Cette semaine dans les salles

Une semaine de sorties dominée par Black Panther, Phantom Thread, Belle Et Sébastien 3, Le retour Du Héros et L’Apparition sans oublier les autres films. Bon choix et bonnes séances.

  • Black Panther (The Walt Disney Company France ~601 copies) Troisième long de Ryan Coogler après Fruitvale Station (37.4k) et Creed L’Héritage De Rocky Balboa (1.63M). C’est le sixième film de la phase 3 de l’univers cinématographique Marvel aprèsCaptain America Civil War (2.98M), Doctor Strange (1.97M), Les Gardiens De La Galaxie 2 (3.23M), Spider-Man Homecoming (2.31M) et Thor Ragnarok (2.51M).

Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T’Challa revient chez lui prendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Mais lorsqu’un vieil ennemi resurgit, le courage de T’Challa est mis à rude épreuve, aussi bien en tant que souverain qu’en tant que Black Panther. Il se retrouve entraîné dans un conflit qui menace non seulement le destin du Wakanda, mais celui du monde entier…
CRITIQUE

 

  • Le Retour Du Héros (StudioCanal) Nouveau long de Laurent Tirard aprèsMensonges Et Trahisons Et Plus Si Affinités (743.2k), Molière (1.24M), Le Petit Nicolas (5.71M),Astérix Et Obélix Au Service De Sa Majesté (3.87M), Les Vacances du Petit Nicolas (2.45M) et Un Homme A La Hauteur (708.6k).

Elisabeth est droite, sérieuse et honnête. Le capitaine Neuville est lâche, fourbe et sans scrupules. Elle le déteste. Il la méprise. Mais en faisant de lui un héros d’opérette, elle est devenue, malgré elle, responsable d’une imposture qui va très vite la dépasser…
AVANT-PREMIERE

 

  • Belle Et Sébastien 3 Le Dernier Chapitre (Gaumont Distribution) Troisième opus de la saga après Belle Et Sébastien (3.01M) et Belle Et Sébastien L’Aventure Continue (1.82M). C’est le deuxième long de Clovis Cornillac après Un Peu Beaucoup Aveuglément (531.8k).

Deux ans ont passé. Sébastien est à l’aube de l’adolescence et Belle est devenue maman de trois adorables chiots. Pierre et Angelina sont sur le point de se marier et rêvent d’une nouvelle vie, ailleurs… Au grand dam de Sébastien qui refuse de quitter sa montagne.
Lorsque Joseph, l’ancien maître de Belle, ressurgit bien décidé à récupérer sa chienne, Sébastien se retrouve face à une terrible menace. Plus que jamais, il va devoir tout mettre en œuvre pour protéger son amie et ses petits…
CRITIQUE

 

  • Phantom Thread (Universal Pictures International France) Nouveau long de Paul Thomas Anderson après Boogie Night (161.1k), Magnolia (333.2k), Punch drunk Love Ivre D’Amour (326.7k), There Will Be Blood (656.2k), The Master (209.3k) et Inherent Vice (141.5k). Au casting, on retrouve Daniel Day Lewis qui a annoncé que c’était son dernier rôle.

Dans le Londres des années 50, juste après la guerre, le couturier de renom Reynolds Woodcock et sa soeur Cyril règnent sur le monde de la mode anglaise. Ils habillent aussi bien les familles royales que les stars de cinéma, les riches héritières ou le gratin de la haute société avec le style inimitable de la maison Woodcock. Les femmes vont et viennent dans la vie de ce célibataire aussi célèbre qu’endurci, lui servant à la fois de muses et de compagnes jusqu’au jour où la jeune et très déterminée Alma ne les supplante toutes pour y prendre une place centrale. Mais cet amour va bouleverser une routine jusque-là ordonnée et organisée au millimètre près.

 

  • L’Apparition (Memento Films Distribution ~211 copies) Septième long de Xavier Giannoli après Les Corps Impatients (166.9k), Une Aventure (73.8k), Quand J’Etais Chanteur (943.7k), A L’Origine (340.2k), Superstar (208k) et Marguerite (1.06M).

Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements.

 

  • La Princesse Des Glaces (La Belle Company) Film d’animation russe d’Aleksey Tsitsilin.

Après avoir vaincu de manière héroïque la Reine et le Roi des Neiges, Gerda, la Princesse des Glaces, n’est toujours pas en paix avec elle-même. Elle rêve de revoir ses parents, enlevés autrefois par le Vent du Nord et de vivre de nouveau en famille, accompagnée de son frère Kai. C’est ainsi que Gerda et ses amis embarquent dans un voyage exaltant, plein de rebondissements afin de retrouver ses parents, faisant face à de nouveaux challenges qui ne vont pas lui rendre la vie facile. Gerda, en compagnie de Rollan, qu’elle vient à peine de rencontrer et à qui elle va donner toute sa confiance, va découvrir un ancien objet magique appartenant aux Trolls : la pierre aux souhaits. Dès lors, la légende liée à cette pierre de feu et de glace va chambouler sa vie et rien ne va se passer comme elle l’avait prévu…
Gerda, réussira-t-elle à dompter les puissances magiques et maléfiques de cette pierre et à retrouver ses parents ?

 

  • Wajib L’Invitation Au Mariage (Pyramide Distribution ~38 copies) Nouveau long d’Annemarie Jacir après Le Sel De La Mer (62.6k).

Abu Shadi, 65 ans, divorcé, professeur à Nazareth, prépare le mariage de sa fille. Dans un mois, il vivra seul. Shadi, son fils, architecte à Rome depuis des années, rentre quelques jours pour l’aider à distribuer les invitations au mariage, de la main à la main, comme le veut la coutume palestinienne du Wajib. Tandis qu’ils enchainent les visites chez les amis et les proches, les tensions entre le père et le fils remontent à la surface et mettent à l’épreuve leurs regards divergents sur la vie.

 

  • Bravo Virtuose (BlueBird Distribution) Un long de Levon Minasian qui a reçu l’ibis d’or du prix du public au festival du cinéma et musique de film de La Baule

Arménie. Alik, 25 ans, musicien d’exception, membre d’un orchestre de musique classique prépare un grand concert. Tout bascule quand le mécène de l’orchestre est assassiné. Par un concours de circonstances, Alik se retrouve en possession du téléphone d’un tueur à gage nommé “Virtuose”. Il saisit cette opportunité, endosse l’identité du tueur, le temps de sauver l’orchestre de la faillite et protéger celle qu’il aime.

 

  • Un Jour Ca Ira (Eurozoom ~40 copies) Documentaire de Stan et Edouard Zambeaux.

Djibi et Ange, deux adolescents à la rue, arrivent à l’Archipel, un centre d’hébergement d’urgence au cœur de Paris. Ils y affrontent des vents mauvais, des vents contraires, mais ils cherchent sans relâche le souffle d’air qui les emmènera ailleurs. Et c’est avec l’écriture et le chant qu’ils s’envolent… et nous emportent. Une plongée au coeur de l’Archipel, un centre qui propose une façon innovante d’accueillir les familles à la rue.

 

  • 4 Histoires Fantastiques (Capricci Films / Les Bookmakers ~7 copies) : Chose Mentale de William Laboury, Aurore de Mael Le Mee, Acide e Just Philippot et Livraison de Steeve Calvo.

Une transhumance de zombies dans un monde apocalyptique, une adolescente mutante capable de remodeler son corps, un nuage acide qui dévaste tout sur son passage, une jeune fille électrosensible qui voyage hors de son corps… 4 histoires fantastiques de la collection SOFILM DE GENRE.

 

  • Krank (Les Découvertes Du Saint André ~1 copie) Un long de Caroline Chu.

Maï, une jeune toxicomane berlinoise, est envoyée par son père à Paris chez son oncle Isaac qu’elle connaît à peine, mais qui s’occupe de jeunes comme elle, qui sortent de cure de désintoxication. Elle croise la route de personnes qui ne sont pas celles qu’elles prétendent être. C’est in extremis qu’elle sort de l’impasse et découvre un lourd secret dont la révélation changera sa vie.

 

  • L’Etrange Forêt de Bert Et Joséphine (Cinéma Public Films ~80 copies) Film d’animation de Bara Valecka et Filip Posivae.

Bert et Joséphine vivent dans un prunier au milieu de la forêt. Ensemble, ils prennent soin des créatures qui la peuplent et s’assurent de leur bien-être. Chaque soir, Bert s’occupe de l’éclairage de la forêt, assuré par des champignons lumineux. Joséphine, quant à elle, pouponne un groupe de champignons qui se chamaille sans cesse. Une parfaite harmonie règne dans leur univers jusqu’au jour où les champignons lumineux commencent à disparaître…

 

  • Finding Phong (JHR Films ~11 copies) Documentaire de Swann Dubus et Phuong Thao Tran.

Phong, benjamine d’une famille de six enfants, a grandi dans une petite ville au centre du Vietnam. Depuis son plus jeune âge, elle s’est toujours considérée comme une fille prise au piège dans un corps de garçon. Lorsqu’à vingt ans elle rejoint Hanoi pour entrer à l’université, elle découvre qu’elle n’est pas l’unique personne à vivre cela. Caméra au poing, Phong décide alors de vivre en accord avec elle-même et amorce une métamorphose qui l’amène à affronter les peurs de sa famille, à éprouver la valeur de ses amis, puis à découvrir, telle une adolescente, les jeux de séduction et la sexualité… Le film accompagne Phong au plus près jusqu’à son ultime décision : doit-elle subir une opération chirurgicale de réattribution sexuelle ?

 

  • Le Crime Des Anges (Les films du Goeland) Premier long de Bania Medjbar.

Akim, un jeune d’une cité populaire Marseillaise, qui peine à sortir de sa condition sociale et de l’emprise de sa mère. Il décide alors de faire une petite escroquerie avec ses copains, mais un événement grave va bouleverser sa vie. Pour se sortir d’affaires, il retrouve un grand voyou, ancien ami de son défunt frère. Et là, comme un ruisseau dévalant la colline, il tombe dans un engrenage infernal.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :