Cette semaine dans les salles

Encore une semaine chargée à l’approche des premières vacances scolaires. Qui va en profiter : les nouveautés ou les continuations ? Bons choix et bonnes séances.

 

  • First Man – Le Premier Homme Sur La Lune (Universal Pictures International France) Nouveau long de Damien Chazelle après Whiplash (639.7k) et La La Land (2.75M). Le réalisateur adapte le livre de James R. Hansen « le premier homme à la découverte de Neil Armstrong ».

Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale.
CRITIQUE

 

  • The Predator (Twentieth Century Fox France) Nouvel opus de la franchise après Predator (1.48M), Predator 2 (599.8k), Alien vs Predator (872.4k), Alien vs Predator Requiem (601.7k) et Predators (554.1k) et nouveau long de Shane Black après Shane Black’s Kiss Kiss Bang Bang (352.6k), Iron Man 3 (4.30M) et The Nice Guy (380.5k).

Les pires prédateurs de l’univers sont maintenant plus forts et plus intelligents que jamais, ils se sont génétiquement perfectionnés grâce à l’ADN d’autres espèces. Alors qu’un jeune garçon devient accidentellement leur cible, seul un équipage hétéroclite d’anciens soldats et un professeur de science contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race humaine.
CRITIQUE

 

  • Le Jeu (Mars Films) Cinquième long de Fred Cavayé après Pour Elle (670.9k), A Bout Portant (973.2k), Les Infidèles (2.30M), Mea Culpa (475.4k) et Radin ! (2.92M).

Le temps d’un diner, des couples d’amis décident de jouer à un « jeu » : chacun doit poser son téléphone portable au milieu de la table et chaque SMS, appel téléphonique, mail, message Facebook, etc. devra être partagé avec les autres. Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour que ce « jeu » se transforme en cauchemar.
CRITIQUE

 

  • Capharnaüm (Gaumont Distribution ~160 copies) Nouveau long de Nadine Labaki après Caramel (493.5k) et Et Maintenant On Va Ou ? (402.3k). Le film est reparti du festival de Cannes 2018 avec le prix du scénario.

À l’intérieur d’un tribunal, Zain, un garçon de 12 ans, est présenté devant le juge. À la question :  » Pourquoi attaquez-vous vos parents en justice ? « , Zain lui répond :  » Pour m’avoir donné la vie ! « . Capharnaüm retrace l’incroyable parcours de cet enfant en quête d’identité et qui se rebelle contre la vie qu’on cherche à lui imposer.
CRITIQUE
AVANT-PREMIERE

 

  • The House That Jack Built (Les Films Du Losange) Nouveau long de Lars Von Trier dont les meilleurs scores sont Dancer In The Dark (1.16M), Breaking The Waves (635.5k), Melancholia (409.2k) et Dogville (372.8k). Le réalisateur reste sur les scores de Nymphomaniac Volume 1(101.4k) et Nymphomaniac Volume 2 (72.1k).

États-Unis, années 70. Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L’histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d’art en soi. Alors que l’ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide – contrairement à toute logique – de prendre de plus en plus de risques. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d’explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack.
CRITIQUE

 

  • Le Flic De Belleville (Metropolitan FilmExport ~512 copies) Nouveau long de Rachid Bouchareb après Poussières De Vie (14.2k), Little Sénégal (315.2k), Indigènes (3.06M), London River (16.8k), Hors La Loi (431.6k) et La Voie De L’Ennemi (39.1k). Au casting, on retrouve Omar Sy qui reste sur le score de Knock (544.6k).

Baaba est flic à Belleville, quartier qu’il n’a jamais quitté, au grand désespoir de sa copine qui le tanne pour enfin vivre avec lui, ailleurs, et loin de sa mère. Un soir, Roland, son ami d’enfance, est assassiné sous ses yeux. Baaba prend sa place d’Officier de liaison auprès du Consulat de France à Miami, afin de retrouver son assassin. En Floride, flanqué de sa mère plus qu’envahissante, il est pris en main par Ricardo, un flic local toujours mal luné. Contraint de faire équipe, le duo explosif mène l’enquête…

 

  • Yéti & Compagnie (Warner Bros. France ~541 copies) Film d’animation de Glenn Ficarra, Ryan O’Loughlin et John Requa.

Vivant dans un petit village reculé, un jeune et intrépide yéti découvre une créature étrange qui, pensait-il jusque-là, n’existait que dans les contes : un humain ! Si c’est pour lui l’occasion de connaître la célébrité – et de conquérir la fille de ses rêves –, cette nouvelle sème le trouble dans la communauté yéti. Car qui sait les surprises que leur réserve encore le vaste monde ?

 

  • Sans Jamais Le Dire (Burgos Films ~20 copies) Premier long de Tereza Nvotova.

Léna a 17 ans.
Elle aspire à la liberté et à l’aventure jusqu’à ce jour où son monde intérieur se fracasse. Léna se replie alors sur elle-même.

  • La Grande Aventure De Non-Non (Cinéma Public Films) Film d’animation de Mathieu Auvray adapté des livres pour enfants de Magalie Le Huche.

A Sous-Bois-Les-Bains, les jours s’écoulent dans la bonne humeur et ce n’est pas une histoire de glace à la carotte, un voyage (raté) sur la Lune ou une inondation qui changeront les choses ! Rien ne semble pouvoir arrêter cette drôle de bande de copains, tous si différents, mais toujours solidaires.
« Non-Non et la glace à la carotte (7 min)»Bio a préparé des glaces à la carotte mais personne n’en veut. Non-Non, pour se défiler, lui propose de faire sa pub. Le voilà alors déguisé en « homme-carotte » (la version carottière d’un homme-sandwich) tentant de convaincre ses amis d’aimer les gourmandises de Bio.
« Grocroc mal luné (7 min) » Grocroc a (encore) raté le décollage de sa fusée, et il est au comble du malheur ! Il décide donc de ne plus la quitter tant qu’il n’aura pas trouvé la faille technique. Non-Non a une idée : si Grocroc ne peut pas aller sur la Lune, c’est la Lune qui viendra à lui.
« Déluge à Sous-Bois-Les-Bains (26 min) » Non-Non en a ras-le-bec de sa petite vie monotone à Sous-Bois-Les-Bains… Après avoir sondé ses amis, il décide de partir à l’aventure avec son copain, le petit crabe, Magaïveur ! Mais la pluie vient contrecarrer leurs plans. Elle tombe sans discontinuer pendant des jours et des jours. Le petit village, inondé, disparaît bientôt sous les flots. À l’aide d’une embarcation très originale, l’ornithorynque se retrouve en charge de mener tous ses concitoyens à bon port. Lui qui voulait de l’aventure, il va être servi !

 

  • Je Suis Resté Dans Les Bois (Les Découvertes Du Saint-André ~1 copie) Un long de Vincent Solheid, Michael Bier et Erika Sainte.

Artiste plasticien, Vincent prépare sa nouvelle exposition centrée sur l’évocation de moments peu glorieux de son passé. Il est entouré par une petite équipe dont font partie Erika, sa compagne et Michaël, un ami réalisateur. Au fur et à mesure que Vincent se replonge naïvement et sans pudeur dans son passé, l’image que ses collaborateurs ont de lui commence à se ternir. Pire que ça, c’est la vision qu’il a de lui-même qui se transforme petit à petit.

 

  • Wine Calling (Urban Distribution ~25 copies) Documentaire de bruno Sauvard.

Depuis une dizaine d’années, le monde du vin est en pleine effervescence, bousculé par une contre-culture comme le rock a pu l’être par le punk en son temps. Un peu partout en France et plus particulièrement en Occitanie, de joyeux rebelles ont investi nos terroirs pour inventer le vin qu’ils aiment : naturel et sans artifice. Bien plus qu’un vin bio, c’est un vin d’émotion et de réaction, un vin qu’aucun label ne régit, un vin libre. Wine Calling part à la rencontre de ces nouveaux vignerons qui réinventent notre rapport au vivant. Ces hommes et ces femmes préfigurent une agriculture paysanne en mouvement. Solidaire, éthique, festive, une nouvelle utopie émerge de nos coteaux, explorons-la !

 

  • Le Procès Contre Mandela Et Les Autres (UFO Distribution ~45 copies) Documentaire de Nicolas Champeaux et Gilles Porte. On doit à ce dernier Quand La Mer Monte (395.3k) et Dessine-Toi (11.9k).

L’histoire de la lutte contre l’apartheid ne retient qu’un seul homme : Nelson Mandela. Il aurait eu cent ans cette année. Il s’est révélé au cours d’un procès historique en 1963 et 1964. Sur le banc des accusés, huit de ses camarades de lutte risquaient aussi la peine de mort. Face à un procureur zélé, ils décident ensemble de transformer leur procès en tribune contre l’apartheid.
Les archives sonores des audiences, récemment exhumées, permettent de revivre au plus près ce bras de fer.

 

  • Les Illétrées (Carrément A L’Ouest) Documentaire de Philippe Guilloux.

Lampaul-Guimiliau, Bretagne, octobre 2013 : après 8 mois de lutte, les abattoirs GAD ferment. 889 employés sont licenciés. 5 ans plus tard, quelques uns acceptent de nous raconter « l’après » : les petits boulots, les formations, les réussites, les échecs, la confiance en soi. Aux détours de ce parcours malheureusement classique du demandeur d’emploi, ces femmes et ces hommes nous dévoilent les blessures engendrées par la perte de ce travail souvent dévalorisé et dont ils étaient pourtant si fiers.

 

  • Six Portraits XL 1 Léon Et Guillaume (Tamasa Distribution) Documentaire d’Alain Cavalier dont les meilleurs scores dans ce genre sont Irène (41.1k) et Le Caravage (26.3k).

Léon : Ce matin, Léon le cordonnier affiche une pancarte dans sa boutique qu’il tient depuis 46 ans : FERMETURE DÉFINITIVE DANS DEUX MOIS. Panique des habitants du quartier qui adorent cet Arménien au cœur superbe, au visage étonnant. Est-il possible de prolonger encore sa présence. Guillaume : Quatre heures du matin, Guillaume arrive le premier au travail avant son équipe. À la fin de la journée, il aura vendu tous ses gâteaux et tout son pain, tellement c’est bon. Le soir avec sa femme Jasmine, ils rêvent d’acheter une boulangerie pâtisserie plus vaste, mieux placée…

 

  • Un Long Voyage Vers La Guerre (Les Découvertes Du Saint-André) Documentaire de Milos Skundric.

Un mois après l’assassinat de l’héritier du trône austro-hongrois commence la Première Guerre mondiale. Mais ce bûcher avait été préparé les décennies avant…

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :