Cette semaine dans les salles

Une semaine dominée par la sortie d’Astérix Le Secret De La Potion Magique sans oublier les autres films. Bons choix et bonnes séances.

 

  • Astérix Le Secret De La Potion Magique (SND ~687 copies) Nouveau film d’animation des héros de René Goscinny et Albert Uderzo après Astérix Le Gaulois (2.41M), Astérix Et Cléopâtre (1.95M), Les 12 Travaux d’Astérix (2.20M), Astérix Et La Surprise De César (1.71M), Astérix Chez Les Bretons (1.72M), Astérix Et Le Coup Du Menhir (1.44M), Astérix Et Les Indiens (1.05M), Astérix Et Les Vikings (1.37M) et Astérix Le Domaine Des Dieux (3M) déjà réalisé par Louis Clichy et Alexandre Astier.

À la suite d’une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village. Accompagné d’Astérix et Obélix, il entreprend de parcourir le monde gaulois à la recherche d’un jeune druide talentueux à qui transmettre le Secret de la Potion Magique…
CRITIQUE

 

  • L’Exorcisme De Hannah Grace (Sony Pictures Releasing France) Film d’horreur de Diederik Van Rooijen.

Une ex-policière déchue en désintoxication accepte un travail dans la morgue de l’hôpital où elle se soigne. Un jour, un corps sévèrement mutilé lui est confié. La jeune femme assiste alors à une série de meurtres qui la conduira à affronter une entité démoniaque.

 

  • Pupille (StudioCanal) Deuxième long de Jeanne Herry après Elle L’Adore (495.1k).

Théo est remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision…ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l’histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

 

  • Les Confins Du Monde (Ad Vitam) Nouveau long de Guillaume Nicloux dont les meilleurs scores sont Une Affaire Privée (458.5k), Le Poulpe (351.2k), La Clef (328.2k), La Religieuse (257k) et Le Concile De Pierre (206.5k). Le réalisateur reste sur le score de Valley Of Love (200k).

Indochine, 1945.
Robert Tassen, jeune militaire français, est le seul survivant d’un massacre dans lequel son frère a péri sous ses yeux. Aveuglé par sa vengeance, Robert s’engage dans une quête solitaire et secrète à la recherche des assassins. Mais sa rencontre avec Maï, une jeune Indochinoise, va bouleverser ses croyances.
CRITIQUE

 

  • Back To School (Universal Pictures International France) Nouveau long de Malcom D.Lee à qui l’on doit La Fièvre Du Roller (0.5k), Le Retour De Roscoe Jenkins (7.2k) et Girls Trip (151.6k).

Un groupe d’adultes inadaptés est forcé de retourner sur les bancs de l’école pour repasser leurs examens de fin d’année du lycée.

 

  • Marche Ou Crève (Nour Films ~50 copies) Premier long de Margaux Bonhomme. Le film est reparti du cinquième festival international du film de Saint Jean De Luz avec le prix d’interprétation féminine pour Diane rouxel et Jeanne Cohendy.

Elisa, une adolescente fougueuse et passionnée, veut profiter de l’été de ses 17 ans sur les pentes escarpées du Vercors où elle a grandi. Mais sa mère quitte la maison et la laisse seule avec son père pour s’occuper de sa sœur handicapée. Une responsabilité de plus en plus lourde qui la fait basculer de l’amour à la haine, jusqu’à perdre pied.

 

  • Leto (Bac Films / Kinovista ~100 copies) Nouveau long de Kirill Serebrennikov après Le Disciple (18.9k).

Leningrad. Un été du début des années 80. En amont de la Perestroïka, les disques de Lou Reed et de David Bowie s’échangent en contrebande, et une scène rock émerge. Mike et sa femme la belle Natacha rencontrent le jeune Viktor Tsoï. Entourés d’une nouvelle génération de musiciens, ils vont changer le cours du rock’n’roll en Union Soviétique.

 

  • Pig (Epicentre Films) Nouveau long de Mani Haghighi après Valley Of Stars (2.6k).

Un mystérieux serial killer s’attaque aux cinéastes les plus adulés de Téhéran.
Hasan Kasmai, un réalisateur iranien, est étrangement épargné.
Censuré depuis des mois, lâché par son actrice fétiche, il est aussi la cible des réseaux sociaux. Vexé, au bord de la crise de nerfs, il veut comprendre à tout prix pourquoi le tueur ne s’en prend pas à lui… et cherche, par tous les moyens, à attirer son attention.
CRITIQUE

 

  • Ma Mère Est Folle (Rezo Films) Nouveau long de Diane Kurys dont les meilleurs scores sont Diabolo Menthe (3.01M), Coup De Foudre (1.63M), Un Homme Amoureux (786.5k), Je Reste (741.3k) et La Baule Les Pins (724.1k). La réalisatrice reste sur Arrête Ton Cinéma (137.1k).

Nina est une mère un peu folle, Baptiste un fils un peu trop sage. Fâchés depuis longtemps ils se retrouvent pour l’aventure de leur vie. Au cours d’un voyage improbable, drôle et émouvant, ils vont rattraper le temps perdu, apprendre à se connaître enfin et s’aimer à nouveau.
CRITIQUE

 

  • Assassination Nation (Apollo films ~84 copies) Nouveau long de Sal Levinson après Another Happy Day (106.1k).

Lily et ses trois meilleures amies, en terminale au lycée, évoluent dans un univers de selfies, d’emojis, de snapchats et de sextos. Mais lorsque Salem, la petite ville où elles vivent, se retrouve victime d’un piratage massif de données personnelles et que la vie privée de la moitié des habitants est faite publique, la communauté sombre dans le chaos. Lily est accusée d’être à l’origine du piratage et prise pour cible. Elle doit alors faire front avec ses camarades afin de survivre à une nuit sanglante et interminable.

 

  • La Veillée (Dublin Films ~1 copie) Nouveau long de Jonathan Millet après Ceuta Douce Prison (5.6k).

C’est une histoire de veillée, là-bas dans le petit village cerné par les montagnes. Le vieil homme,  allongé sur son lit, le corps paisible et le visage radieux. Alors tous viennent autour du corps lui dire adieu. La famille, les amis, les voisins.  Trois jours durant, ils parlent, boivent, pleurent, se disputent et se souviennent… Et puis aussi ils rient.

 

  • Paddy La Petite Souris (Les Films Du Préau ~80 copies) Film d’animation de Linda Hamback.

Tous les animaux parlent du temps où la renarde rodait. Heureusement qu’elle n’a pas été vue depuis longtemps ! Mais lorsque l’écureuil se rend chez l’inspecteur Gordon au sujet d’un vol de noisettes, ce dernier suspecte à nouveau l’animal tant redouté. Pour démasquer le voleur, il aura bien besoin de Paddy la petite souris au flair particulièrement aiguisé…

 

  • What You Gonna Do When The World’s On Fire? (Shellac ~15 copies) Nouveau long de Roberto Minervini après Le Coeur Battant (1.9k) et The Other Side (7.1k).

Été 2017. Plusieurs jeunes hommes afro-américains sont violemment abattus par la police, une série de meurtres qui répand une onde de choc dans tout le pays. Une communauté noire du Sud des États-Unis tente de vivre malgré les effets tenaces de l’histoire et de faire sa place dans un pays où elle n’en a pas. En parallèle, les Black Panthers préparent une grande manifestation contre les violences policières.

 

  • Cassandro The Exotico (Urban distribution ~20 copies) Nouveau documentaire de Marie Losier après The Ballad Of Genesis And Lady Jaye (5.6k).

Dans le monde flamboyant de la Lucha Libre, Cassandro est une star incontournable. Il est le roi des Exóticos, ces catcheurs mexicains travestis. Malgré ses mises en plis et ses paupières maquillées, Cassandro est un homme de combat extrême, maintes fois Champion du Monde, qui pousse son corps aux limites du possible. Après 26 ans de vols planés sur le ring, Cassandro est en miettes, le corps pulvérisé et le moral laminé par un passé traumatique. Il ne veut cependant pas s’arrêter ni s’éloigner du feu des projecteurs…

 

  • Monsieur (Mars Films) Documentaire de Laurent Delahousse.

L’existence de Jean d’Ormesson ressemble à un roman. Un roman solaire. Au soir de sa vie, l’écrivain se demande pourtant s’il a écrit le chef-d’œuvre qu’il portait en lui. Pour combler ce doute, il écrit sans répit. La dernière ligne posée, le livre achevé, son esprit vagabonde déjà à l’idée d’une nouvelle source d’inspiration. Un livre, encore un. Peut-être, le dernier. L’écriture n’est plus une fin, c’est un moyen. Une fuite en avant contre le temps. « MONSIEUR » est le récit d’un crépuscule, celui d’un homme, d’un monde. Une quête d’éternité.

 

  • Le Sous-Bois Des Insensés Une Traversée Avec Jean Oury (Esperanza Productions) Documentaire de Martine Deyre.

Depuis son bureau de la clinique de La Borde, Jean Oury raconte une vie passée à accueillir la folie. Témoignage précieux d’un des acteurs majeurs de la psychiatrie du XXe siècle, ce film nous invite à partager la qualité d’une rencontre dont les enjeux excèdent de toute part le champ clinique. En nous entraînant au plus proche d’une connaissance subtile de la psychose, Il renvoie chacun à une essentielle reconquête d’humanité.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :