Cette semaine dans les salles

Cette semaine ça sent le sapin, et oui Noël approche mais 14 nouveautés sont quand même à l’affiche. Les plus petits seront attirés par Norm et La Bataille De Boulettes Géantes, les « cinéphiles » se tourneront vers Paterson et Souvenir tandis qu’Assassin’s Creed, A Fond, Joyeux Bordel, Beauté Cachée, Monster Cars devraient logiquement remplir les salles quoique rien n’est jamais acquis d’avance. Bon choix et bonnes séances.

 

  • Assassin’s Creed (Twentieth Century Fox France ~300 copies) Nouveau film de Justin Kurzel. Le réalisateur retrouve le couple Cotillard/Fassbinder qu’il a déjà dirigé dans Macbeth (96.1k).

Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle.  Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.

Q&A A PARIS

 

  • A Fond (Wildbunch Distribution ~474 copies) Nouveau film de Nicolas Benamou après De L’Huile Sur Le Feu (22.5k), Babysitting (2.35M) et Babysitting 2 (3.2M). Au Casting José Garcia qui reste sur le score de Tout Schuss (532.9k).

Une famille embarque dans son monospace flambant neuf, au petit matin, afin d’éviter les embouteillages pour les vacances d’été. Tom, le père, enclenche son régulateur de vitesse électronique sur 130 km/h. Au moment où une dernière bourde de Ben, le beau-père, pousse Julia, excédée, à demander qu’on fasse demi-tour, Tom s’aperçoit qu’il ne contrôle plus son véhicule. L’électronique de bord ne répond plus, la vitesse est bloquée à 130 km/h. Toutes les manœuvres pour ralentir la voiture emballée restent sans effet. Une voiture folle, six passagers au bord de la crise de nerfs et un embouteillage monstre qui les attend à moins de deux cents kilomètres de là…

RENCONTRE A SARLAT

 

  • Paterson (Le Pacte) Nouveau film de Jim Jarmusch dont le meilleur score en France est Broken Flowers (1.03M). Le réalisateur reste sur le score d’Only Lovers Left Alive (314.8k). Le film a obtenu la Palme Dog au festival de Cannes 2016.

Paterson vit à Paterson, New Jersey, cette ville des poètes, de William Carlos Williams à Allen Ginsberg, aujourd’hui en décrépitude. Chauffeur de bus d’une trentaine d’années, il mène une vie réglée aux côtés de Laura, qui multiplie projets et expériences avec enthousiasme et de Marvin, bouledogue anglais. Chaque jour, Paterson écrit des poèmes sur un carnet secret qui ne le quitte pas…

 

  • Souvenir (ARP Sélection ~118 copies) Deuxième film de Bavo Defurne après Sur Le Chemin Des Dunes (3k). Au casting, Isabelle Huppert que l’on retrouve pour la quatrième fois cette année après L’Avenir (279.2k), Elle (555.7k) et Tout De Suite Maintenant (176.1k).

Une chanteuse oubliée, qui a autrefois participé à l’Eurovision, rencontre un jeune boxeur qui va la convaincre de tenter un come-back.

 

  • Norm (La Belle Company ~200 copies) Film d’animation de Trevor Wall qui n’a pas trouvé son public au US.

L’ours polaire Norm et ses trois meilleurs amis, les lemmings, décident de se rendre à New York afin de déjouer les plans d’un groupe immobilier qui menace d’envahir sa banquise. Il fait la rencontre de Olympia, une jeune fille, qui aidée de sa maman, vont faire de Norm la mascotte de l’entreprise. Face au machiavélique Mr Greene, ils vont tout mettre en oeuvre pour sauver leur monde.

 

  • Monster Cars (Paramount Pictures France ~70 copies) Nouveau film de Chris Wedge après L’Age De Glace (3M), Robots (1.12M) et Epic La Bataille Du Royaume Secret 3D (1.21M).

Pour échapper à la vie trop tranquille de sa ville natale, Tripp, un lycéen, construit une «Monster Car», 4×4 surpuissant et surdimensionné, à partir de pièces détachées trouvées dans une casse. A la suite d’un accident près d’​​un site de forage pétrolier, il découvre une créature étrange et souterraine qui a le goût et un talent certain pour la vitesse. Tripp a peut-être trouvé le moyen de sortir de la ville et gagné un ami très improbable.

 

  • Joyeux Bordel (Metroplitan FilmExport ~226 copies) Retour du duo de réalisateurs Will Speck et Josh Gordon après Les Rois Du Patin (1.8k) et Une Famille Très Moderne (175.3k).

CRITIQUE

A la tête de l’entreprise familiale, Carole menace de fermer la branche dirigée par son frère fêtard et son équipe de bras-cassés qui pensent plus à s’éclater qu’à faire des bénéfices…
Il n’en fallait pas plus à ce dernier pour qu’il leur fixe une ultime mission : organiser dans les bureaux une soirée de Noël totalement épique et hors-norme afin d’impressionner un de leurs plus gros clients convoités et signer un contrat qui pourrait sauver leur boulot.

 

  • Beauté Cachée (Warner Bros France ~170 copies) Nouvelle réalisation de David Frankel après Le Diable S’Habille En Prada (2.17M), Marley & Moi (775k) et Tous Les Espoirs Sont Permis (244.8k).

Suite à une terrible tragédie, un publicitaire new-yorkais à la réussite exemplaire sombre dans la dépression. Ses collègues échafaudent alors un stratagème radical pour l’obliger à affronter sa souffrance de manière inattendue…

 

  • Le Ruisseau Le Pré Vert Et Le Doux Visage (Pyramide Distribution ~33 copies) Nouveau film du réalisateur égyptien Yousri Nasrallah après La Ville (5.8k), La Porte Du Soleil (2.6k), Femmes Du Caire (72.4k), 18 Jours (6.6k) et Après La Bataille (13k).

Yehia est chef cuisinier. Avec son fils Refaat, passionné de recettes et de saveurs, et son cadet Galal, coureur de jupons, ils préparent des banquets pour des cérémonies de fête.
Lors d’un mariage paysan orchestré par Yehia et ses fils, au cours duquel se dévoileront des amours secrètes, un homme d’affaires de la région et sa riche épouse proposent de racheter leur commerce. ‎Devant le refus de Yehia, la proposition tourne à la menace…

 

  • La Prunelle De Mes Yeux (Diaphana Distribution ~28 copies) Un film d’Axelle Ropert à qui l’on doit Etoile Violette (1.5k), La Famille Wolberg (49k) et Tirez La Langue Mademoiselle (111.2k).

Une fille, un garçon. Elle aime la musique, lui aussi (mais pas la même). Ils se détestent, ils se croisent sans cesse. Et surtout : elle est aveugle, il voit parfaitement. Un jour, par provocation, il se fait passer pour aveugle auprès d’elle. Ce qui n’était qu’une mauvaise blague dure, l’amour arrive, la situation se complique, et la supercherie va devenir explosive.

 

  • La Bataille Géante De Boules De Neige (Ocean Films ~50 copies) Film d’animation de François Brisson et Jean François Pouliot. C’est le remake de La Guerre Des Tuques (56.7k).

Quoi de mieux qu’une bonne vieille bataille de boules de neige pendant les vacances d’hiver? Luc et Sophie s’imposent comme les généraux de leurs armées respectives. Ce qui au départ s’annonçait comme une bataille bon enfant devient, sous la poigne de fer de Luc, un conflit beaucoup plus sérieux. La joie et la bonne entente reviennent lorsque les enfants décident de détruire le fort plutôt que de s’attaquer les uns les autres.

 

  • Timgad (Bodéga Films ~12 copies) Premier long de Fabrice Benchaouche.

Lorsqu’il foule le sol algérien, Jamel, archéologue français d’origine algérienne, vient pour effectuer des fouilles sur les sublimes ruines romaines du village de Timgad. Le passé s’offre à lui, et le présent lui tombe dessus lorsqu’il est propulsé entraîneur de foot de l’équipe locale. Des gamins qui jonglent avec un quotidien chiche, qui n’ont ni maillot ni chaussure, mais dribblent avec talent. Entre vestiges antiques et plaies des luttes récentes, Jamel découvre sur ce terrain les racines tortueuses et les jeunes pousses d’une Algérie qui se rêve réconciliée…et championne de foot.

 

  • Juste Après Les Larmes (Les Découvertes Du Saint André ~9 copies)

Quatre personnes en fuite, chacune avec ses propres raisons, se retrouvent immobilisées chez Michel suite à une pénurie d’essence. Pour trois d’entre elles Kovacs représente une menace. Il s’avère que à un moment ou un autre  ces personnages ont eu une relation entre eux. Dans cette situation d’angoisse leurs sentiments réciproques se déstabiliseront et provoqueront un questionnement pour chacun.

  • Mapplethorpe Look At The Pictures (Happiness Distribution) Nouveau documentaire de Fenton Bailey et Randy Barbato après Inside Depp throat (9.7k).

Un portrait du sulfureux photographe américain Robert Mapplethorpe, mort du sida en 1989, dont la vie était encore plus scandaleuse que ses photographies. Sa famille, ses amis, ses amants parlent de lui et de son intimité, dans une série d’interviews d’archives inédites, rendues publiques pour la toute première fois. Par son talent, Robert Mapplethorpe a permis à la photographie de trouver sa place au sein de l’art contemporain, grâce à des œuvres qui, au-delà de la disparition de cet artiste visionnaire et audacieux, toujours continuent à faire débat.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :