Cette semaine dans les salles

Une semaine dominée par la sortie de la nouvelle production Marvel, sans oublier les autres films. Bon choix et bonnes séances.

  • Avengers Infinity Wars (The Walt Disney Company France ~843 copies) Nouveau long de Joe et Anthony Russo après Bienvenue A Collinwood (50.8k), Toi Et Moi Et Dupree (66.9k), Captain America Le Soldat De L’Hiver (1.92M) et Captain America Civil War (2.98M). C’est le sixième film de la phase 3 de l’univers cinématographique Marvel après Captain America Civil War(2.98M), Doctor Strange (1.97M), Les Gardiens De La Galaxie 2 (3.23M), Spider-Man Homecoming (2.31M), Thor Ragnarok (2.52M) et Black Panther (3.56M).

Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers.

 

  • Amoureux De Ma Femme (Sony Pictures Releasing France) Quatrième long de Daniel Auteuil après La Fille Du Puisatier (1.40M), Marius (408.9k) et Fanny (356.3k). Le réalisateur adapte la pièce « l’envers du décor » de Florian Zeller.

Daniel est très amoureux de sa femme, mais il a beaucoup d’imagination et un meilleur ami parfois encombrant. Lorsque celui-ci insiste pour un diner « entre couples » afin de lui présenter sa toute nouvelle, et très belle, amie, Daniel se retrouve coincé entre son épouse qui le connaît par coeur et des rêves qui le surprennent lui-même.
CRITIQUE

 

  • Une Femme Heureuse (KMBO ~47 copies) Un long de Dominic Savage.

Tara est une jeune mère qui vit dans la banlieue de Londres. Femme au foyer, elle passe ses journées à s’occuper de ses enfants, de la maison et à attendre le retour de son mari le soir. Cette vie calme et rangée lui pèse de plus en plus, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus supporter sa situation. Elle commence à se promener dans Londres, redécouvre le plaisir de s’acheter des livres, et songe à suivre des cours d’art. Son mari Mark, qui travaille dur chaque jour, ne comprend pas ses nouvelles envies. Tara prendra sur elle jusqu’au jour où, acculée, elle pensera à changer de vie.

 

  • Foxtrot (Sophie Dulac Distribution ~54 copies) nouveau long de Samuel Maoz après Lebanon (44.5k). Le film est reparti de la Mostra 2017 avec le lion d’argent.

Michael et Dafna, mariés depuis 30 ans, mènent une vie heureuse à Tel Aviv. Leur fils aîné Yonatan effectue son service militaire sur un poste frontière, en plein désert. Un matin, des soldats sonnent à la porte du foyer familial. Le choc de l’annonce va réveiller chez Michael une blessure profonde, enfouie depuis toujours. Le couple est bouleversé. Les masques tombent.

 

  • Comme Des Garçons (Mars Films) Un long de Julien Hallard.

Reims, 1969. Paul Coutard, séducteur invétéré et journaliste sportif au quotidien Le Champenois, décide d’organiser un match de football féminin pour défier son directeur lors de la kermesse annuelle du journal. Sa meilleure ennemie, Emmanuelle Bruno, secrétaire de direction, se retrouve obligée de l’assister. Sans le savoir, ils vont se lancer ensemble dans la création de la première équipe féminine de football de France.

 

  • Transit (Les Films Du Losange) Nouveau long de Christian Petzold après Contrôle D’Identité (4.4k), Yella (1.7k), Jerichow (4.7k), Barbara (291.9k) et Phoenix. Le réalisateur adapte le roman éponyme d’Anna Seghers.

De nos jours, à Marseille, des réfugiés fuyant les forces d’occupation fascistes rêvent d’embarquer pour l’Amérique. Parmi eux, l’Allemand Georg prend l’identité de l’écrivain Weidel, qui s’est suicidé pour échapper à ses persécuteurs. Il profite de son visa pour tenter de rejoindre le Mexique. Tout change lorsque Georg tombe amoureux de la mystérieuse Marie, en quête désespérée de l’homme qu’elle aime, et sans lequel elle ne partira pas…

 

  • La Route Sauvage (Ad Vitam) Nouveau long d’Andrew Haigh après Week-End (26.6k) et 45 Ans (219.9k). Le réalisateur adapte le roman « lean on pete » de Willy Vlautin. Le film est reparti de la Mostra 2017 avec le prix Marcello-Mastroianni du meilleur espoir pour Charlie Plummer

Charley Thompson a quinze ans et a appris à vivre seul avec un père inconstant.
Tout juste arrivé dans l’Oregon, le garçon se trouve un petit boulot chez un entraineur de chevaux et se prend d’affection pour Lean on Pete, un pur-sang en fin de carrière.
Le jour où Charley se retrouve totalement livré à lui-même, il décide de s’enfuir avec Lean on Pete, à la recherche de sa tante dont il n’a qu’un lointain souvenir.
Dans l’espoir de trouver enfin un foyer, ils entament ensemble un long voyage….

 

  • Nobody’s Watching (Epicentre Films ~20 copies) Nouveau long de Julia Solomonoff après Le Dernier Ete De La Boyita (29.7k).

Nico est un comédien argentin tout juste installé à New York. Dans l’attente de trouver un rôle, il enchaîne les petits boulots pour s’en sortir… Sa vie affective et sociale s’en trouve bouleversée. Quand un ancien amant lui rend visite, tout vacille, l’obligeant à se confronter aux raisons de son exil.

 

  • Land (Bac Films ~25 copies) Un long de Babak Jalali.

Land se déroule au Nouveau-Mexique, dans la réserve indienne de Prairie Wolf et ses alentours. C’est l’histoire de trois frères appartenant à la grande famille des DenetClaw. Raymond, l’aîné, est un alcoolique repenti. Il travaille dans une exploitation de gros bétail pour nourrir sa famille. Wesley, le second, côtoie quotidiennement la population blanche aux abords de la réserve, surtout Sally, propriétaire d’un bar où il boit tous les jours. Floyd, le plus jeune de la fratrie, se bat sur le front afghan. Alors qu’un officier de l’armée américaine annonce à la famille la mort de Floyd, Wesley est passé à tabac par une bande de jeunes et tombe dans le coma. Raymond décide de le venger.

 

  • Les Municipaux Ces Héros (Apollo Films) Un long d’Eric Carrière et Francis Ginibre plus connus sous Les Chevaliers Du Fiel. Le duo s’est déjà donné la réplique dans Repas De Famille (251.3k).

Port Vendres est un port magnifique situé en Catalogne française… Magnifique et tellement français : un maire bling-bling et des employés municipaux toujours à fond !
À fond dans les acquis sociaux, à fond contre les cadences infernales, à fond… dans la déconne… celle qui fait qu’on les aime… Et si de plus ils deviennent des héros alors il n’y a plus aucune raison de ne pas s’inscrire à ce voyage dans la vraie vie.

 

  • Mika & Sebastian L’Histoire De La Poire Géante (Condor Distribution) Film d’animation de Philip Einstein Lipski, Amalie Naesby Fick et Jorgen Lerdam. Ce dernier a co-réalisé Niko Le Petit Renne 2 (787.4k).

A Solby, petit port paisible, la vie est douce pour Mika et Sebastian. Jusqu’au jour où ils trouvent une bouteille à la mer… A l’intérieur: une petite graine et un message mystérieux ! Aurait-il été envoyé par JB, leur ami disparu depuis un an ? À peine ont-ils planté la graine que les voilà embarqués dans une aventure extraordinaire faite de monstres marins, de pirates abominables et… de poires géantes !

 

  • Milla (JHR Films ~12 copies) Nouveau long de Valérie Massadian après Nana (8.1k). Le film est reparti de Locarno 2017 avec le prix spécial du jury et le prix audenti award.

Milla 17 ans, et Leo à peine plus, trouvent refuge dans une petite ville au bord de la Manche.
L’amour à vivre, la vie à inventer. La vie à tenir, coûte que coûte et malgré tout.

 

  • La Vita Possible (Chapeau Melon Distribution) Nouveau long d’Ivano De Matteo après La Bella gente Les Gens Bien (31.4k), Les Equilibristes (12.5k) et Nos Enfants (20.3k).

La vita possibile est un film sur l’espoir, sur la force des femmes, sur la capacité de naître et de renaître à nouveau. Anna et son fils Valerio fuient un homme qui a détruit leur amour de ses propres mains ; se rebeller est nécessaire, et parfois même, un devoir. Le film raconte qu’une « vie possible », un nouveau chemin existe.

 

  • Le Bateau Ivre (Far Ouest Production ~1 copie) Un long de Dominique Phillippe.

Lorsque deux électrons libres se rencontrent, pas facile de vivre une belle  histoire, surtout lorsque les blessures du passé ressurgissent. Sur le fil du rasoir, ces deux amants cherchent un équilibre pour vivre pleinement cette rencontre passionnelle. Vont-ils parvenir à trouver une embarcation pour les mener à bon port ?

 

  • Ciao Ciao (Dissidenz Films ~1 copie) Un long de Song Chuan.

Ciao Ciao, une jeune femme chinoise ambitieuse, rend visite à ses parents dans son village natal, niché au coeur de la montagne. Elle n’a qu’un souhait : repartir au plus vite à Canton pour monter son affaire avec son amie Li Li, ne voyant aucun avenir à la campagne. Mais ses parents vieillissants lui demandent de rester pour les aider. Elle hésite et traîne sans enthousiasme dans le village en attendant le moment opportun pour se décider. Elle est pendant ce temps l’objet de toutes les convoitises, particulièrement celle de l’orageux Li Wei, le fils désoeuvré du fortuné fournisseur local d’alcool de contrebande…

 

  • Marion (HPG Production ~1 copie) Un long de HPG. Ce film qui présente une suite quasi-ininterrompue d’actes sexuels auxquels se livre son principal acteur, ne convient pas aux mineurs de moins de seize ans.

Rester ensemble ou se séparer ?
Pour le savoir, un couple, Marion et Gus, se lance dans une quête folle et fantasmatique.

 

  • Mai 68 La Belle Ouvrage (Wide)

En dépit des assurances du gouvernement et des consignes d’extrême modération que le préfet de police de Paris Maurice Grimaud avait personnellement, par courrier, adressées à chacun des vingt mille hommes qui servaient sous ses ordres, les événements de mai 68 comportèrent leur lot de brutalités. Jean-Luc Magneron enquêta à chaud sur cet aspect d’un mois printanier qui ne fut pas si joyeux pour tout le monde, réunissant les expériences de victimes ou de témoins oculaires, qui évoquent, les uns, la violence des coups de matraques, les autres, l’usage abusif des grenades lacrymogènes ou encore le blocage des secours et les insultes à caractère raciste.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :