Cette semaine dans les salles

Sortie en nombre pour certains films cette semaine. Vont-ils s’imposer parmi les continuations. Bons choix et bonnes séances.

  • Aquaman (Warner Bros. France ~605 copies) Nouveau long de James Wan après entre autres Saw (493.5k), Insidious (471.6k), Conjuring Les Dossiers Warren (1.16M), Insidious Chapter 2 (496.7k), Fast& Furious 7 (4.63M) et Conjuring Le Cas Enfield (1.47M). C’est le sixième film de l’univers cinématographique DC après Man Of Steel (2.30M), Batman v Superman L’Aube De La Justice (2.50M), Suicide Squad (2.28M), Wonder Woman (2.16M) et Justice League (1.72M).

Les origines d’un héros malgré lui, dont le destin est d’unir deux mondes opposés, la terre et la mer. Cette histoire épique est celle d’un homme ordinaire destiné à devenir le roi des Sept Mers.

CRITIQUE
  • Le Retour De Mary Poppins (The Walt Disney Company France ~573 copies) Nouveau long de Rob Marshall après Chicago (1 13M), Mémoires D’Une Geisha (811.5k), Nine (358.9k), Pirates Des Caraibes La Fontaine De Jouvence (4.75M) et IntoThe Woods Promenons Nous Dans Les Bois (219.7k). Le réalisateur adapte lel ivre éponyme de Pamela Lyndon Travers. Robert Stevenson avait déjà adapaté Mary Poppins en 1965 (4.30M).

Michael Banks travaille à la banque où son père était employé, et il vit toujours au 17 allée des Cerisiers avec ses trois enfants, Annabel, Georgie et John, et leur gouvernante Ellen. Comme sa mère avant elle, Jane Banks se bat pour les droits des ouvriers et apporte son aide à la famille de Michael. Lorsque la famille subit une perte tragique, Mary Poppins réapparaît magiquement dans la vie de la famille. Avec l’aide de Jack, l’allumeur de réverbères toujours optimiste, Mary va tout faire pour que la joie et l’émerveillement reviennent dans leur existence… Elle leur fera aussi découvrir de tout nouveaux personnages plein de fantaisie, dont sa cousine, l’excentrique Topsy.

CRITIQUE
RENCONTRE
  • L’Empereur De Paris (Gaumont Distribution ~464 copies) Nouveau long de Jean François Richet après Etat Des Lieux (50.3k), Ma 6T Va Crack-er (68.5k), De L’Amour (159.9k), Assaut Sur Le Central 13 (350.1k), Mesrine L’Instinct De Mort (2.27M), Mesrine L’Ennemi Public Numéro 1(1.52M), Un Moment D’Egarement (864.4k) et Blood Father (200.1k).

Sous le règne de Napoléon, François Vidocq, le seul homme à s’être échappé des plus grands bagnes du pays, est une légende des bas-fonds parisiens. Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l’ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d’un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant, et, après avoir été accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l’hostilité de ses confrères policiers et la fureur de la pègre qui a mis sa tête à prix…

  • The Bookshop (Septième Factory ~100 copies) Nouveau long d’Isabel Coixet après Ma Vie Sans Moi (130.7k), The Secret Life Of Words (96.6k), Carte Des Sons De Tokyo (3.5k). La réalisatrice adapte le livre éponyme de Pénélope Fitzgerald. Le film a obtenu 3 Goya : meilleur film, meilleur réalisateur et meilleure adaptation et estreparti du festival du film britannique de Dinard avec le Hitchcok coup de cœur.

En 1959 à Hardborough, une bourgade du nord de l’Angleterre, Florence Green, décide de racheter The Old House, une bâtisse désaffectée pour y ouvrir sa librairie. Lorsqu’elle se met à vendre le sulfureux roman de Nabokov, Lolita, la communauté sort de sa torpeur et manifeste une férocité insoupçonnée.

  • Wildlife Une Saison Ardente (ARP Sélection ~107 copies) Premier long de Paul Dano adapté du roman éponyme de Richard Ford.

Dans les années 60, Joe, un adolescent de 14 ans regarde, impuissant, ses parents s’éloigner l’un de l’autre. Leur séparation marquera la fin de son enfance.

CRITIQUE
AVANT-PREMIERE
  • Maya (Les Films Du Losange) Sixième long de Mia Hansen Love après Tout Est Pardonné (47.6k), Le Père De Mes Enfants (79.9k), Un Amour De Jeunesse (126.5k), Eden (56.1k) et L’Avenir (279.2k).

Décembre 2012, après quatre mois de captivité en Syrie, deux journalistes français sont libérés, dont Gabriel, trentenaire.
Après une journée passée entre interrogatoires et examens, Gabriel peut revoir ses proches : son père, son ex-petite amie, Naomi. Sa mère, elle, vit en Inde, où Gabriel a grandi. Mais elle a coupé les ponts.
Quelques semaines plus tard, voulant rompre avec sa vie d’avant, Gabriel décide de partir à Goa. Il s’installe dans la maison de son enfance et fait la connaissance de Maya, une jeune indienne.

  • The Happy Prince (Océan Films) Premier long de Rupert Everett.

À la fin du XIXe siècle, le dandy et écrivain de génie Oscar Wilde, intelligent et scandaleux brille au sein de la société londonienne. Son homosexualité est toutefois trop affichée pour son époque et il est envoyé en prison. Ruiné et malade lorsqu’il en sort, il part s’exiler à Paris. Dans sa chambre d’hôtel miteuse, au soir de sa vie, les souvenirs l’envahissent…
Est-ce bien lui celui qui, un jour, a été l’homme le plus célèbre de Londres ? L’artiste conspué par une société qui autrefois l’adulait ? L’amant qui, confronté à la mort, repense à sa tentative avortée de renouer avec sa femme Constance, à son histoire d’amour tourmentée avec Lord Alfred Douglas et à Robbie Ross, ami dévoué et généreux, qui a tenté en vain de le protéger contre ses pires excès ?
De Dieppe à Naples, en passant par Paris, Oscar n’est plus qu’un vagabond désargenté, passant son temps à fuir. Il est néanmoins vénéré par une bande étrange de marginaux et de gamins des rues qu’il fascine avec ses récits poétiques. Car son esprit est toujours aussi vif et acéré. Il conservera d’ailleurs son charme et son humour jusqu’à la fin : « Soit c’est le papier peint qui disparaît, soit c’est moi… »

CRITIQUE
  • Grass (LesAcacias ~33 copies) Nouvelle réalisation de Hong Sang Soo dont le meilleur score en France est In Another Coutry (74.5k)et qui reste sur les scores de Hill Of Freedom (24.8k), Un Jour Avec Un Jour Sans (30.3k), Yourself And Yours (11.8k), Le Jour D’Après (33.5k),Seule Sur La Plage La Nuit (13.7k)et La Caméra De Claire (19.3k).

Au bout d’une allée, un café que personne ne s’attendrait à trouver. Les gens s’assoient et parlent de leur vie. Au fil du temps, les clients se côtoient et apprennent à se connaître. Une femme les observe et semble mettre par écrit leurs pensées. La nuit commence à tomber mais tous restent dans le café.

  • Le Gendre De Ma Vie (Pathé ~366 copies) Nouveau long de François Desagnat après La Beuze (1.98M), Les 11 Commandements (2.97M), 15Ans Et Demi (4.07M), Le Jeu de La Vérité (50.9k) et Adopte Un Veuf (1.09M).

Stéphane et Suzanne sont parents de trois jeunes femmes, le tableau peut sembler idéal mais Stéphane n’a jamais eu de fils et a toujours rêvé d’en avoir. Pour combler cette frustration, il s’accapare ses gendres et en tombe plus vite amoureux que ses filles. Quand Alexia sa fille cadette, décide de quitter Thomas, magnifique rugbyman et nouvelle idole de son père, pour un jeune médecin qu’il ne supporte pas, Stéphane va se débattre.

CRITIQUE
  • Mon Père (Damned Distribution) Un long d ‘Álvaro Delgado-Aparicio.

Dans une région reculée du Pérou, Segundo, un jeune garçon de 14 ans, se prépare à suivre les traces de son père dans l’art traditionnel du retable. En se rendant à une fête de village, Segundo observe accidentellement son père dans une situation qui le bouleverse profondément. La découverte de ce secret inavouable lui révèle la réalité brute du monde dans lequel il grandit.

  • De Boue (LesDécouvertes Du Saint-André ~1 copie) Un long de Georges Guillot.

Jean, un ancien d’Indochine, chérit sa chienne Lili. Chaque jour, dans son un jardin-ouvrier, il retrouve le Père la Ficelle, un vétéran, comme lui, de la guerre d’Indochine. Il y a aussi Gigi qui admire Jean et qui aime Rita. Ce 7 mai 1974, vingt ans après la défaite de Dien Bien Phun, à la surprise de Jean, réapparaît Jacot, un ancien sergent d’Indochine. Des souvenirs resurgissent et replongent Jean dans son passé. Un drame se produit.

    
  • Basquiat Un Adolescent A New York (Le Pacte) Documentaire de Sara driver.

Basquiat, un adolescent à New York éclaire la courte vie du peintre culte Jean-Michel Basquiat au sein de la ville de New York de 1978 à 1981 et explore tout ce qui, dans cette métropole, à travers ses rencontres et les mouvements politiques, sociaux et culturels, l’a nourri et inspiré.

  • L’œil Du Tigre (Rezo Films) Documentaire de Raphael Pfeiffer.

Laurence vit au cœur de la Mayenne avec son mari agriculteur et ses deux garçons. 
Son rêve, devenir championne de Viet Vo Dao, un art martial vietnamien. 
Mais ce n’est pas une mince affaire, surtout quand on n’a jamais fait de sport, qu’on aime faire la fête et qu’on a perdu la vue il y a plus de quinze ans.

  • Sonar (Offshore) Un long de Jean-Philippe Martin.

Thomas, trentenaire, est ingénieur duson. Sa passion : réaliser des portraits sonores. Figé dans le souvenir d’uneliaison amoureuse, il vit reclus dans son studio d’enregistrement. Quand Amina,jeune femme solaire, s’impose dans sa vie et livre son histoire, elle apparaitcomme un sujet de portrait rêvé. Pour savoir qui elle est vraiment, Thomasdevra tendre son micro, de la banlieue au Maroc, et réapprendre à écouter.

    

Synopsis ©Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :