Cette semaine dans les salles

Que dire si ce n’est bon choix et bonnes séances.

 

  • The Passenger (Studiocanal) Nouveau long de Jaume Collet Serra après Goal II La Consécration (77.4k), Esther (638.9k), Sans Identité (1M), Non-Stop (1.23M), Night Run (465.4k) et Instinct De Survie (548.4k).

Comme tous les jours après son travail, Michael MacCauley (Liam Neeson) prend le train de banlieue qui le ramène chez lui. Mais aujourd’hui, son trajet quotidien va prendre une toute autre tournure. Après avoir reçu l’appel d’un mystérieux inconnu, il est forcé d’identifier un passager caché dans le train, avant le dernier arrêt. Alors qu’il se bat contre la montre pour résoudre cette énigme, il se retrouve pris dans un terrible engrenage. Une conspiration qui devient une question de vie ou de mort, pour lui ainsi que pour tous les autres passagers !

 

  • Pentagon Papers (Universal Pictures International France) Nouveau long de Steven Spielberg dont le plus gros succès reste E.T. L’Extra Terrestre (9.45M) et qui reste sur le score du BGG (771k). Le réalisateur retrouve Tom Hanks pour la cinquième fois après Il Faut Sauver Le Soldat Ryan (4.11M), Arrête-Moi Si Tu Peux (3.57M), Le Terminal (1.14M) et Le Pont Des Espions (997.6k).

Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham s’associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d’État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles… Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis…

 

  • Veronica (Wildbunch Distribution ~154 copies) Nouveau film d’horreur de Paco Plaza après Rec (554.3k), Rec 2 (493.4k) et Rec 3 Genesis (362.9k).

À Madrid, après avoir participé à une séance de spiritisme avec ses amies, une jeune fille est assaillie par des créatures surnaturelles qui menacent de s’en prendre à sa famille.
Le seul cas d’activité paranormale officiellement reconnu par la police espagnole.

CRITIQUE

  • La Douleur (Les Films Du Losange ~130 copies) Nouveau long d’Emmanuel Finkiel dont le meilleur score est Voyages (118.8k) et qui reste sur Je Ne Suis Pas Un Salaud (35.9k). Le réalisateur adapte le roman éponyme de Marguerite Duras.

Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l’angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider. La fin de la guerre et le retour des camps annoncent à Marguerite le début d’une insoutenable attente, une agonie lente et silencieuse au milieu du chaos de la Libération de Paris.

 

  • Marie Curie (KMBO ~74 copies) Un long de Marie Noëlle Sehr.

Physicienne-chimiste d’origine polonaise, Marie Skłodowska-Curie est une pionnière dans l’étude de la radioactivité. Elle travaille main dans la main avec son mari, Pierre Curie, pour développer la recherche scientifique. Dans ce milieu particulièrement masculin et conservateur, Marie doit lutter pour se faire une place…

 

  • Hannah (Jour2fête ~20 copies) Un long d’Andrea Pallaoro avec Charlotte Rampling au casting qui a reçu la coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine à Venise 2017.

Hannah dresse le portrait intime d’une femme dont la vie bascule lorsqu’elle doit survivre, entre réalité et déni, à l’arrestation de son mari.

 

  • Fortunata (Paname Distribution ~40 copies) Nouveau long de Sergio Castellito après A Corps Perdus (37.7k). L’actrice Jasmine Trinca a reçu le prix d’interprétation féminine dans la section un certain regard de Cannes 2017.

Fortunata a une vie tourmentée, une fille de huit ans et un mariage raté derrière elle. Elle est coiffeuse à domicile, vit en banlieue, traverse la ville, entre dans les appartements bourgeois et colore les cheveux des femmes. Fortunata se bat tous les jours avec une détermination farouche pour réaliser son rêve : ouvrir un salon de coiffure et prendre en main son destin, conquérir son indépendance et son droit au bonheur. Fortunata sait que pour aller au bout de ses rêves, il faut de la persévérance : elle a pensé à tout, elle est prête à tout, mais elle n’a pas pris en compte la variable de l’amour, la seule force perturbatrice capable de faire vaciller toutes ses certitudes. Aussi parce que, pour la première fois peut-être, quelqu’un la regarde telle qu’elle est et l’aime vraiment.

 

  • The Greatest Showman (Twentieth Century Fox France) Un long biographique de Michael Gracey sur Phineas Taylor Barnum. Le film a reçu le prix de la meilleure chanson originale aux Golden Globes 2018.

L’histoire de P.T Barnum, un visionnaire parti de rien pour créer un spectacle devenu un phénomène planétaire.

CRITIQUE

  • Cache Cache (Les Découvertes Du Saint André ~1 copie) Premier long de Guillaume Chemouili.

Léa, Adrian, Mimi et le couple Caroline / Hugo, sont amis de longue date. Ils ont chacun quelque chose à célébrer et décident de passer un week-end ensemble, loin de tout, en pleine campagne, sans voisins, sans réseau, sans internet. Rien. Juste des gourmandises  et quelques bouteilles de champagne.
Dés la première nuit, ils se rendent compte qu’ils ne sont pas dans une maison comme les autres. Ils n’ont aucune idée de ce à quoi ils ont à faire.
Leurs présences ne passent pas inaperçues. Après plusieurs phénomènes étranges, les locataires réalisent que quelque chose ne tourne pas rond.
Après une dispute de couple, Hugo disparaît. C’est ensuite au tour de Caroline, qui se volatilise dans sa salle de bain. Ils disparaissent mystérieusement, les uns après les autres, jusqu’à ce qu’il ne reste que Léa. Où sont-ils ? Elle se lance alors dans une angoissante partie de cache-cache pour les retrouver.

 

  • Sugarland (Tanzi / L’Atelier d’Images) Documentaire de Damon Gameau sur le sucre.

Le sucre est partout ! Toute notre industrie agroalimentaire en est dépendante. Comment cet aliment a pu s’infiltrer, souvent à notre insu, au cœur de notre culture et de nos régimes ? Damon Gameau se lance dans une expérience unique : tester les effets d’une alimentation haute en sucre sur un corps en bonne santé, en consommant uniquement de la nourriture considérée comme saine et équilibrée. A travers ce voyage ludique et informatif, Damon souligne des questions problématiques sur l’industrie du sucre et s’attaque à son omniprésence sur les étagères de nos supermarchés ! SUGARLAND changera à tout jamais votre regard sur votre alimentation.

CRITIQUE

  • Jean Douchet L’Enfant Agité (Carlotta Films) Documentaire de Fabien Hagege, Guillaume Namur et Vincent Haasser.

Jean Douchet est un passeur. Depuis une cinquantaine d’années, il est un critique de cinéma influent. Il sillonne les cinémathèques du monde entier pour rencontrer le public et parler des films qui le passionnent. Par son intelligence, sa culture, son humour, il a influencé des générations de cinéastes et d’amoureux du cinéma. Un soir, trois amis, Vincent, Guillaume et Fabien croisent son chemin. Ils sont immédiatement fascinés et séduits par sa parole. Et bien que le trio développe une relation privilégiée et intense avec Jean Douchet, l’homme n’en demeure pas moins plein de mystères…

 

  • Handia Le Géant D’Altzo (Gabarra Films) Un long de Jon Garaño et José Mari Goenaga.

Pays basque, 1836. Après avoir combattu pendant la Première Guerre Carliste, Martín retourne dans sa ferme familiale en Gipuzkoa. Il découvre alors avec stupeur que son frère cadet, Joaquín, est beaucoup plus grand que lui. Convaincu que tout le monde voudra payer pour voir l’homme le plus grand de toute la Terre, Martin et son frère embarquent pour un long voyage à travers l’Europe, au cours duquel l’ambition, l’argent et le succès changeront à tout jamais le destin de la famille. Une histoire inspirée de faits réels.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :