Ce film va faire parler de lui: A Street Cat Named Bob

On aime tous les belles histoires, et on aime (pratiquement) tous quand il y a des chats dedans; alors imaginez quand ce film parlera de la véritable histoire d’un chat qui a sauvé la vie d’un homme…

A Street Cat Named Bob va prochainement entrer en tournage avec Luke Treadaway (UnbrokenClash Of The Titans) dans le rôle de James Bowen, un ancien sdf accro à la drogue proche de la mort dont la vie va basculer le jour où il va croiser un petit chat.

A Street Cat Named Bob est la véritable histoire de James Bowen, un jeune homme souffrant de dépression ainsi que de troubles de schizophrénie et qui va vivre dans la rue pendant plus de 10 ans. Ne supportant plus ce monde, il va alors devenir accro à l’héroïne puis à la méthadone histoire d’apaiser sa douleur et s’échapper de son quotidien. Au bout du gouffre et alors qu’il rentre chez lui un soir, il va découvrir un chat roux semblant perdu. Il va alors le laisser là pensant qu’il s’agit de l’animal de compagnie d’un autre résident de son immeuble avant de le retrouver plusieurs jours d’affilée et toujours au même endroit, comme s’il l’attendait, lui qui revenait d’avoir été prendre sa dose de méthadone.

Après plusieurs jours et voyant que le chat ne semblait appartenir à personne, il va alors le ramener chez lui et le soigner puisqu’il avait une blessure à l’une de ses pattes. Après l’avoir soigné avec l’aide d’un vétérinaire, James Bowen va alors relâcher le chat dans la nature se disant qu’une fois soigné, il allait retourner chez lui. C’est alors qu’il va découvrir que le petit animal allait le suivre partout même quand ce dernier allait prendre le bus pour chercher un endroit où chanter et faire la manche loin de son domicile.

A Street Cat Named Bob3

S’attachant doucement à ce petit chat roux, James Bowen va alors l’adopter et le prénommer Bob.

Par la suite, James Bowen va créer une petite laisse avec des lacets de chaussures et promener Bob partout. Plus le temps passe, plus le duo devient populaire à Covent Garden et Piccadilly, lieux de « Manche » pour le jeune homme.

Suite à cela, James Bowen va alors décider d’arrêter la méthadone (plus accessible que l’héroïne) en déclarant que c’est le chat qui lui a donné cette force. En effet cette pauvre bête avait bien plus besoin d’aide et de réconfort que lui n’en aurait jamais eu besoin.  Aujourd’hui Bob est devenu comme une raison d’être pour James Bowen qui ajoute que chaque matin il se lève pour lui afin de lui apporter l’amour qu’il a besoin.

L’histoire de James et de Bob aura suscité assez d’intérêts pour qu’un éditeur ne décide de publier en 2010 un livre sur eux intitulé « A Street Cat Named Bob: And How He Saved My Life«  vendu aujourd’hui à plus de 4 millions d’exemplaires au Royaume-Uni.

A Street Cat Named Bob2

Le film qui va entrer en tournage sous la direction de Rogert Spottiswoode (Demain ne meurt jamais) avec également Anthony Head (Buffy) dans le rôle de Nigel, le père de James Bowen devrait sortir l’an prochain.

Voici en bonus un petit reportage en VO (Anglais) sur James et Bob

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :