Cette semaine dans les salles

Une première semaine d’octobre bien chargée. Bons choix et bonnes séances.

  • A Star Is Born (Warner Bros. France ~339 copies) Première realisation de Bradley Cooper avec Lady Gaga au casting. Le film est une nouvelle version entre autres d’Une Etoile Est Née de Georges Cukor sorti en 1954 (634.6k).

Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu’ils tombent follement amoureux l’un de l’autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d’elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin…

 

  • Frères Ennemis (Bac Films) Nouveau long de David Oelhoffen après Nos Retrouvailles (9.8k) et Loin Des Hommes (120.7k).

Manuel et Driss ont grandi comme deux frères inséparables dans la même cité. Mais aujourd’hui tout les oppose. Manuel est à la tête d’un trafic de drogue, alors que Driss est devenu flic. Quand celui-ci est promu aux Stups, son retour bouleverse les équilibres et met Manuel en danger.

 

  • En Mille Morceaux (Destiny Films) Un long de Véronique Meriadec.

1977, Éric Gaubert assassine Olivier, l’enfant de Nicole Parmentier. Vingt-cinq ans plus tard, cette mère à la vie brisée donne rendez-vous au meurtrier de son fils qui vient de sortir de prison. Quel est le but de cette rencontre ? Une simple vengeance ou la volonté de comprendre ce qui a poussé cet homme à commettre l’irréparable ?

 

  • Amin (Pyramide Distribution ~96 copies) Nouveau long de Philipe Faucon après Sabine (6.5k), Muriel Fait Le Désepoir De Ses Parents (11.4k), Samia (336.2k), La Trahison (89.7k), Dans La Vie (85.8k), La Désintégration (53.3k) et Fatima (387.8k).

Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail, d’autres amis que les hommes qui résident au foyer.
Aïcha ne voit son mari qu’une à deux fois par an, pour une ou deux semaines, parfois un mois. Elle accepte cette situation comme une nécessité de fait : l’argent qu’Amin envoie au Sénégal fait vivre plusieurs personnes.
Un jour, en France, Amin rencontre Gabrielle et une liaison se noue. Au début, Amin est très retenu. Il y a le problème de la langue, de la pudeur. Jusque-là, séparé de sa femme, il menait une vie consacrée au devoir et savait qu’il fallait rester vigilant.

  • La Saveur Des Ramen (Art House / KMBO ~72 copies) Nouveau long d’Eric Khoo après 12 Storeys (9.5k), Be With Me (30.2k), My Magic (5.9k), Tatsumi (5.8k) et Hotel Singapura (26.2k).

Masato, jeune chef de Ramen au Japon, a toujours rêvé de partir à Singapour pour retrouver le goût des plats que lui cuisinait sa mère quand il était enfant. Alors qu’il entreprend le voyage culinaire d’une vie, il découvre des secrets familiaux profondément enfouis. Trouvera-t-il la recette pour réconcilier les souvenirs du passé ?

 

  • Upgrade (Apollo Films) Un long de Leigh Whannel à qui l’on doit Insidious Chapître 3 (394.3k).

Après la mort de son épouse lors d’une violente agression qui l’a laissé paralysé, Grey Trace est approché par un inventeur milliardaire qui propose de lui administrer un remède expérimental qui va « upgrader » son corps et ses facultés. Désormais doté d’un implant fonctionnant à l’intelligence artificielle, Grey voit ses capacités physiques décuplées et se lance dans une mission vengeresse, afin de faire payer ceux qui ont tué sa femme.
CRITIQUE

 

  • Nos Batailles (Haut Et Court) Deuxième long de Guillaume Senez après Keeper (12.5k).

Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas.
DEBAT

 

  • Blindspotting (Metropolitan FilmExport ~33 copies) Premier long de Carlos Lopez Estrada qui a reçu le prix de la critique au dernier festival du cinéma américain de Deauville.

Encore trois jours pour que la liberté conditionnelle de Collin prenne fin. En attendant de retrouver une vie normale, il travaille comme déménageur avec Miles, son meilleur ami, dans un Oakland en pleine mutation.
Mais lorsque Collin est témoin d’une terrible bavure policière, c’est un véritable électrochoc pour le jeune homme. Il n’aura alors plus d’autres choix que de se remettre en question pour prendre un nouveau départ.

 

  • Shut Up And Play The Piano (Rouge Distribution ~20 copies) Documentaire de Philipp Jedicke.

Chilly Gonzales est à la fois un compositeur distingué d’un Grammy, un pianiste virtuose et un showman. Navigant entre le rap, l’électro et le piano, il est devenu un artiste performer pop qui s’est invité dans le sérail du monde de la musique classique. Cet artiste excentrique inspire et multiplie les collaborations avec entre autres Feist, Jarvis Cocker, Peaches, Daft Punk et Drake. Le changement reste le seul élément constant de sa créativité et il étonne à chaque fois le public par ses évolutions radicales. Shut Up and Play the Piano permet de suivre la carrière de Chilly Gonzales et nous plonge dans la dualité entre l’Homme et l’Artiste, où le doute et la mégalomanie sont les 2 faces de la même pièce.

  • Le Cahier Noir (Alfama Films) Nouveau long de Valeria Sarmiento après Amelia Lopez O’Neil (9.4k), Elle (0.8k), L’Inconnu De Strasbourg (28.2k), Rosa La Chine (3.6k) et Les Lignes De Wellington (37.4k). Le film est l’adaptation de « livro negro de Padro Diniz » de Camilo Castelo Branco déjà porté à l’écran par Raoul Ruiz avec Mystères De Lisbonne (90.3k).

Le récit des aventures, au crépuscule du XVIIIe siècle, d’un couple singulier formé par un petit orphelin aux origines mystérieuses et sa jeune nourrice italienne à la naissance pareillement incertaine.
Ils nous entraînent dans leur sillage à travers l’Europe: Rome, Paris, Parme, Venise, Londres…
Toujours suivis, dans l’ombre et pour d’obscures raisons, par un Calabrais patibulaire et un inquiétant cardinal, ils nous font côtoyer de ténébreuses intrigues au Vatican, le marivaudage à la cour de Versailles, les affres d’une passion fatale, un funeste duel et les convulsions de la Révolution française.

 

  • Une Fois Comme Jamais (Les Découvertes Du Saint-André ~1 copie) Un long de Céline Pouillon.

Mamine, quatre-vingt-seize ans, dépérit en maison de retraite depuis des années. Jusqu’au jour où sa petite fille Julie vient la chercher pour la ramener passer quelques jours chez elle. Accompagnée de sa fille de dix ans, Julie croise sur sa route deux hommes en fuite. Un quatuor insolite s’installe autour de la grand-mère dans la petite maison qu’elle habitait autrefois. Entre humour et tendresse, des consciences se rééquilibrent…

 

  • La Chasse A L’Ours (KMBO ~107 copies) Film d’animation de Joanna Harrison, Robin Shaw, Ruslan Sinkevich et Tatiana Kublitskaya inspiré du livre pour enfants éponyme de Helen Oxenbury et Michael Rosen.

Programme de 3 courts métrages d’animation.
Chaussons nos bottes et partons à l’aventure ! Attraper des ours, parcourir des forêts, traverser des rivières… Même en hiver, tout est possible pour nos petits héros intrépides !

 

  • Chris The Swiss (Urban Distribution ~50 copies) Documentaire d’animation de Anja Kofmel.

Croatie, janvier 1992. En plein conflit yougoslave, Chris, jeune journaliste suisse, est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances. Il était vêtu de l’uniforme d’une milice étrangère. Anja Kofmel était sa cousine. Petite, elle admirait ce jeune homme ténébreux. Devenue adulte, elle décide d’enquêter pour découvrir ce qui s’est passé et comprendre l’implication réelle de Chris dans un conflit manipulé par des intérêts souvent inavoués.

 

  • Nico Et Patou (Septième Factory ~70 copies) Film d’animation de Mariko Harkonen et Ismo Virtanen.

Par une belle journée ensoleillée, la vie de Nico, le scarabée, se  retrouve bouleversée par l’arrivée tonitruante de Patou, le hanneton,  qui vient s’écraser sur le toit de sa maison. Voyant d’abord d’un  mauvais œil cet invité surprise, Nico trouvera en Patou un ami fidèle,  plein de gentillesse. C’est le début d’une série d’aventures pour nos deux petits compères, sous le signe de la solidarité, de la poésie et du burlesque.

 

  • Alad’2 (Pathé Distribution ~752 copies) Nouvelle réalisation de Lionel Steketee après Case Départ (1.79M), Le Crocodile Du Botswanga (1.22M) et Les Nouvelles Aventures De Cendrillon (816.4k). Le film, avec un budget de presque vingt millions (19.80, fait suite à Les Nouvelles Aventures D’Aladin (4.44M) d’Arthur Benzaquen .

Après avoir libéré Bagdad de l’emprise de son terrible Vizir, Aladin s’ennuie au palais et ne s’est toujours pas décidé à demander en mariage la princesse. Mais un terrible dictateur, Shah Zaman, s’invite au Palais et annonce qu’il est venu prendre la ville et épouser la Princesse. Aladin n’a pas d’autre choix que de s’enfuir du Palais… Il va tenter de récupérer son ancien Génie et revenir en force pour libérer la ville et récupérer sa promise.

 

  • 16 Levers De Soleil (La Vingt-Cinquième Heure) Documentaire de Pierre-Emmanuel Le Goff.

S’envoler pour l’espace. C’est ce rêve que Thomas Pesquet a réalisé en décollant depuis la base de Baïkonour. A 450 kilomètres de la Terre, durant ces six mois où le monde semble basculer dans l’inconnu, un dialogue se tisse entre l’astronaute et l’œuvre visionnaire de Saint Exupéry qu’il a emportée dans la station spatiale.

 

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :