Apache 207 : La grosse révélation allemande !

De son véritable nom Volkan Yaman, Apache 207 est un jeu allemand d’origine turque de 22 ans à peine, mais a déjà tout d’un grand.

Après la sortie d’un Ep et plusieurs singles ayant rencontré le succès dans son Pays, il a publié il y a quelques jours un premier album excellent pour qui aime à la fois le Rap, la pop et les sonorités électroniques.

On sait les Allemands doués pour proposer des albums hybrides et si de nombreux artistes en France et ailleurs s’en inspirent régulièrement, l’Allemagne reste toujours un des Pays (avec la Belgique et les Pays-Bas) à avoir des artistes qui ne se soucient pas des étiquettes, assument leur style musical et surtout osent mélanger les univers.

C’est le cas d’Apache 207 qui peut passer du Rap sur des couplets avant de passer sur une pop incroyablement efficace et grand public comme sur l’excellente piste d’ouverture qu’est 28 liter.

Du côté des paroles, il parle justement de L’image que l’on peut avoir de lui, du côté rageur qui a de l’argent, mais dont la mère frappe toujours à sa porte pour le réveiller et ainsi de suite.

Une ouverture d’album diablement efficace qui annonce clairement une succession de tubes calibrés pour plaire à tout le monde.

Arrive ensuite très rapidement un des autres cartons de l’album, la seconde piste Sie Ruft.

Le single Fame est bien entendu de la partie et parle à nouveau de la réussite, de la célébrité et des conséquences entre autre de celle-ci. On peut, arrivé ici, comprendre que ça lui est tombé dessus et qu’il doit apprendre à gérer avec cette dernière.

Unterwegs continue dans la lancée et nous parle cette fois des obligations liées à la célébrité. Alors qu’il aspire à du repos, Apache 207 est appelé par son manager qui lui explique qu’il doit bosser, qu’il a des obligations et qu’il n’a que trop peu de choix. A côté de cela il aime une femme et lui dit de l’appeler quand elle le souhaite… Il est sur la route et passera.

A côté des titre pop, Apache 207 propose aussi quelques morceaux plus traditionnels dans le monde du Rap à l’image du très bon Bläulich.

Quand il ne fait pas du rap, il propose de la pop, mais aussi des hybrides Rap / Ballades. Stimmen en est un excellent exemple. Ici il évoque son enfance, ce qui a changé depuis qu’il est connu même s’il reste cet ado qui a connu une autre vie plus compliquée.

Les tubes s’enchaînent sur cet album et que ce soit Boot, Auf und ab ou encore Nur noch einen Schluck, chaque piste est une réussite.

Arrive ensuite sans doute la meilleure piste de l’album, le très dansant et définitivement un grand tube, la petite bombe Nie verstehen. Ce titre revient à nouveau sur les apparences et sur ce que les gens pensent de lui en le voyant aujourd’hui. Pouvant être vu comme un Parvenu bling bling, il demande a ce que l’on n’oublie pas le chemin parcouru et les conséquences, car si il est riche aujourd’hui, ce n’est pas pour autant qu’il est plus heureux. Ce texte fort est proposé sur une musique pop électro très bonne.

Enfin l’opus se termine sur un titre plus calme nommé « Matrix« .

Clairement un des meilleurs albums de 2020 si ce n’est simplement le plus réussi de l’année, Apache 207 cartonne déjà dans de nombreux pays, même si l’ons ait que ce sera plus compliqué en France où la musique allemande est très peu représentée.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :