Cette semaine dans les salles

Alors ce nouveau Besson va-t-il trouver son public ? Sinon, il y a d’autres films. Bon choix et bonnes séances.

 

  • Valérian Et La Cité Des Mille Planètes (EuropaCorp Distribution) Pour son nouveau film, Luc Besson adapte la bande dessinée de Pierre Christin et Jean Claude Mezieres sur un budget de 197.5 millions d’euros. Parmi les plus gros scores du réalisateur, on retient Le Grand Bleu (9.19M), Le Cinquième Elément (7.70M) et Arthur Et Les Minimoys (6.39M). Le réalisateur reste sur le score de Lucy (5.19M).

Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha – une métropole en constante expansion où des espèces venues de l’univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d’Alpha, une force obscure qui menace l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l’avenir de l’univers.

 

  • I Wish Faites Un Vœu (Paramount Pictures France ~187 copies) Troisième long de John R. Leonetti après Mortal Kombat Destruction Finale (257.8k) et Annabelle (1.54M). C’est le sixième film d’horreur à sortir cette année et c’est pour le moment Get Out qui obtient le meilleur score (1.14M). A noter aussi la sortie d’Annabelle 2 dans 15 jours.

Pas facile de survivre à l’enfer du lycée, Claire Shannon et ses copines en savent quelque chose. Du coup, quand son père lui offre une ancienne boîte à musique dont les inscriptions promettent d’exaucer tous ses vœux, Claire tente sa chance. Et ça marche ! Argent, popularité, petit ami, tout semble parfait. Mais le rêve a un prix : au fur et à mesure de ses souhaits, des personnes de son entourage meurent dans des conditions particulièrement atroces. Claire le sait : elle doit se débarrasser de la boîte pour sauver sa vie et celle de ses proches avant de faire le voeu de trop.

CRITIQUE

 

  • My Cousin Rachel (Sophie Dulac Distribution ~82 copies) Nouveau long de Roger Mitchell adapté du roman éponyme de Daphné Du Maurier. On doit au réalisateur Coup De Foudre A Notting Hill (4.52M), Dérapages Incontrolés (264.9k), The Mother (67.7k), Morning Glory (218.4k), Week-End Royal (137.4k) et Un Week-End A Paris (95.3k). Le roman a déjà fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 1953 par Henry Coster sous le titre Ma Cousine Rachel avec Olivia De Havilland et Richard Burton (768.9k).

Angleterre, début du XIXème siècle. Philip, un jeune noble anglais, apprend la mort mystérieuse de son cousin en Italie, survenue peu après son mariage secret avec la jeune et jolie veuve Rachel. Il n’a qu’une idée en tête : découvrir les véritables raisons de sa mort afin de le venger par tous les moyens. Mais la visite inattendue de cette nouvelle cousine va tout bouleverser.

 

  • Walk With Me (KMBO ~28 copies) Un long de la réalisatrice suédoise Lisa Ohlin.

Thomas est un soldat en mission dans le Sud de l’Afghanistan. Lors d’une opération il est gravement blessé et perd l’usage de ses jambes. Il entame alors une longue rééducation. Il fait la connaissance de Sofie, une ballerine du Ballet Royal, venue rendre visite àsa grand-mère. Touchée par sa situation, elle décide de l’aider à remarcher en lui faisant découvrir la danse. Malgré leurs différences, une complicité ne tarde pas a se créer entre eux.

CRITIQUE

 

  • Transfiguration (ARP Sélection ~13 copies) Premier long de Michael O’Shea selectionné à Cannes 2016 dans la section un certain regard.

Queens, New York. Milo a 14 ans. Orphelin, son seul refuge est l’appartement qu’il partage avec son grand frère. Solitaire, il passe son temps à regarder des films de vampires. L’arrivée d’une nouvelle voisine fera naître en lui des sentiments inédits…

 

  • Les As De La Jungle (SND ~362 copies) Film d’animation de David Alaux adapté de la série télé.

Maurice a tout d’un pingouin… mais le tigre est en lui !
Elevé par une tigresse, ce pingouin loin d’être manchot est devenu un pro du Kung Fu.
Avec ses amis, les As de la jungle, Maurice entend dorénavant faire régner l’ordre et la justice dans la jungle, comme sa mère avant lui.
Mais Igor, un koala diabolique, entouré de ses babouins mercenaires pas très futés, a pour projet de détruire la jungle…
Les As de la jungle, à la rescousse !

 

  • Buena Vista Social Club Adios (Metropolitan FilmExport ~44 copies) Documentaire de Lucy Walker faisant suite à celui de Wim Wenders Buena Vista Social Club (740.3k). On doit également à Lucy Walker le docu Waste Land (25.1k).

Le parcours du groupe dans la captivante histoire musicale de Cuba, tandis que ses membres reviennent sur leurs remarquables carrières et les extraordinaires circonstances qui les ont réunis.

 

  • Une Affaire De Cœur (Paris Black Films ~2 copies) Un long de Robert Peters.

Éric et Stella arrivent à Atlanta, aux Etats-Unis pour conquérir à leur façon le rêve américain. Aux dépens de leurs victimes dont Vivianne va payer le prix fort par amour envers et contre toutes ses amies de toujours qui affrontent le tournant de la quarantaine. Quand le machiavélisme rencontre la candeur, se dévoile le sens profond de la vie.

 

  • Peggy Guggenheim La Collectionneuse (Hapiness Distribution / MK Distribution ~14 copies) Deuxième documentaire de Lisa Immordino Vreeland après Diana Vreeland The Eye Has To Travel (8.7k)

Libre et avant-gardiste, Peggy Guggenheim a traversé les bouleversements du XXème siècle aux côtés d’artistes qu’elle a fait connaître mondialement. Elle a notamment révélé le talent de Jackson Pollock, Alexander Calder ou encore Max Ernst. Des entretiens inédits de Peggy Guggenheim elle-même ainsi que des témoignages d’artistes et de critiques d’arts mettent en lumière la vocation et la vie tumultueuse de cette grande collectionneuse et icône de l’art moderne.

 

  • Rio Corgo (Norte Distribution ~1 copie) Documentaire de Maya Kosa et Sergio Da Costa.

Baroudeur, aventurier, compteur infatigable, Silva a fait tous les métiers et arpenté toutes les routes. Arrivé dans un petit village au nord du Portugal, il se lie d’amitié avec une jeune fille, Ana, fascinée par cet homme, bercée par la multitude d’histoires qu’il lui raconte, avec poésie et fantaisie. Ana plonge dans cet univers, peuplé d’êtres surnaturels, de magie. Mais d’étranges crises commencent à affaiblir Silva. Elles le mènent à l’hôpital, où une dizaine de femmes bienveillantes pénètrent en lui. Le sauveront-elles ?

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :