Cette semaine dans les salles

Cette semaine, 13 films sont à l’affiche hors reprise. Primaire, Faut Pas Lui Dire et Mes Trésors vont s’affronter sous l’arbitrage de Nocturnal Animals et Quelques Minutes Après Minuit, les autres films ramassant les miettes… Bon Choix, bonnes séances et bonne année.

  • Primaire (Studiocanal ~187 copies) Nouveau film d’Hélène Angel après Peau D’Homme Coeur De Bête (15.9k), Rencontre Avec Le Dragon (129.3k) et Propriété Interdite (19.6k). Au casting, on retrouve Sarah Forestier vu en tête d’affiche dans Suzanne (318.9k) et Mes Séances De Lutte (12.2k).

Florence est une professeure des écoles dévouée à ses élèves. Quand elle rencontre le petit Sacha, un enfant en difficulté, elle va tout faire pour le sauver, quitte à délaisser sa vie de mère, de femme et même remettre en cause sa vocation. Florence va réaliser peu à peu qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre…

 

  • Quelques Minutes Après Minuit (Metropolitan FilmExport ~226 copies) Nouveau film de Juan Antonio Bayona adapté du roman éponyme de Patrick Ness. On doit au réalisateur L’Orphelinat (234.7k) et The Impossible (536.5k).

Conor a de plus en plus de difficultés à faire face à la maladie de sa mère, à l’intimidation de ses camarades et à la fermeté de sa grand-mère. Chaque nuit, pour fuir son quotidien, il s’échappe dans un monde imaginaire peuplé de créatures extraordinaires. Mais c’est pourtant là qu’il va apprendre le courage, la valeur du chagrin et surtout affronter la vérité…

 

  • Nocturnal Animals (Universal Pictures International France ~179 copies) Nouvelle réalisation de Tom Ford librement adapté du roman Tony and Susan d’Austin Wright. Le Film a reçu le lion d’argent – grand prix du jury à la mostra de Venise 2016. Le réalisateur reste sur le score d’ A Single Man (166.1k).

Susan, galeriste à Los Angeles mène une vie bien rangée à la limite de la monotonie, délaissée par son époux Hutton Morrow. Jusqu’au jour où, seule à la maison, elle reçoit un livre : Nocturnal Animals, signé par son ex mari Edward Sheffield, dont elle est sans nouvelles depuis des années. Edwards s’y met en scène dans le rôle de Tony Hastings, un père de famille en proie à l’horreur sur les routes du Texas, face à Ray Marcus, un chef de gang ultraviolent et le lieutenant Bobby Andes.
Ce roman, d’une violence rare, va bouleverser Susan et réveiller bien des sentiments, que la jeune femme croyait enfouis à jamais… fissurant dangereusement la surface vernie de l’existence qu’elle s’est choisie.

 

  • La Vallée Des Loups (Pathé Distribution ~57 copies) Nouveau documentaire de Jean Michel Bertrand après Vertige D’Une Rencontre (12.7k). Le film est reparti du festival du film de Sarlat 2016 avec le prix du jury jeune.

Il existe encore aujourd’hui en France des territoires secrets. Ce film est une quête personnelle, l’histoire d’un pari fou tenté par un passionné rêveur, un anti héros capable de briser toutes les barrières pour parvenir à son but : rencontrer des loups sauvages dans leur milieu naturel. Après trois années passées sur le terrain à bivouaquer en pleine nature par n’importe quel temps, le réalisateur parvient à remonter la piste des loups. Petit à petit, il observe, se rapproche et finit par se faire accepter par la meute. Contre toute attente les prédateurs magnifiques offrent alors un peu de leur intimité à ce drôle de personnage. Mais le film pose aussi la question des limites de cette intimité.

  • Faut Pas Lui Dire (Sony Pictures Releasing France ~220 copies) Premier long de Solange Cicurel.

Laura, Eve, Anouch et Yaël sont quatre cousines, très différentes et très attachantes, qui ont un point commun : elles mentent, mais toujours par amour ! Quand les trois premières découvrent quelques semaines avant le mariage de leur petite cousine que son fiancé parfait la trompe, elles votent à l’unisson « Faut pas lui dire » !

 

  • Mes Trésors (SND ~303 copies) Nouveau long de Pascal Bourdiaux après Le Mac (1.48M) et Fiston (1.93M). Au casting, Jean reno qui reste sur le score de L’Aigle Et L’Enfant (144.9k). On retrouvera également le réalisateur en 2017 avec Boule & Bill 2.

Carole est une informaticienne introvertie qui vit encore chez sa mère.
Caroline est une pickpocket rebelle qui écume les grands hôtels de la côte d’Azur.
Les deux jeunes femmes ne se connaissent pas et n’ont rien en commun. Rien, sinon leur père, envolé avant leur naissance et qu’elles n’ont jamais vu.
Jusqu’au jour où… Patrick ressurgit !
Ce voleur international recherché par toutes les polices a frôlé la mort, et décide de rattraper le temps perdu en réunissant ses deux filles autour d’un but commun : le casse d’un Stradivarius à 15 millions d’euros…
Entre les bourdes, l’amateurisme et les chamailleries de ses deux filles, Patrick comprend vite que ce braquage ne va pas être une promenade de santé…

 

  • Neruda (Wildbunch Distribution ~99 copies) Quatrième long de Pablo Larrain après Tony Manero (15.2k), Santiago 73 Post Mortem (30.2k), No (306.4k) et El Club (38.3k). Le film représentera le Chili dans la catégorie meilleur film étranger aux oscars 2017. On retrouvera également le réalisateur en 2017 avec Jackie.

1948, la Guerre Froide s’est propagée jusqu’au Chili. Au Congrès, le sénateur Pablo Neruda critique ouvertement le gouvernement. Le président Videla demande alors sa destitution et confie au redoutable inspecteur Óscar Peluchonneau le soin de procéder à l’arrestation du poète.
Neruda et son épouse, la peintre Delia del Carril, échouent à quitter le pays et sont alors dans l’obligation de se cacher. Il joue avec l’inspecteur, laisse volontairement des indices pour rendre cette traque encore plus dangereuse et plus intime. Dans ce jeu du chat et de la souris, Neruda voit l’occasion de se réinventer et de devenir à la fois un symbole pour la liberté et une légende littéraire.

 

  • Chanda Une Mère Indienne (KMBO ~11 copies) Premier long d’Ashwiny Iyer Tiwari.

Derrière le magnifique Taj Mahal se trouvent des habitations vétustes où vivent Chanda et sa fille Appu. Chanda est une femme de ménage. Elle rêve que sa fille fasse des études pour avoir une vie meilleure. Mais lorsque Appu lui annonce qu’elle veut quitter l’école pour devenir aussi femme de ménage, Chanda prend la décision surprenante de retourner à l’école dans la classe de sa fille, pour la convaincre de poursuivre ses études.

 

  • 3000 Nuits (JHR Films ~30 copies) Premier long de la cinéaste Mai Masri à sortir en France.

Années 80, à la veille des événements de Sabra et Chatila. La révolte gronde dans une prison israélienne, où sont détenues des prisonnières politiques palestiniennes. Layal, une jeune institutrice de Naplouse, vient d’arriver, condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée. Elle partage la cellule d’israéliennes condamnées pour droits communs et s’habitue progressivement à l’univers carcéral. Mais Layal découvre qu’elle est enceinte. Envers et contre tous, elle décide de garder l’enfant.

  • Beyond Flamenco (Epicentre Films ~37 copies) Documentaire de Carlos Saura dont les thèmes de la danse et de la musique sont récurrents dans la filmographie du cinéaste : Carmen (868.2k), Noces de Sang (391.1k), Don Giovanni Naissance D’Un Opéra (25.6k), Argentina (53.2k), Flamenco Flamenco (20.1k), Tango (150k).

Manuel de Falla, Carlos Núñez ou Sara Baras : autant de musiciens et danseurs qui continuent à faire vivre la Jota, cet art majeur de la culture espagnole, l’une des sources du flamenco. Après Tango ou Argentina, Carlos Saura propose un nouveau voyage musical qui rend compte de sa richesse et de sa modernité.

 

  • Le Parc (Shellac ~15 copies) Deuxième long du brestois Damien Manivel après Un Jeune Poète (3.8k). Pour son rôle, Maxime Bachellerie a reçu le prix d’interprétation masculine au festival international du film d’Amiens.

C’est l’été, deux adolescents ont leur premier rendez-vous dans un parc. D’abord hésitants et timides, ils se rapprochent au gré de la promenade et tombent amoureux. Vient le soir, l’heure de se séparer… C’est le début d’une nuit sombre.

 

  • Joue Contre Joue (Les Découvertes Du Saint André ~9 copies) Un long de Cyrille Benvenuto.

Il y a des gens qui se ressemblent, qui aiment le noir et blanc et qui fréquentent le dessus de la Seine au cœur de Paris. Ce sont des êtres en suspension. Ils sont agités par leurs sentiments.

 

  • Mountain (ASC Distribution ~4 copies) Premier long de la réalisatrice israélienne Yaelle Kayam à sortir en France.

Une jeune femme juive orthodoxe vit avec sa famille dans le cimetière juif situé sur le Mont des Oliviers à Jérusalem. Dans la journée, tandis que son mari et ses enfants sont à l’école, elle reste seule à la maison. Elle sort se promener dans le cimetière, tentant d’échapper aux interminables tâches domestiques.
Une nuit, emplie de frustration, elle sort furieuse de la maison et gravit le cimetière, courant jusqu’où ses jambes voudront bien la porter. Elle est alors le témoin d’une scène de sexe troublante. Hantée par cette image, elle commence à explorer ce nouvel univers que recèle la « montagne », tout en s’efforçant de ne rien laisser transparaître pendant sa vie quotidienne. Jusqu’à ce qu’elle n’y arrive plus.

 

Synospis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :