Cette semaine dans les salles

Une semaine de sorties avec deux films en compétition à Cannes. Bon choix et bonnes séances

 

  • Everybody Knows (Memento Films Distribution ~400 copies) Nouveau long d’Asghar Farhadi après La Fête Du Dieu (19.2k), A Propos D’Elly (116.8k), Une Séparation (1M), Les Enfants De Belle Ville (80.3k), Le Passé (965.4k) et Le Client (272.2k). Le film est en compétition au Festival de Cannes 2018 dont il fait l’ouverture.

A l’occasion du mariage de sa soeur, Laura revient avec ses enfants dans son village natal au coeur d’un vignoble espagnol. Mais des évènements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui.

 

  • Death Wish (Paramount Pictures France ~300 copies) Nouveau long d’Eli Roth après Cabin Fever (109.1k), Hostel (268k), Hostel Chapître II (141.4k) et Knock Knock (120.5k). Le film est l’adaptation du roman éponyme de Brian Gardfield déjà adapté à l’écran par Michael Winner sous le titre Un Justicier Dans La Ville avec Charles Bronson (1.56M) et par James Wan sous le titre Death Sentence avec Kevin Bacon (75.3k).

Quand il ne sauve pas des vies, Paul Kersey, chirurgien urgentiste, mène une vie de rêve, en famille, dans les beaux quartiers de Chicago… Jusqu’au jour où tout bascule. Sa femme est sauvagement tuée lors d’un cambriolage qui tourne mal… Sa fille de 18 ans est plongée dans le coma. Face à la lenteur de l’enquête, il se lance dans une chasse à l’homme sans merci.

 

  • Gringo (Metropolitan FilmExport) Un long de Nash Edgerton à qui l’on doit The Square (8.7k) sorti en 2009.

Harold Soyinka travaille pour un groupe pharmaceutique dirigé par Elaine Markinson et Richard Rusk. Lorsque ces derniers décident de se lancer dans le commerce lucratif du cannabis médical, ils envoient Harold au Mexique pour le lancement de leur nouvelle usine de production.
Ignorant que la société qu’il représente a trahi un dangereux cartel local, l’employé modèle échappe de justesse à un enlèvement. Perdu au fin fond du Mexique, réalisant que ses patrons ont tout intérêt à le voir disparaitre, pourchassé par les tueurs du cartel et un mercenaire implacable, Harold ne peut compter que sur lui-même s’il veut rester en vie

 

  • Léo Et Les Extra-Terrestres (ARP Sélection) Film d’animation de Christoph et Wolfgang Lauenstein.

Léo a 12 ans. Lorsque trois extra-terrestres débarquent près de chez lui, cet enfant solitaire se retrouve embarqué dans de folles aventures…

 

  • Senses 3 & 4 (Art House Films ~60 copies) Nouveau montage du film Happy Hour de Yusuke Hamaguchi décliné en trois parties dont la première est sortie la semaine dernière.

A Kobe, au Japon, quatre femmes partagent une amitié sans faille. Du moins le croient-elles : quand l’une d’elles disparaît du jour au lendemain, l’équilibre du groupe vacille. Chacune ouvre alors les yeux sur sa propre vie et comprend qu’il est temps d’écouter ses émotions et celles des autres…

 

  • Monsieur Je Sais Tout (Gaumont Distribution ~350 copies) Troisième long de François Prevost Leygonie et Stephan Archinard après Amitiés Sincères (871.5k) et Tout Schuss (533.8k). Le film est adapté du roman « la surface de réparation » d’Alain Gillot.

Vincent Barteau, 35 ans, entraîneur de foot d’1,92 m, voit débouler dans son quotidien de célibataire invétéré, son neveu, Léo, 13 ans, 1,53 m autiste Asperger et joueur d’échecs émérite. Cette rencontre aussi singulière qu’explosive va bouleverser l’existence de Vincent et offrir à Léonard la chance de sa vie.

 

  • Abdel et La Comtesse (SND ~317 copies) Troisième long d’Isabelle Doval après Rire et Châtiments (1.13M), Un Château En Espagne (55.9k) et Fonzy (415.9k).

A la mort du Comte, la Comtesse de Montarbie d’Haust doit transmettre le titre de noblesse et le domaine à un homme de la famille, comme le veut la tradition aristocratique. Elle ne peut cependant se résoudre à transmettre le domaine à Gonzague, un neveu arrogant et cupide, plutôt qu’à sa fille.
Quand Abdel, un jeune de cité débrouillard et astucieux, trouve refuge dans leur château, sa rencontre avec la Comtesse va faire des étincelles !
Issus de deux mondes que tout oppose, ils pourraient bien s’aider mutuellement…

 

 

  • Los Adioses (KMBO ~18 copies) Un long de Natalia Beristáin.

Rosario Castellanos est encore une étudiante introvertie lorsqu’elle se lance dans l’écriture et rencontre Ricardo Guerra. Alors qu’elle est en passe d’être reconnue comme l’une des plus grandes plumes de la littérature mexicaine, l’homme qu’elle aime devient son rival. C’est en restant fidèle à ses choix de femme, de mère et de poétesse que Rosario combattra une société dirigée par les hommes et fera entendre les voix des femmes.

 

  • Rester Vivant Méthode (Damned Distribution) Documentaire d’Eric Lieshout adapté de l’essai « rester vivant » de Michel Houellebeck.

Iggy Pop nous présente une méthode pour rester en vie dans un monde impersonnel. L’essaiRester vivant : méthode de Michel Houellebecq et les expériences personnelles d’Iggy Pop sont les points de départ de cette quête qui s’intéresse au rôle du poète, aux artistes en difficulté et aux problèmes de santé mentale. « Un poète mort n’écrit plus, d’où l’importance de rester vivant », et c’est bien là le combat de ce feel good movie sur la souffrance.

 

  • Miracle (Urban Distribution) Un long de Egle Vertelyte.

1992. Quelques part en Lituanie. Peu de temps après la chute du communisme, Irena, gérante d’une ferme porcine modèle de l’époque soviétique fait tous ses efforts pour l’adapter au nouveau système capitaliste. L’arrivée très démonstrative de Bernardas, businessman américain à la chevelure orangée, est perçue par Irena, comme la réponse à toutes ses prières. Sauveteur aux poches remplies de dollars, animé par les meilleures intentions, il dévoile progressivement des intérêts beaucoup moins nobles.

 

  • Champ De Batailles (Vendredi Distribution) Documentaire d’Edie Laconi.

Au titre de la protection de l’enfance, le centre parental accueille des mères et des pères pour lesquels être parent ne va pas de soi. Dans ce lieu où les sentiments et les émotions sont aiguisés, les frontières sont minces entre protection et contrainte, entre conseils et admonestations, entre réparation et séparation. Tandis que, non sans révolte, deux jeunes filles tentent d’apprendre à devenir mères, un couple consent à demander le placement de son enfant dans une famille d’accueil.

 

 

  • La Bataille du Côa (Les Découvertes du saint-André ~1 copie). Documentaire de Jean-Luc Bouvret.

20 ans avant Notre Dame des Landes, “LA BATAILLE DU CÔA” retrace l’épopée du sauvetage au Portugal d’un site de gravures préhistoriques unique en Europe. Ce dernier devait être englouti par l’eau d’un gigantesque barrage. Aujourd’hui , il est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco…

 

  • Plaire Aimer Et Courir Vite (Ad Vitam) Onzième long de Christophe Honoré dont les meilleurs scores sont Les Malheurs De Sophie (537.7k), Non Ma Fille Tu N’Iras Pas Danser (416k), Les Chansons D’Amour (310.4k), Dans Paris (298.5k) et Les Biens Aimés (263k). Le film est en sélection et compétition officielle au festival de Cannes 2017.

1990. Arthur a vingt ans et il est étudiant à Rennes. Sa vie bascule le jour où il rencontre Jacques, un écrivain qui habite à Paris avec son jeune fils. Le temps d’un été, Arthur et Jacques vont se plaire et s’aimer. Mais cet amour, Jacques sait qu’il faut le vivre vite.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire