Cette semaine dans les salles

Une semaine assez chargée. Bon choix et bonnes séances.

 

  • Ça (Warner Bros France ~352 copies) Deuxième long d’Andres Muschietti après Mama (298.8k). Le réalisateur adapte le roman éponyme de Stephen King.

Plusieurs disparitions d’enfants sont signalées dans la petite ville de Derry, dans le Maine. Au même moment, une bande d’adolescents doit affronter un clown maléfique et tueur, du nom de Pennywise, qui sévit depuis des siècles. Ils vont connaître leur plus grande terreur…
CRITIQUE

 

  • American Assassin (Metropolitan FilmExport ~255 copies) Nouveau long de Michael Cuesta dont le meilleur score en France est Secret D’Etat (131.7k). Le film est adapté du livre éponyme de Vince Flynn issu de la série Mitch Rapp.

Nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain, Mitch Rapp va suivre un rude entraînement mené par Stan Hurley, formateur légendaire de la CIA. Face à une vague d’attaques terroristes sans précédent à travers le monde, les deux hommes vont devoir s’attaquer à Ghost, un individu aussi dangereux qu’insaisissable, ayant pour intention de déclencher une guerre nucléaire.
CRITIQUE

 

  • Mon Garçon (Diaphana Distribution) Cinquième long de Christian Carion après Une Hirondelle A Fait Le Printemps (2.31M), Joyeux Noël (2.04M), L’Affaire Farewell (768.5k) et En Mai Fais Ce Qu’Il Te Plait (228.9k).

Passionné par son métier, Julien voyage énormément à l’étranger. Ce manque de présence a fait exploser son couple quelques années auparavant. Lors d’une escale en France, il découvre sur son répondeur un message de son ex femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Julien se précipite à sa recherche et rien ne pourra l’arrêter.
CRITIQUE

AVANT-PREMIERE

 

  • Kiss & Cry (UFO Distribution) Un long de Chloé Mahieu et Lila Pinell.

Sarah, 15 ans, reprend le patin de haut niveau au club de Colmar, sans trop savoir si elle le fait pour elle ou pour sa mère. Elle retrouve la rivalité entre filles, la tyrannie de l’entraineur, la violence de la compétition. Tandis que son corps est mis à l’épreuve de la glace, ses désirs adolescents la détournent de ses ambitions sportives…

 

 

  • L’Un Dans L’Autre (Universal Pictures International France) Troisième long de Bruno Chiche après Barnie Et Ses Petites Contrariétés (839.2k), Hell (113.2k) et Je N’Ai Rien Oublié (217.7k). Deux couples, Pierre et Aimée, et Eric et Pénélope, partagent tous les quatre plusieurs années d’amitié sans nuage. Seul souci, Pénélope et Pierre sont devenus amants… La situation devenant intenable, ils décident de rompre. Mais après une ultime nuit d’amour passionnée, le sort leur joue un tour : Pierre et Pénélope se réveillent chacun dans le corps de l’autre ! Pour protéger leur secret, ils se retrouvent chacun à devoir vivre la vie de l’autre. C’est le début des complications…

 

  • Faute D’Amour (Pyramide Distribution ~103 copies) Nouveau long d’Andrei Zvyagintsev après Le Retour (184.8k), Le Bannissement (17.7k), New York I Love you (114.9k), Elena (151.6k) et Leviathan (198.2k). Le film est reparti de Cannes 2017 avec le Prix du Jury.

Boris et Genia sont en train de divorcer. Ils se disputent sans cesse et enchaînent les visites de leur appartement en vue de le vendre. Ils préparent déjà leur avenir respectif : Boris est en couple avec une jeune femme enceinte et Genia fréquente un homme aisé qui semble prêt à l’épouser… Aucun des deux ne semble avoir d’intérêt pour Aliocha, leur fils de 12 ans. Jusqu’à ce qu’il disparaisse.

 

  • Gauguin Voyage De Tahiti (StudioCanal ~224 copies) Deuxième long d’Edouard Deluc après Mariage A Mendoza (60.5k).

1891, Gauguin s’exile à Tahiti. Il veut trouver sa peinture, en homme libre, en sauvage, loin des codes moraux, politiques et esthétiques de l’Europe civilisée. Il s’enfonce dans la jungle, bravant la solitude, la pauvreté, la maladie. Il y rencontrera Tehura, qui deviendra sa femme, et le sujet de ses plus grandes toiles.

CRITIQUE

 

  • A Ciambra (Haut Et Court) Deuxième long de Jonas Carpignano après Mediterranea (9.4k). Le film a obtenu le Label Europa Cinéma à la quinzaine des réalisateurs de Cannes 2017.

Pio a 14 ans et veut grandir vite. Comme son grand frère Cosimo, il boit, fume et apprend l’art des petites arnaques de la rue. Et le jour où Cosimo n’est plus en mesure de veiller sur la famille, Pio va devoir prendre sa place. Mais ce rôle trop lourd pour lui va vite le dépasser et le mettre face à un choix déchirant.

 

  • Les Hommes D’Argile (Axxon Films) Un long de Mourad Boucif.

Le Jeune Sulayman vit au Maroc dans la région « la roche d’argile », en parfaite harmonie avec la faune, la flore. Orphelin, il a été élevé par un vieil ermite que l’on surnomme l’homme « aux veines turbulentes ». Sulayman fait la rencontre de Khadija, la fille du Caïd, le chef d’une immense région. Ce dernier, assoiffé de pouvoir, accepte mal le mariage de sa fille avec un berger. Au moment où éclate la Deuxième Guerre mondiale, le jeune berger est enrôlé de force dans l’armée française. Il se retrouve à sillonner ces terres inconnues pour lui, aussi intrigantes que dangereuses. Plongé dans les atrocités de la guerre, il décide de chercher à tout prix une forme d’humanité dans la destinée de ce contingent de soldats marocains embarqués malgré eux dans un conflit qui, ne les concernait guère… Plus qu’un film de guerre, « Les Hommes d’argile » est avant tout une fable sur la condition humaine.

 

  • Des Rêves Sans Etoiles (Les Films Du Whippet ~20 copies) Nouveau long de Mehrdad Oskouei après Les Derniers Jours De L’Hiver (0.5k).

À Téhéran, dans un centre de détention et de réhabilitation pour mineurs, des adolescentes détenues pour crimes et délits, voient leur vie s’écouler ou gré des rires, des chants et de la mélancolie. L’ennui de leur vie et la peur de ce qui les attend dehors, rythment leur quotidien. Le cinéaste Mehrdad Oskouei, filme avec une grande proximité et beaucoup d’empathie, l’atmosphère et l’humeur de ces jeunes filles désabusées.

 

  • Dieu N’Est Pas Mort (Saje Distribution) Un long d’Harold Cronk sorti en 2014 aux Etats Unis.

Le professeur de philosophie Radisson, citant de nombreux grands auteurs, demande à ses étudiants d’attester par écrit que Dieu est mort. L’un d’entre eux, Josh, s’y refuse. Son professeur le met alors au défi de prouver le contraire à lui et à ses camarades. Un défi qui ne sera pas sans conséquences…

 

  • Laetitia (La Huit) Documentaire de Julie Talon sur Laetitia Lambert.

Vitry. Laetitia est championne du monde de boxe thaï depuis un mois. Certains l’appellent « Miss Univers » et pourtant ce n’est pas si simple. Peu sûre d’elle-même et marchant sur le fil des marginalités, élevant seule son fils, Laetitia passe sa vie à courir derrière ses rêves. Dans le monde de la boxe, rien n’est jamais acquis. Au moment de la remise en jeu de son titre, elle n’a pas le droit de flancher.

 

  • Revanche (Les Découvertes Du Saint André) Un long de Stéphane Roquet.

Franck Bériat, ex-flic et ex-taulard est un détective privé sans licence. Un jour, une jeune femme désespérée, Camille Dessonge, lui demande de retrouver les assassins de sa sœur. D’abord hésitant, il accepte cette mission dangereuse qui le mènera vers une guerre sans merci contre le clan Bando : des mafieux sanguinaires. Les cadavres vont se multiplier sur sa route…

 

  • La Mort Se Mérite Digressions Avec Serge Levrozet (Les Films Des Deux Rives) Documentaire de Nicolas Drolc.

La Mort se Mérite brosse un portrait de Serge Livrozet, figure de la contre-culture française des années 70, ancien plombier, ancien perçeur de coffres forts, fondateur avec Michel Foucault du Comité d’Action des Prisonniers, écrivain autodidacte et militant anarchiste.

 

  • Mr Chat Et Les Shammies (Les Films Du Préau ~54 copies) Film d’animation letton d’Edmunds Jansons.

Les Shammies jouent à cache-cache, s’inventent des histoires ou prennent un bain sous l’œil attentif de Monsieur Chat, toujours prêt à leur venir en aide. Au fil de leurs jeux et de leurs expériences, ces adorables personnages en patchwork et brins de laine découvrent le monde et grandissent gaiement…

 

 

Synospsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :