Michal Aviad après Invisible (0.6k).

Orna travaille dur afin de subvenir aux besoins de sa famille. Brillante, elle est rapidement promue par son patron, un grand chef d’entreprise. Les sollicitations de ce dernier deviennent de plus en plus intrusives et déplacées. Orna prend sur elle et garde le silence pour ne pas inquiéter son mari. Jusqu’au jour où elle ne peut plus supporter la situation. Elle décide alors de changer les choses pour sa famille, pour elle et pour sa dignité.

  • La Camarista (Bodega Films) Premier long de Lila Avilès.

Eve, une jeune femme de chambre travaille dans un luxueux hôtel de la ville de Mexico. Pour trouver la force et le courage nécessaires d’affronter sa monotonie quotidienne, elle s’évade à diverses fantaisies à travers les objets personnels laissés par les invités de l’hôtel.

  • Monsieur Link (Metropolitan FilmExport ~463 copies) Nouveau film d’animation de Chris butler après L’Etrange Pouvoir De Norman (285.5k).

Monsieur Link est une créature surprenante, étonnamment intelligente et surtout incroyablement attachante. Dernier vestige de l’évolution humaine et unique représentant de son espèce, Monsieur Link se sent seul… Pour l’aider à retrouver ses parents éloignés, il approche l’explorateur Sir Lionel Frost, le plus grand spécialiste des mystères et des mythes. Accompagnés par l’aventurière Adelina Fortnight qui possède l’unique carte qui leur permettra d’atteindre leur destination secrète, ils se lancent dans une odyssée à travers le monde.

 CRITIQUE 
  • Alpha The Right to Kill (New Story) Nouveau long de Brillante Mendoza après John John (19.1k), Serbis (10.1k), Kinatay (7.4k), Lola (53.3k), Captive (16k), Taklub (1.2k) et  Ma’Rosa (34.8k).

Dans les quartiers pauvres de Manille, la lutte antidrogue fait rage. Un officier de police et un petit dealer devenu indic tentent coûte que coûte de faire tomber l’un des plus gros trafiquants de la ville, mettant en jeu leur réputation, la sécurité de leur famille… et leur vie.

  • Just A Gigolo (Mars Films ~411 copies) Nouveau long d’Olivier Barou après Ce Soir Je Dors Chez Toi (517.1k), Safari (1.96M), L’Italien (1.11M), Les Tuche (1.53M), Mais Qui A Tué Pamela Rose (281.5k), On A Marché Sur Bangkok (402.1k), Entre Amis (719.9k), Les Tuche 2 Le Rêve Américain (4.62M) et Les Tuche 3 Liberté Egalité Fraternituche (5.68M).

Comment vivre heureux et riche sans travailler ? Être Gigolo.
Mais après 25 ans de vie commune avec Denise, Alex le « gigolo » se fait congédier sans préavis et se retrouve à la rue. Forcé de s’installer chez sa sœur et son neveu de 10 ans, il n’a alors qu’une obsession : retrouver au plus vite une riche héritière.

  • Kalank (Night Ed Films) Un long d’Abhishek Varman.

Dans l’Inde pré-indépendante, six protagonistes dans les méandres de la famille, l’amour, l’échec, la trahison et, la déception.

  • Menocchio (Rouge Distribution ~20 copies) Un long d’Alberto Fasulo.

Italie. Fin du XVI ème. Menocchio, meunier têtu et autodidacte d’un petit village perdu des montagnes du Frioul est accusé d’hérésie pour avoir défendu ses idéaux de pauvreté et d’amour. Menocchio raconte le combat d’un homme contre le pouvoir en place.

  • Première Campagne (Jour2fête ~6 copies) Documentaire d’Audrey Gordon.

Fraîchement débarquée au service politique de France 2, Astrid Mezmorian doit suivre le plus jeune candidat à la présidentielle pour son baptême de campagne électorale. Deux mois de marathon pour deux novices… L’occasion pour l’une d’une réflexion inédite sur son métier et pour l’autre de conquérir l’Elysée. Une plongée exceptionnelle dans les coulisses de France Télévisions qui dévoile un nouveau regard sur la campagne présidentielle !

  • L’Epoque (Bac Films ~20 copies) Documentaire de Matthieu Bareyre.

Du Paris de l’après-Charlie aux élections présidentielles; une traversée nocturne aux côtés de jeunes qui ne dorment pas : leurs rêves, leurs cauchemars, l’ivresse, la douceur, l’ennui, les larmes, la teuf, le taf, les terrasses, les vitrines, les pavés, les parents, le désir, l’avenir, l’amnésie, 2015, 2016, 2017 : l’époque.

  • Le Cercle Des Petits Philosophes (L’Atelier Distribution ~17 copies) Documentaire de Cécile Denjean.

Quel est le sens de la vie ? Pourquoi on vit ? Pourquoi on meurt ? Qu’est-ce-que l’amour ? 
Ces questions, le philosophe et auteur à succès Frédéric Lenoir, les a posées à des enfants de 7 à 10 ans, au cours d’ateliers philosophiques qu’il a mené dans deux écoles primaires durant une année scolaire. Il nous invite à partager les pensées de ces enfants, qui se confrontent à la complexité du monde et la violence de leurs émotions. 
Frédéric Lenoir s’émerveille encore par la capacité des enfants à s’emparer de questions existentielles, à argumenter, à débattre …à devenir de petits philosophes !

 CRITIQUE 
  • Fanon Hier Aujourd’hui (Les Découvertes Du Saint-André ~1 copie) Documentaire d’Hassane Mezine.

Franz Fanon est mort en décembre 1961 mais sa pensée irrigue de nombreux terrains de lutte à travers la planète. D’hier à aujourd’hui le documentariste Hassane Mezine donne la parole à des femmes et des hommes qui ont connu et partagé avec le « guerrier-silex », selon la belle formule d’Aimé Césaire, des moments privilégiés au cours de la lutte mais aussi dans l’intimité familiale et amicale.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :