C comme Culte 05: L’amour à l’envers (Some kind of Wonderful)

Attention, film très peu connu des plus jeunes mais tant pis, je me risque à vous en parler…

Dans les années 80, pas mal de films de ce genre étaient populaires, à savoir la comédie romantique ou pas avec de jeunes acteurs, tous beaux gosses. Que ce soit des films comme Ferris Bueller (1986), Risky Business (1983), Nuit de folie (1987), The breakfast club (1985) et ainsi de suite… La formule était identique. Oui il y a un temps où le cinéma n’était pas que remake et super héros !

En fait tous ces films , quand on les regarde aujourd’hui respirent tellement les années 80 de par les tenues, les coiffures, les musiques présentes dans le film ou le type de relations entre les personnages que cela peut sembler kitsch. Malheureusement certains de ces films restent dans les mémoires et d’autres malheureusement tendent à disparaître comme ce très bon «L’amour à l’envers» dont je vais vous parler.

Ce que j’aime dans ce film, tout d’abord est le casting de 1er choix composé du top des acteurs labellisés années 80, jugez plutôt.

C CUlte 05 L amour a l envers6

Eric Stoltz qui a réalisé quelques épisodes de Glee, mais surtout connu pour avoir joué dans Grey’s Anatomy, Harvey Milk, L’effet papillon, Anaconda, Jerry Maguire, Pulp Fiction, La mouche 2 ou encore Mask

C CUlte 05 L amour a l envers4

Lea Thompson, récemment vue dans J.Edgar aux côtés de Dicaprio a également joué dans l’adaptation cinéma de Denis La malice, mais est surtout connue pour avoir joué dans Retour vers le futur 2 et 3, Howard le canard et les dents de la mer 3

On retrouve également Mary Stuart Masterson qui, malgré le fait qu’elle continue de tourner, ne rencontre plus trop le succès depuis 1991 et son superbe rôle de Idgie dans Beignets de tomates vertes.

Ces 3 acteurs étaient vraiment au top vers la mi 80’s

Ensuite ce qui me plait dans ce film est qu’il raconte une belle histoire certes super banale, à savoir l’histoire d’une nana (Mary Stuart Masterson) qui est amoureuse de son meilleur ami, mais qui par amour pour ce dernier va l’aider à conquérir une autre fille. Bien entendu, celui-ci va réaliser à la fin que l’amour de sa vie, n’est pas spécialement cette fille après qui il court depuis le début…

C CUlte 05 L amour a l envers5

Dit ainsi, le film semble cul cul la praline, mais il comporte certaines scènes vraiment belles et bien souvent celles où joue Mary Stuart Masterson qui est incroyablement touchante et sexy dans ce film.

Je dois avouer avoir totalement craqué sur elle à l’époque. Cette actrice reste pour moi une superbe femme et son interprétation m’avait à l’époque totalement scotché.

Aujourd’hui bien entendu le film n’a plus le même impact qu’à l’époque mais parfois j’aime le regarder à nouveau (j’ai cherché de nombreuses années à le retrouver car non disponible à la vente pendant très longtemps)

Quoi qu’il en soit, si vous avez l’occasion de regarder ce film, cela vous rappellera de bons souvenirs (les trentenaires) et pour les plus jeunes, cela vous montrera qu’il y avait de tres beaux films dans les années 80.

ps: Ce film est produit par John Hughes à qui l’on doit pas mal de grands films des années 80 tels que Une créature de rêve, The Breakfast Club, La Folle journée de Ferris Bueller, Un Ticket pour deux, L’Oncle Buck

Il a également produit Maman, j’ai raté l’avion, La P’tite arnaqueuse, Denis la Malice, Miracle sur la 34e rue, Bébé part en vadrouille ou encore Flubber 

Sans oublier qu’il est scénariste de Beethoven 1 et 2

C CUlte 05 L amour a l envers3

Si avec une telle brochette de film, cela ne vous donne pas envie de regarder L’amour à l’envers… Je ne comprend plus rien 😉

C CUlte 05 L amour a l envers1

A noter que parfois ce film bénéficie d’un second titre : La vie à l’envers… Allez savoir pourquoi.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :