American Nightmare 5 : Sans Limites : critique du film

American Nightmare 5

7.7

Scénario

8.0/10

Réalisation

8.0/10

Casting

7.0/10

Les pour

  • Histoire prenante
  • Bon thriller

Les contre

  • Peu de surprises
  • Pas de grosse tête à l'affiche

Twitter : #AmericanNightmare5

Titre VO : American Nightamre : The last purge

Réalisateur : Everardo Gout

Acteurs : Ana de la Reguera, Tenoch Huerta

Durée : 1H44

Date de sortie : 5 Aout 2021

Il s’agit du 5ème volet de cette série de films à succès qui a su imposer sa place grâce à son histoire et son concept intéressant. American Nightmare, c’est une nuit en Amérique où tous les crimes y sont autorisés, y compris le meurtre. Si le premier volet proposait un huit-clos, (on était avec une famille enfermée chez elle qui devait faire face à des purgeurs qui tentaient de rentrer chez eux), que le deuxième et troisième volet permettaient de pouvoir enfin voir comment cette nuit de la purge se passait dans les rues américaine, et que le quatrième volet revenait aux bases même de cette création, à savoir comment elle a été créée ainsi que la première expérience de purge sur l’île de Staten Island à New-York, il était certes peu difficile d’imaginer la suite : plus de limite, ceux qui purgent décide de ne pas s’arrêter à la fin de l’alarme annoncant la fin de la purge annuelle. La ‘purge forever’ est lancée.

Comme toujours dans cette série de film, nous rencontrons de nouveaux personnages. Après avoir dénoncé la pauvreté, c’est au tour des étrangers/migrants que ceux qui purgent attaquent. Nous suivons donc un couple de migrants fraichement débarqués aux Etats-Unis et comment ils se débrouillent pour s’en sortir, accompagné d’autres personnes avec qui ils travaillent. Si on peut regretter le manque de grosses tête à l’affiche, c’est plutôt un mal pour un bien car les acteurs délivrent une excellente performance.

Everardo Gout, connu pour avoir réalisé plusieurs épisodes de séries connues comme Mars, Banshee, Snowpiercer ou encore Marvel’s Luke Cage, nous offre ici un film prenant de par la tournure que prennent les évènement. C’est également un film qui fait son job de Thriller/Epouvante/Horreur notamment grâce aux Jump Scares qui se font rare mais restent efficace. C’est sans compter sur un plan séquence qui tombe à pique pendant une séance où le suspens est à son apogée. Le début assez expéditif laisse présager tout de suite que le gros de l’action ne se passera pas de nuit, mais de journée, ce qui apporte quelque chose en plus comparée aux prédécesseurs de ce long-métrage.

Ce film reste une manière de montrer comment le peuple peut se révolter jusqu’à la folie, sans aucune limite. Si la question n’est pas de savoir si cela pourrait arriver car il s’agit d’un cas extrême (qui ne devraient jamais arriver), il est notamment intéressant de voir que si le peuple se révolte, il n’y a plus de contrôle et surtout pas d’autres choix pour les non violents de se défendre.

A voir pour ceux qui ont suivi toute la série de films, ou pour les curieux qui pourront voir ce film et voir les autres plus tard si le concept leurs plait.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :