Breathe : critique du film

Breathe

9.3

Scénario

9.0/10

Réalisation

9.5/10

Bande originale

8.5/10

Casting

10.0/10

Les pour

  • Belle histoire
  • Musique touchante
  • Casting parfait

Les contre

  • Début trop expeditif

#Twitter : #Breathe

Réalisateur : Andy Serkis

Acteurs/Actrices : Andrew Garfield, Claire Foy,

Date de sortie : 1er novembre en e-cinéma

Durée : 1h52

Nouveau long-métrage pour Andy Serkis qui revient cette fois-ci avec un film inspiré d’une histoire vraie doté d’un casting 5 étoiles. On y retrouve Andrew Garfield dans le rôle de Robin Cavendish, un jeune homme talentueux qui vient tout juste de rencontrer sa future femme et mère de son futur fils, Diana (A noter que dans la vraie vie, leurs fils est devenu producteur et à par conséquent produit ce film.) (interprété par Claire Foy) et qui va, lors d’un voyage en Afrique, être terrassé par la polio ; maladie qui empêche la personne touchée de respirer par elle-même et se retrouve complètement paralysée.

Diana va alors tout faire pour le sauver et le garder en vie le plus longtemps possible, surtout que leurs fils est bien vivant et qu’elle aimerait qu’il puisse grandir avec son père. Une histoire touchante et captivante.

Si le casting n’a plus rien à prouver dans le monde du cinéma aujourd’hui, cela fait plaisir de voir Andrew Garfield dans un rôle aussi important et différent de ce dont on le voit d’habitude. Tout comme Eddie Redmayne dans Une Merveilleuse Histoire du Temps, – on ne peux s’empêcher de penser à ce long-métrage de 2014 en voyant ce nouveau film – il rempli son rôle à la perfection, très bien entourée par la talentueuse Claire Foy – qu’on peut retrouver en ce moment au cinéma dans First Man – Un duo qui fonctionne à merveille, une connexion, et une histoire d’amour qu’on adore voir sur grand écran, surtout quand on sait que c’est inspiré d’une histoire vraie.

Si la photographie et la musique sont elles aussi très bien réussi, on peut reprocher au film d’avoir un début un peu trop expéditif, tout se passe très rapidement, que ce soit la rencontre, la naissance ou même l’accident en question, tout arrive très vite. Cependant, le film se passant sur une durée de plus de 10 ans, en montrant le développement et les prouesse techniques et évolutives – on pense encore une fois ici à Une Merveilleuse Histoire du Temps – au final cela est nécessaire afin de pouvoir raconter toute l’histoire. De plus à aucun moment nous sommes ennuyés ou bien pressés de finir ce film. Andy Serkis excelle comme toujours dans son rôle de réalisateur.

Finalement, l’histoire de cet homme qui, grâce au soutient de sa femme et de ses amis, aura tenu plus d’une dizaine d’année dans cet état est sacrément intéressante et on ne se lasse pas de découvrir des évolutions comme celle-ci dans le monde de la médecine.

Un grand film, qu’on aurait aimé découvrir dans les salles obscures mais qui sera seulement disponible en e-cinéma dès le 1er novembre ! A voir absolument. 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :